Dana Larsen, militantisme pro-cannabis et désobéissance civile

Dana Larsen

Dana Larsen a lancé en avril 2016 son Overgow Tour, une campagne à travers tout le Canada pour distribuer gratuitement 1 000 000 de graines de cannabis et encourager les Canadiens à cultiver des « victory gardens » (jardins de la victoire) ce printemps. Petit contretemps dans l’agenda : le 6 avril, à Calgary, le militant de longue date originaire de Colombie Britannique s’est retrouvé confronté à la police et a appris qu’elle était en train d’arrêter un des volontaires qui l’accompagnent.

« Je suis sorti et j’ai dit : si vous voulez arrêter quelqu’un pour distribution de graines de cannabis, ce sera moi » selon les propos rapportés par Metro News. « Je lui ai donc donné une poignée de graines et l’officier de police m’a arrêté. »

La police n’avait d’ailleurs pas d’autre choix que de l’arrêter après ce flagrant délit de distribution de graines devant un agent de police. « Nous n’avions pas d’autres options » confirme l’inspecteur Mike Bossley.

Moins de 24h plus tard, Dana Larsen était sorti de prison et en route vers une nouvelle étape de sa campagne, Edmonton, où il a déclaré que son arrestation l’a encore plus motivé et a généré auprès du public un intérêt encore plus grand pour sa campagne.

« Cela va donner plus et plus d’attention à cette campagne que jamais auparavant. Les demandes pour les graines arrivent à une vitesse que nous n’avions jamais vue auparavant et débouchera sur une prise de conscience supérieure à ce à quoi je m’attendais et qui aidera probablement notre campagne ».

Ce n’est pas la première fois que Larsen sort des sentiers battus pour accaparer l’attention sur son combat.

Du cannabis et un livre de chevet

En Décembre 2015, Dana Larsen a assuré la promotion de son dernier livre, Cannabis in Canada : The Illustrated History, en envoyant des exemplaires aux membres Libéraux du Parlement avec un gramme de cannabis médical dans l’enveloppe.

« Comme ils veulent légaliser, c’est le bon moment pour en apprendre un peu plus sur l’histoire du cannabis au Canada et pourquoi le cannabis est une partie importante de l’histoire de notre pays. » a dit Larsen à Radio-Canada. « J’ai ajouté un gramme de cannabis car c’est aussi le bon moment pour se re-familiariser avec les effets plaisants du cannabis, et de se rappeler pourquoi tant de Canadiens apprécient le cannabis pour ses effets médicaux et de relaxation ».

Le cannabis comme un outil de négociation

Un an auparavant, Larsen avait envoyé un bon 10g de weed à la Première Ministre de la Colombie Britannique Christy Clark durant sa confrontation avec l’union en grève des enseignants de la région.

« J’ai pensé que si [Clark] pouvait rallier la table des négociations avec quelques joints, cela aiderait à briser certaines barrières et donner de nouvelles bases à ces négociations ». Et il avait choisi une variété spéciale pour l’occasion : « C’est de la Purple Kush, qui a un effet relaxant tout en facilitant la discussion. Ce serait idéal pour une session de négociations tardive. »

Mais cet envoi était aussi un bon moyen pour rappeler que le cannabis pouvait aider à résoudre les problèmes fiscaux du gouvernement et à améliorer le système éducatif. « Je voulais rappeler à la Première Ministre que la légalisation pouvait générer 200 millions de $ d’économie et de revenus pour le gouvernement » dit Larsen. « Les ventes légales et taxées de cannabis signifieraient plus d’argent pour nos écoles et pour nos hôpitaux, pour des librairies et pour des services aux quartiers ».

« Green Buds and Hash » par Dana Larsen

Pour promouvoir les bienfaits du cannabis médical, Larsen a écrit et mis en ligne une parodie du comics Dr Seuss « Green Eggs and Ham » intitulé « Green Buds and Hash« . Le livre de 2008 est un débat entre Mr Stash et un patient qui pourrait bénéficier du cannabis médical s’il voulait bien essayer. En voici une lecture en 2010 diffusée par Pot TV.

Selon le site de l’Overgrow Tour, il ne reste plus à Dana Larsen que des graines de CBD, preuve de l’engouement généré autour de son combat. Il passera par Montréal le 16 avril et se terminera le lendemain à Calgary après avoir traversé le pays d’Ouest en Est.

Articles liés

Derniers articles

altria
Altria (Malboro) investit $1,8 milliard dans un producteur de cannabis canadien
bong
Pourquoi la forme des bangs importe ?
Cannabis thérapeutique à l'Assemblée Nationale
Cannabis thérapeutique : que s’est-il dit à l’Assemblée Nationale ce 5 décembre ?
cannabis facility
Aurora Cannabis à la conquête de l’Europe
THCV
Le THCV sera-t-il le nouveau CBD ?
musée de la weed
Weedmaps ouvre son musée du cannabis à Los Angeles
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire