Suivez-nous

Lifestyle

Le cannabis est-il vegan ?

vegan cannabis

Des pesticides non-vegan

L’agriculture non-biologique utilise des pesticides pour protéger ses cultures des attaques de ravageurs, de champignons ou de bactéries. Or, certains de ces pesticides contiennent des éléments d’origine animale et il se peut qu’ils soient pulvérisés sur des fleurs de cannabis. Cette pratique est tout à fait légale mais elle n’est pas documentée sur les produits.

PUBLICITE

Un exemple de ce genre de pesticides d’origine animale dont l’utilisation est approuvée en agriculture est le Lacto-San, un fongicide et bactéricide qui contient de l’acide lactique. Cet acide est issu de la fermentation du lait et empêche le développement de moisissures. Le pesticide Cyclone en contient également ; il est explicitement utilisé dans les cultures de cannabis au Canada.

Ceci dit, l’acide lactique peut également être produit sans recourir obligatoirement au lait animal, grâce à une bactérie appelée le lactobacillus. Les producteurs du Lacto-San et du Cyclone ont néanmoins l’autorisation d’extraire cet acide des produits laitiers. Sur le papier, seule une mention « peut contenir du lait » avertit le consommateur.

Des fertilisants animaux

Outre les pesticides, les engrais utilisés pour fertiliser les culture peuvent également provenir de l’industrie animale – c’est d’ailleurs particulièrement le cas pour l’agriculture biologique qui cherche à se passer des engrais synthétiques. Dans l’industrie animale, seul 40 à 60 % du bétail est utilisé pour la production de viande. Le reste (sang, os, peau, plumes, sabots, cornes) est considéré comme un sous-produit et généralement recyclé comme fertilisant.

Bien qu’il s’agisse de déchets et d’une pratique de recyclage, la philosophie vegan implique justement de remettre en question l’existence première de ces déchets. Le fait que des déchets issus de l’exploitation animale servent dans la production des plantes suffit par ailleurs à considérer cette production non-vegan.

PUBLICITE

Néanmoins, il est extrêmement complexe pour les vegans d’obtenir ce genre d’informations auprès des producteurs car les pratiques de production tombent en général sous le coup de la propriété intellectuelle. En outre, il existe peu de régulations sur la question car le cannabis n’est pas classé comme un produit alimentaire. Seule une certification « vegan » pourra leur garantir un produit sans lien avec l’exploitation animale.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Lifestyle

L’Institut Supérieur de Cannabiculture (ISC) ouvre en octobre 2019

Institut Supérieur de cannabiculture

Désireux de vous former à la culture du chanvre ou du cannabis légal ? L’Institut Supérieur de Cannabiculture est la première formation européenne et francophone dédiée à la culture professionnelle du cannabis.

PUBLICITE

La plateforme de e-learning, réservée aux personnes majeures, entend proposer une expérience unique et interactive pour les futurs étudiants, allant de cours d’horticulture appliquée, de biologie végétale, mais également de droit, d’histoire, d’éthique et de macroéconomie, tout au long des 14 semaines de formation.

Voir la brochure de la formation

Les étudiants pourront s’exercer sur des variétés de chanvre légales pour se faire la main avant d’intégrer des stages chez les partenaires européens de l’Institut. Leur engagement est d’accompagner chaque étudiant vers son projet professionnel ou entrepreneurial et de devenir incontournable dans l’industrie.

L’équipe pédagogique de l’ISC

L’équipe pédagogique de l’ISC sera, entre autres, composée de Johann Chaumont, Ingénieur Agronome, Maître Ingrid Metton, Avocate au barreau de Paris, Docteur Jean-Christophe Breitler, Docteur en Biologie végétale, Jouany Chatoux patron de la ferme bio de Pigerolles et ardent défenseur de l’expérimentation en Creuse d’une production de cannabis thérapeutique.

PUBLICITE

Au-delà du socle de compétences scientifiques et techniques enseignées, L’institut Supérieur de Cannabiculture veut construire un réseau d’avant-garde dans lequel s’insèrent les professionnels et entrepreneurs formés.

Plusieurs formations sont proposées, à des tarifs allant de 199€ à 3750€.

Vous pouvez retrouver plus d’infos sur l’ISC sur leur site Internet.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0