Suivez-nous

Cannabis au Canada

Canada : l’OPH recommande un âge légal de 25 ans pour l’achat de cannabis

Age minimum d'accès au cannabis au Canada

L’agence de santé publique d’Ottawa (OPH) recommande que l’âge légal d’accès au cannabis soit fixé à 25 ans, selon un document envoyé au groupe de travail sur la légalisation du cannabis au Canada.

PUBLICITE

Le document inclut également 33 recommandations pour minimiser les préjudices, mettre en place des moyens sûrs de produire et de distribuer le cannabis, conserver un accès médical au cannabis et assurer la sécurité publique.

L’âge légal d’accès au cannabis a été un des points les plus discutés parmi les 28 agences de santé qui ont travaillé ensemble et partagé leurs idées sur le sujet, selon Gillian Connelly, un des responsables locaux de la Santé.

« Nous voulons nous assurer de réduire l’accès aux jeunes » explique Connelly. « Une des choses que la recherche démontre clairement est qu’une consommation précoce de cannabis peut avoir des effets néfastes sur le développement du cerveau, et le cerveau se développe jusqu’à 25 ans ».

L’OPH suggère que cet âge minimum légal d’accès au cannabis soit partout le même au Canada et qu’il soit « couplé à une application vigoureuse et des pénalités sévères pour être efficace ».

PUBLICITE

Le consensus sur l’âge minimum n’existe pas

L’âge minimum de 25 ans est en ligne avec les recommandations de l’Association médicale canadienne, mais les agences de santé ne sont pas toutes d’accord selon Connelly.

Certaines agences pensent qu’il est irréaliste d’avoir un âge minimum différent entre l’accès à l’alcool et au cannabis, et difficile à contrôler. OPH a donc préféré envoyer un message fort basé sur les recherches scientifiques à ce stade du processus.

« Nous aurons un deuxième regard' » dit Connelly, « et si le gouvernement fédéral vient avec une recommandation différente au printemps, nous ajusterons ».

Bruce Linton, le fondateur de Tweed, un des plus gros producteurs de cannabis médical du pays, explique qu’il pourrait y avoir des conséquences néfastes à fixer un âge si haut. « Tout marché qui n’est pas légalement accessible est un marché potentiel pour les autres », dit Linton.

PUBLICITE

« Car croire que les gens qui aimeraient acheter ce produit n’essaieront pas de se le procurer n’est pas vraiment en phase avec ce qu’il se passe aujourd’hui’. Selon lui, l’âge légal d’accès au cannabis devrait être le même que celui de l’alcool.

Les autres recommandations du document incluent :

  • l’interdiction de publicité, de marketing ou de partenariat et l’utilisation de paquet neutre. Le Canada est d’ailleurs en train d’y réfléchir pour le tabac également.
  • l’adoption d’un système contrôlé et propriété de l’Etat pour la distribution
  • l’interdiction de la consommation de cannabis sur le lieu de travail, ainsi que dans les lieux publics intérieurs et extérieurs
  • la régulation du prix de base en fonction du taux de THC
  • l’utilisation de packaging spéciaux pour les edibles, pour notamment empêcher un accès facile aux enfants à un paquet qui s’ouvrirait un peu trop aisément

L’OPH recommande également qu’une portion des revenus du cannabis aille à la recherche, pour aider à remplir les nombreuses lacunes scientifiques qui existent autour du cannabis, ainsi que soutenir l’investissement dans l’éducation et la prévention, en particulier vers les adolescents et les personnes avec des « historiques familiaux de maladies mentales ».

Le document complet peut se trouver ici.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0