Suivez-nous
Silent Seeds

La DEA rappelle son “autorité finale” sur la reclassification du cannabis

Publié

le

DEA et la classification du cannabis

Dans une lettre récemment adressée au Congrès, la Drug Enforcement Administration (DEA) réaffirme son “autorité finale” sur toute décision de reclassification du cannabis, indépendamment des recommandations du Département de la santé et des services sociaux (HHS).

PUBLICITE

Alors que les parties prenantes attendent avec impatience le résultat, l’interaction complexe entre les agences fédérales, les législateurs et l’opinion publique est évidente.

Reclassifier ou ne pas reclassifier le cannabis

En 2022, l’administration Biden a lancé un examen des politiques fédérales du cannabis. L’année dernière, le ministère américain de la santé et des services sociaux (HHS) a ainsi officiellement recommandé que le cannabis soit déplacé de l’Annexe I à l’Annexe III de la Liste des stupéfiants. Les Annexes permettent de contrôler les substances en fonction de leur dangerosité, l’Annexe I étant le plus restrictive et ne reconnaissant aucun usage médical tout en présentant un fort potentiel d’abus.

Une fois que le HHS a formulé sa recommandation en août dernier, “la DEA procède à son propre examen”, indique la lettre, envoyée le mois dernier.

“La DEA dispose de l’autorité finale pour classer, reclasser ou déclasser un médicament en vertu de la loi sur les substances contrôlées (Controlled Substances Act), après avoir examiné les critères statutaires et réglementaires pertinents et l’évaluation scientifique et médicale du ministère de la santé et des services sociaux (HHS)”, peut-on lire dans le document.

PUBLICITE

Cette précision a suscité la frustration des législateurs, dont le re sénateur Earl Blumenauer qui copréside le Congressional Cannabis Caucus. Lui et 30 autres législateurs bipartisans exhortent la DEA à prendre en compte les “mérites” de la légalisation du cannabis au cours de l’examen.

La réponse de la DEA ne donne toutefois que peu d’indications sur ces préoccupations, maintenant une approche procédurale et n’abordant pas les arguments clés présentés par les législateurs.

Manque de transparence du HHS

La recommandation du HHS de faire passer le cannabis de l’annexe I à l’annexe III, sur la base d’une évaluation scientifique, a lancé le processus d’examen actuel. Cependant, les détails de cette recommandation restent entourés de secret, des centaines de pages d’explications envoyées à la DEA n’étant disponibles que sous une forme fortement expurgée.

Ce manque de transparence empêche les parties prenantes de comprendre pleinement le raisonnement qui sous-tend la recommandation du HHS, ce qui complique encore le processus de prise de décision.

PUBLICITE

Alors qu’une coalition de six gouverneurs américains a exhorté l’administration Biden à reclasser le cannabis avant la fin de l’année précédente, 29 anciens procureurs américains se sont prononcés contre une telle mesure, demandant à ce que l’administration maintienne le cannabis dans l’annexe I. Six anciens chefs de la DEA et cinq anciens tsars de la Maison Blanche ont aussi exprimé leur opposition à la recommandation du HHS.

L’issue de l’examen de la DEA aura de profondes répercussions sur la réforme de la politique du cannabis aux États-Unis. Les défenseurs et les législateurs continuent d’appeler à une approche globale, exhortant la DEA à aller au-delà de l’annexe III et à envisager une déclassification complète, à savoir sortir le cannabis de la liste des Stupéfiants et le dépénaliser au niveau fédéral.

L’évolution de l’opinion publique, reflétée dans un sondage Gallup où sept Américains sur dix soutiennent un changement dans la politique du cannabis, ajoute du poids à l’argument en faveur d’une position plus progressiste sur la régulation du cannabis aux Etats-Unis.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sweet Seeds
Silent Seeds

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Si vous êtes au Royaume-Uni et avez besoin d’étonnantes Cali Weed Strain Seeds, Barney’s Farm a la meilleure sélection.


Achetez les meilleures graines de cannabis féminisées de Original Sensible Seeds, y compris leur variété phare Bruce Banner #3.


Découvrez les fleurs de CBD avec Le Chanvrier Français


Mon-Cbd-Francais.com est le grossiste CBD en ligne pour les professionnels. Bénéficiez de prix de gros, livraison (sous 24h), marques reconnues, des produits analysés et contrôlés.


Weecl est fournisseur H4CBD, avec une gamme étendue de cannabinoïdes mineurs dont le CBN en plus du CBD.


Deli Hemp Pro, grossiste CBD de qualité pour assurer le succès de votre magasin !


Retrouvez les meilleurs produits H4CBD sur le premier site spécialisé h4cbd-store.fr


Découvrez les bienfaits des huiles CBD de qualité supérieure sur Cannamed.fr


Découvrez les produits au CBD de Lord Of CBD : Fleurs, Huiles, H4CBD.


Trouvez votre bonheur avec du CBD pas cher sur CBD.fr. Qualité exceptionnelle, prix accessibles et promotions toute l’année


Découvrez la puissance extraordinaire du THCP et ses effets révolutionnaires sur THCP.FR le 1er site 100% dédié au THCP !


Silent Seeds propose les graines de cannabis féminisées de Dinafem, marque historique, banque de graines de cannabis depuis 2005.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à la newsletter de Newsweed !

1 newsletter par semaine, pas de pub !