Le cannabis est-il vegan ?

vegan cannabis

Des pesticides non-vegan

L’agriculture non-biologique utilise des pesticides pour protéger ses cultures des attaques de ravageurs, de champignons ou de bactéries. Or, certains de ces pesticides contiennent des éléments d’origine animale et il se peut qu’ils soient pulvérisés sur des fleurs de cannabis. Cette pratique est tout à fait légale mais elle n’est pas documentée sur les produits.

PUBLICITE

Un exemple de ce genre de pesticides d’origine animale dont l’utilisation est approuvée en agriculture est le Lacto-San, un fongicide et bactéricide qui contient de l’acide lactique. Cet acide est issu de la fermentation du lait et empêche le développement de moisissures. Le pesticide Cyclone en contient également ; il est explicitement utilisé dans les cultures de cannabis au Canada.

Ceci dit, l’acide lactique peut également être produit sans recourir obligatoirement au lait animal, grâce à une bactérie appelée le lactobacillus. Les producteurs du Lacto-San et du Cyclone ont néanmoins l’autorisation d’extraire cet acide des produits laitiers. Sur le papier, seule une mention « peut contenir du lait » avertit le consommateur.

Des fertilisants animaux

Outre les pesticides, les engrais utilisés pour fertiliser les culture peuvent également provenir de l’industrie animale – c’est d’ailleurs particulièrement le cas pour l’agriculture biologique qui cherche à se passer des engrais synthétiques. Dans l’industrie animale, seul 40 à 60 % du bétail est utilisé pour la production de viande. Le reste (sang, os, peau, plumes, sabots, cornes) est considéré comme un sous-produit et généralement recyclé comme fertilisant.

Bien qu’il s’agisse de déchets et d’une pratique de recyclage, la philosophie vegan implique justement de remettre en question l’existence première de ces déchets. Le fait que des déchets issus de l’exploitation animale servent dans la production des plantes suffit par ailleurs à considérer cette production non-vegan.

Néanmoins, il est extrêmement complexe pour les vegans d’obtenir ce genre d’informations auprès des producteurs car les pratiques de production tombent en général sous le coup de la propriété intellectuelle. En outre, il existe peu de régulations sur la question car le cannabis n’est pas classé comme un produit alimentaire. Seule une certification « vegan » pourra leur garantir un produit sans lien avec l’exploitation animale.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

légalisation cannabis france
Le gouvernement français s’empresse de dire non à la légalisation du cannabis
MCBTour Medical Cannabis Bike Tour
Le Cannabis Medical Bike Tour se tiendra en France en 2020 !
chambre des représentants cannabis vote
Etats-Unis : la Chambre des Représentants vote une loi qui protège les Etats où le cannabis est légal du gouvernement fédéral
foie cbd toxicité
Etude : à forte dose, le CBD pourrait être toxique pour le foie
cannabis light suisse
Record de consommation du cannabis light en Suisse
francois michel lambert cannabis
Des députés français déposent une proposition de légalisation du cannabis récréatif

Laisser un commentaire