Suivez-nous

Cannabis en Croatie

La Croatie présente son projet de légalisation du cannabis

Légalisation du cannabis en Croatie

Mirela Holy, députée du parti Développement Durable Croate, a dévoilé mardi soir sa Lex Cannabis à la radio croate. Elle a également annoncé que le projet de loi serait présenté au débat parlementaire d’ici une semaine à 10 jours, et qu’il prévoit effectivement de légaliser le cannabis.

PUBLICITE

« Nous invitons toutes les parties intéressées à participer au débat public, lisez le projet de loi et commentez-le. Il prévoit la légalisation et la libéralisation du chanvre, et envisage d’exploiter pleinement tout le potentiel du chanvre à des fins économiques, récréatives et médicales », a déclaré Holy.

« Personne n’est mort d’une overdose de cannabis »

Quant à l’emprise du marché noir sur le commerce du cannabis, même dans les Etats ou pays où il est légal, Mirela Holy a une solution. Elle estime qu’une régulation de l’État est nécessaire et minimisera le marché noir. Selon elle, les estimations montrent qu’au Canada et aux États-Unis, les revenus annuels sont d’environ 43,7 milliards de dollars, alors même que tout le potentiel du cannabis n’a pas été utilisé. Elle déclare qu’il peut être utilisé pour construire des composites spatiaux, des automobiles et l’industrie de la construction. La société croate étant assez fermée sur certains sujets, la question est de savoir si le pays est prêt à la légalisation complète du cannabis. Ce à quoi répond Mirela Holy :

« Quand j’ai commencé à en parler il y a quelques années, les réactions ont été terribles, mais les choses ont changé. Les gens ont besoin d’être éduqués puis de changer leurs attitudes. Le potentiel addictif du cannabis est inférieur au potentiel addictif de la nicotine ou de l’alcool, et aucune personne n’est décédée d’une surdose de cannabis naturel. Mais il existe des préjugés majeurs qui sont motivés par les intérêts de certains groupes et industries. »

PUBLICITE

Chanvre et cannabis légaux

Mirela Holy a rappelé que les modèles actuels de réglementation du cannabis à des fins récréatives sont soit toujours sous le contrôle de l’État, comme en Uruguay, soit confié au secteur privé, comme c’est le cas aux États-Unis. Pour la Croatie, Mirela Holy propose un modèle hybride sous la forme d’une agence d’État qui confierait des licences au secteur privé pour maintenir un haut niveau de qualité sur le marché.

« Concernant l’utilisation du cannabis à des fins récréatives, chaque adulte pourra avoir jusqu’à neuf plantes femelles en floraison avec une teneur élevée en THC pour leurs besoins. Le chanvre a un grand potentiel économique, et puisqu’il est hautement efficace pour nettoyer les sols, avec jusqu’à quatre fois plus de capacité à absorber le CO2 [que les arbres], il a également sa place dans la lutte contre le changement climatique. Les avantages économiques sont énormes, comme pour le développement de la science, l’utilisation pour les cosmétiques, le papier. .. », a fait remarquer Mirela Holy.

La Croatie a dépénalisé le cannabis en 2013 et légalisé son usage médical en 2015.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !