Suivez-nous

Cannabis au Colorado

La ville d’Aurora redistribue une partie des « pot taxes » pour les sans-abris

Clochard Colorado

A l’instar de Los Angeles qui y réfléchit, la ville d’Aurora va redistribuer une partie de ses recettes fiscales tirées de la vente de cannabis pour aider les sans-abris.

PUBLICITE

L’une des plus grandes villes du Colorado a alloué 1.5 millions de dollars pour résoudre les problèmes liés aux sans-abris en 2016 auquel s’ajouteront 1.5 millions en 2017 et 2018. Dans cette ville de 325 000 habitants, contenant seulement une vingtaine de dispensaires de cannabis, les revenus dus à la vente de cannabis s’établissaientt en 2015 à 5.4 millions de dollars.

Le conseil municipal d’Aurora a également fait un don de  600 000 dollars à une association caritative spécialisée dans l’aide des sans-abris. 600 000 dollars auxquels s’ajoutent 220 000 dollars, émanant également du cannabis, donné par l’état du Colorado. Le conseil municipal parle également de construire à terme un centre pour les sans-abris où ils pourront se loger, se laver et laver leurs vêtements.

Le conseiller BoB Roth déclare : « On veut juste montrer aux citoyens où va l’argent et comment nous agissons pour la communauté sur des projets spécifiques et concrets »

La ville s’attend à une légère augmentation des ventes de cannabis en 2016. Cependant, un problème cornélien se pose aux membres du Conseil municipal : la ville a fixé une limite de 24 dispensaires sur son territoire, elle atteindra ce plafond durant l’année 2016. Donc les revenus dus aux ventes de cannabis récréatif cesseront d’augmenter. La ville devra alors choisir entre un plafonnement de ses recettes fiscales ou redoubler d’appétit  en faisant sauter le verrou qui impose 24 dispensaires. Plus de weed, plus d’argent, plus de budget, plus d’investissement, plus de chances d’être réélu.

PUBLICITE

Théo Caillart

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cannabis au Colorado

Colorado : la légalisation du cannabis récréatif est liée à une diminution de la prescription d’opioïdes

Colorado : la légalisation du cannabis récréatif est liée à une diminution de la prescription d'opioïdes

Une nouvelle recherche montre que la légalisation du cannabis récréatif est liée à la diminution des prescriptions d’opioïdes dans le Colorado. Pour cette étude, les chercheurs ont choisi de comparer les Etats du Maryland et de l’Utah avec le Colorado, puisque ces trois Etats ont été parmi les premiers à légaliser le cannabis récréatif. Le Maryland a une démographie similaire en termes de population, d’accession à la propriété, et de niveau d’éducation. L’Utah est cependant l’Etat le plus semblable géographiquement, et a un indice de masse corporelle médian similaire à celui du Colorado, une donnée essentielle pour analyser le volume des opioïdes prescrits. Son revenu médian est également comparable à celui du Colorado.

PUBLICITE

Les auteurs de l’étude ont examiné les taux de prescription dans les trois Etats de neuf analgésiques opioïdes (oxycodone, fentanyl, morphine, hydrocodone, hydromorphone, oxymorphone, tapentadol, codéine et mépéridine), et de deux médicaments utilisés pour traiter les troubles liés à l’utilisation d’opioïdes (méthadone et buprénorphine) entre 2007et 2017. Pour avoir un élément de comparaison de base, ils ont converti la quantité de chaque médicament distribué en ce que l’équivalent serait en dose de morphine orale en milligrammes (MME). Selon l’étude, le Maryland avait la plus grande quantité de produits pharmaceutiques distribués au cours de la période de l’étude, puisqu’en 2011, le poids des 11 opioïdes a culminé à 12 167 kg de MME. Cette quantité était plus du double du poids trouvé dans le Colorado et dans l’Utah, avec un maximum de 5 029 kg MME en 2012 et de 3 429 kg en 2015, respectivement. Les deux opioïdes les plus prescrits dans les trois Etats étaient la méthadone et le buprénorphine.

Lorsque les chercheurs ont examiné spécifiquement les médicaments prescrits pour aider les personnes qui abusent d’opioïdes, c’est-à-dire la méthadone et la buprénorphine, ils ont constaté que l’Utah avait réduit le nombre de prescription de 31% au cours de la période étudiée. Le Colorado et le Maryland ont cependant tous deux augmenté ces ordonnances de 19% et 67%, respectivement. Cela montre bien, d’une part, l’étendu du problème de l’addiction aux opioïdes aux Etats-Unis, mais aussi la volonté de se débarrasser de ces addictions.

L’étude a conclu que Colorado et le Maryland ont connu une diminution globale de la vente d’opioïdes, même si la diminution a été plus importante au Colorado. Il n’est pour l’instant pas clair pourquoi cette diminution était particulièrement significative dans le Colorado, mais les chercheurs avancent que beaucoup d’habitants se fournissent maintenant dans les circuits de cannabis récréatif. En effet, une étude du Journal of Psychoactive Drugs avait montré que 65% des consommateurs de cannabis récréatif dans le Colorado le faisaient pour soulager des douleurs.

Dans le Colorado, du cannabis médical pourra être prescrit dès lors que le patient détient une ordonnance pour des opioïdes, comme cela est déjà le cas dans l’Illinois. Le positionnement de cet Etat explique peut-être cette diminution plus significative que dans le Maryland ou dans l’Utah.

PUBLICITE
Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0