Suivez-nous

Cancer

Inhalateurs de cannabis : une étude est lancée pour les douleurs liées au cancer

inhalateur cannabis

Des inhalateurs-doseurs de cannabis pour traiter des patients atteints de cancer, c’est ce que vont tester les entreprises pharmaceutiques israéliennes Rafa et Panaxia lors d’un essai clinique. Cet essai s’intègre dans la procédure de demande d’autorisation de mise sur le marché de l’appareil que les deux entreprises associées espèrent commercialiser cette année. Ce serait une petite révolution dans le monde du cannabis médical qui peine toujours à déterminer les voies d’administration optimales du médicament.

PUBLICITE

Une nouvelle solution d’administration pour les patients

Des inhalateurs de cannabis existent déjà et certaines start-up israéliennes travaillent actuellement sur le concept. Néanmoins, c’est la première fois que ce type d’appareil fait l’objet d’un test clinique visant à approuver ce mode d’administration dans le cadre d’une thérapie spécifique, ici des douleurs neuropathiques (liées au cancer).

Des alternatives aux joints existent déjà comme les sprays ou les gélules mais l’avantage de l’administration par inhalateur est la rapidité d’action de l’effet antidouleur. Le produit est conçu pour apporter un soulagement immédiat. Comme l’explique le Dr. Itay Gur-Aryeh, directeur de l’Unité sur la douleur à l’Hôpital de Sheba à Tel Hashomer : « Le mode d’administration par inhalation est caractérisé par une réponse plus rapide que les comprimés oraux ou sublinguaux ».

L’autre avantage de cet inhalateur est sa précision. Préchargé avec des concentrés de cannabis, le vaporisateur contenu dans l’inhalateur permettra au patient de doser précisément la quantité à s’administrer. La formulation du concentré permet ainsi une précision en termes de principes actifs afin que le patient puisse reproduire avec exactitude la dose recommandée par son médecin.

« Au travers de l’accès à des inhalateurs de cannabis et avec la recommandation d’un médecin spécialiste, nous nous efforçons d’aider plus de patients qui souffrent de douleurs aiguës. L’inhalateur fournira aux patients qui ne sont pas en mesure de ou qui ne veulent pas fumer, le droit d’être traités efficacement et précisément » explique Dr. Dadi Segal, le CEO de Panaxia.

PUBLICITE

L’essai clinique vise à obtenir une autorisation du ministère de la Santé pour affirmer la pertinence et la sûreté biologique de la voie d’administration par inhalateur-doseur. L’inhalateur, conçu par Panaxia, doit être commercialisé cette année par Rafa Pharmaceuticals.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Cancer

Etude : des concentrés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses

Etude certaines variétés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses

Si le cannabis est déjà utilisé pour soulager les douleurs liées à la chimio-thérapie, il pourrait dans le futur servir comme traitement pour certaines formes de cancer. Publiée dans Cancer, le journal de l’American Cancer Society, une nouvelle étude vient en effet de montrer que certaines formes de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses.

PUBLICITE

Les chercheurs ont testé les propriétés antitumorales de 12 extraits de cannabis différents contenant diverses combinaisons et concentrations de différents cannabinoïdes, et cela sur 12 lignées de cellules cancéreuses humaines. L’étude a conclu que certains des extraits de cannabis testés ont beaucoup mieux réussi à réduire la croissance des cellules cancéreuses que d’autres « Nos résultats montrent que des extraits de cannabis spécifiques ont altéré la survie et la prolifération de lignées de cellules cancéreuses ainsi que la [mort cellulaire] de celles ci », peut-on lire dans l’étude.

Ainsi, différents extraits de cannabis semblent être des traitements particulièrement efficaces pour certains types de cancer, mais moins efficaces pour d’autres. D’autres études seront donc nécessaires pour approfondir la relation entre certains extraits de cannabis et certains cancers.

Le docteur Hattangadi-Gluth a précisé que « la légalisation du cannabis à des fins médicales a déjà été associée à une réduction du nombre d’hospitalisations liées à la dépendance aux opioïdes, ce qui suggère que si les patients substituent la marijuana aux opioïdes, cela pourrait constituer une occasion de réduire la morbidité et la mortalité liées aux opioïdes ».

D’autres études avaient par le passé déjà montré l’efficacité du cannabis pour tuer soigner certains cancers. Une étude avait montré en 2018 que les cannabinoïdes purifiés empêchent la prolifération et la métastase des cellules cancéreuses pour le cancer du côlon. Une recherche sur le cancer du sein avait également montré que le CBD est efficace pour traiter les tumeurs. Le cancer de l’ovaire a également été étudié, avec des résultats similaires. Le gouvernement américain avait aussi communiqué en 2015 sur les effets  d’apoptose du cannabis.

PUBLICITE
Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0