Suivez-nous

Actualités

La Corée du Nord, Eldorado des dealers d’herbe chinois?

Corée du Nord Cannabis

Les Chinois qui visitent la Corée du Nord y vont la plupart du temps pour voyage d’affaire. Mais quelques touristes en profitent pour acheter du cannabis au kilo.

PUBLICITE

En Corée Du Nord, la production du cannabis est légale. Les producteurs locaux profitent de l’opulence chinoise dans la Rason Special Economic Zone pour vendre leur culture la plus rentable. Dans ce pays isolé, le cannabis porte le nom de «yoksam ». Sa culture et sa consommation sont légales.

Rason est une ville portuaire au nord-est du pays, non loin de la frontière chinoise et russe. Cette zone est dédiée aux potentiels investissements étrangers. Cependant chaque visiteur doit posséder un visa spécial délivré par le gouvernement central de Pyongyang.

Selon Radio Free Asia, « les Chinois achètent de grande quantité de « yoksam » local pour environ 30 yuan le kilo (4,1 €/kilo) et le revendent pour 500 yuan (67 .5 €) au marché noir de l’autre côté de la frontière ».  Une activité dangereuse pour les dealers chinois mais moins risquée que l’importation de méthamphétamine, que la Corée du Nord produit en masse. Dans la ville de Rason, la méthamphétamine est également bon marché pour les dealers chinois, mais les autorités chinoises ciblent prioritairement les importateurs de Crystal Meth.

En Chine, le transport, la vente et l’achat de cannabis médical ou récréatif sont prohibés. Seule la culture du chanvre industriel textile est autorisée.

PUBLICITE

Le cannabis en Corée du nord

Depuis le début des années 80, la culture du cannabis est autorisée en Corée du Nord. Selon Free Radio Asia, c’est Kim Il Sung, grand père également dictateur de Kim Jong-Un qui encouragea la culture du Yoksam. Si le cannabis est utilisé pour la cuisine (huile) et sa fibre (textile), c’est surtout pour ses fleurs séchées qu’il est cultivé. Selon un habitant, les citoyens nord-coréens ne savent pas que cette plante est illégale dans la majeure partie du monde.

« Les nord-coréens ne pensaient pas que cette plante pouvait leur rapporter autant d’argent, désormais on peut en voir partout dans les cultures ». Grâce à sa grande rentabilité et sa production en abondance, la plupart des agriculteurs de la province de Hamgyong cultiverait du cannabis. Le « Yoksam » n’est pas considérée comme une drogue aux yeux de la loi nord-coréenne.

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

1 commentaire

1 commentaire

  1. James

    15 décembre 2016 à 21 h 49 min

    4e le kilo ?!! hahaha …. ca change de 10e le gramme ………….

    Quel article ! Ca semble totalement irréelle. Dur a croire . On dirait un fake

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !