Suivez-nous

Art

Comment faire des ronds de fumée ?

Comment faire des ronds de fumée

Faire des ronds de fumée n’est pas aisé pour tout le monde. Certains y arrivent dès les premières taffes, d’autres n’y arriveront jamais avant d’avoir lu notre tutoriel. Petite description sur la façon de pratiquer l’art de Gandalf.

PUBLICITE

Technique n°1: Tout d’abord, tirez une longue taffe. Bloquez ensuite la fumée dans la gorge (comme pour fumer un cigare), ou tout du moins conservez-en une certaine quantité. Certains fumeurs ne passeront jamais cette étape. Certains crapotent, d’autres inhalent la fumée, tandis que les moins doués  toussent. L’épaisseur de la fumée déterminera la solidité du rond.

La formation des ronds de fumée se joue ensuite sur une triple action entre la gorge, la langue et la bouche. Conservez la langue à plat et la bouche en O tout en expulsant la fumée avec la gorge. Pour réaliser une légère expulsion, il faut mimer une petite toux. Ce jeu de gorge, une fois maîtrisé vous permettra de crâner devant les néophytes de la fumette.

Technique n°2 : Une autre méthode est de bloquer la fumée dans sa gorge et de fermer sa bouche pour ne laisser échapper qu’un rond de fumée. Le rendu est un peu plus aléatoire et les ronds peuvent prendre des formes un poil fantaisistes.

Si les nombreux essais s’avèrent inefficace, la solution réside dans la quantité de fumée expirée et la forme de la bouche. Un geste trop lent ou une poussée pas assez puissante produiront de cuisants échecs.  C’est un sport comme les autres, seul l’entrainement et la détermination vous permettront de faire des enchaînements de ronds.

PUBLICITE

N’hésitez pas à nous faire par de vos techniques en tout genre, encore plus si vous savez donner des formes originales à vos ronds ou faire des effets rétros !

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

1 commentaire

1 commentaire

  1. Jean-Michel Sinte

    21 janvier 2017 à 10 h 37 min

    Tirer la fumée dans la bouche, elle doit y rester même si vous ouvrez la bouche (un peu de fumée peu s’échapper vers vos narines)…mettre la bouche en cul de poule en ouvrant la mâchoire ce qui laisse une ouverture de 2 à 3 cm de large (plus si on a une grande gueule..lol) et de 5 à 7 cm de haut, ramener la mâchoire du bas d’1 à deux cm et par petits coups secs. Si en plus on arrive à donner un peu d’air du fond de la gorge pour projeter chaque rond c’est encore mieux histoire d’orienter le tir. Ainsi on peut s’amuser à laisser planer le rond sur une table ou l’enrouler sur le goulot d’une bouteille, projeter un cercle dans un autre etc. Ce n’est qu’une question d’entrainement à ne pas y mettre trop de force d’expulsion, et surtout le faire dans un endroit sans courants d’air.

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !