Inhalateurs de cannabis : une étude est lancée pour les douleurs liées au cancer

inhalateur cannabis

Des inhalateurs-doseurs de cannabis pour traiter des patients atteints de cancer, c’est ce que vont tester les entreprises pharmaceutiques israéliennes Rafa et Panaxia lors d’un essai clinique. Cet essai s’intègre dans la procédure de demande d’autorisation de mise sur le marché de l’appareil que les deux entreprises associées espèrent commercialiser cette année. Ce serait une petite révolution dans le monde du cannabis médical qui peine toujours à déterminer les voies d’administration optimales du médicament.

PUBLICITE

Une nouvelle solution d’administration pour les patients

Des inhalateurs de cannabis existent déjà et certaines start-up israéliennes travaillent actuellement sur le concept. Néanmoins, c’est la première fois que ce type d’appareil fait l’objet d’un test clinique visant à approuver ce mode d’administration dans le cadre d’une thérapie spécifique, ici des douleurs neuropathiques (liées au cancer).

Des alternatives aux joints existent déjà comme les sprays ou les gélules mais l’avantage de l’administration par inhalateur est la rapidité d’action de l’effet antidouleur. Le produit est conçu pour apporter un soulagement immédiat. Comme l’explique le Dr. Itay Gur-Aryeh, directeur de l’Unité sur la douleur à l’Hôpital de Sheba à Tel Hashomer : « Le mode d’administration par inhalation est caractérisé par une réponse plus rapide que les comprimés oraux ou sublinguaux ».

L’autre avantage de cet inhalateur est sa précision. Préchargé avec des concentrés de cannabis, le vaporisateur contenu dans l’inhalateur permettra au patient de doser précisément la quantité à s’administrer. La formulation du concentré permet ainsi une précision en termes de principes actifs afin que le patient puisse reproduire avec exactitude la dose recommandée par son médecin.

« Au travers de l’accès à des inhalateurs de cannabis et avec la recommandation d’un médecin spécialiste, nous nous efforçons d’aider plus de patients qui souffrent de douleurs aiguës. L’inhalateur fournira aux patients qui ne sont pas en mesure de ou qui ne veulent pas fumer, le droit d’être traités efficacement et précisément » explique Dr. Dadi Segal, le CEO de Panaxia.

L’essai clinique vise à obtenir une autorisation du ministère de la Santé pour affirmer la pertinence et la sûreté biologique de la voie d’administration par inhalateur-doseur. L’inhalateur, conçu par Panaxia, doit être commercialisé cette année par Rafa Pharmaceuticals.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Cannabis en Israël - Etudes - Santé

Articles liés

Derniers articles

Le London Cannabis Film Festival ouvre ses portes le 28 juillet
Le London Cannabis Film Festival ouvre ses portes le 28 juillet
Canada un nouveau dispositif pour contrôler le taux de THC dans la salive va être mis en place
Canada : nouveau dispositif pour contrôler le taux de THC au volant
Cannabis médical et VIH
Comment le cannabis apaise les symptômes du VIH
Canada une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Canada : une deuxième licence de microculture de cannabis attribuée en Ontario
Etude certaines variétés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Etude : des concentrés de cannabis peuvent tuer les cellules cancéreuses
Cannabis médical en Allemagne
Allemagne : forte augmentation de l’import de cannabis médical en 2019

Laisser un commentaire