Suivez-nous

Santé

Un candidat-vaccin contre la COVID-19 à base de cannabis

Vaccin contre le coronavirus

Des chercheurs spécialisés dans les maladies infectieuses à l’Université du Saskatchewan au Canada se tournent vers le cannabis alors qu’ils planchent sur un vaccin contre le coronavirus. L’équipe de recherche affirme qu’un antigène d’origine végétale peut être plus facile à produire commercialement à grande échelle que des antigènes d’origine animale.

PUBLICITE

Zyus Life Sciences, société canadienne de cannabis médical, s’est associé au Vaccine and Infectious Disease Organization-International Vaccine Center (VIDO-InterVac) de l’Université du Saskatchewan pour développer des protéines issues du cannabis pour un candidat-vaccin.

Comment ça fonctionne

« Nous avions une plate-forme de protéines sur laquelle nous travaillions depuis un certain nombre d’années avant d’être dans l’espace du cannabis… », a déclaré Brent Zettl, PDG de Zyus,. « J’ai posé [à notre équipe] la question : pensez-vous que nous pourrions produire un vaccin de ce type de protéines en utilisant notre autre système végétal ? Et ils n’ont pas vraiment compris pourquoi. »

Zettle a ensuite expliqué que son équipe travaille avec deux types de composés différents. L’un est fabriqué à partir de cannabis et un autre par une plante différente. Ces composés sont utilisés pour produire une protéine qui peut être utilisée pour un candidat-vaccin contre la COVID-19.

« Les informations génétiques que VIDO-InterVac a développées pour trouver l’antigène qui fonctionnerait comme vaccin, c’est en fait un brin de protéine. Nous prenons ensuite cet ADN et nous l’introduisons dans une plante, qui peut alors fabriquer cette même protéine », a ajouté Zettl.

PUBLICITE

Selon Zettl, les composés d’origine végétale peuvent potentiellement être plus efficaces que les composés d’origine animale en raison de la capacité des plantes à cloner des protéines plus facilement, qui conviennent également mieux à une production à grande échelle. L’attention toujours plus grande au bien-être animal pourrait aussi faciliter son adoption.

Le Dr Paul Hodgson, scientifique du VIDO-InterVac, a déclaré qu’aujourd’hui personne ne sait vraiment ce que sera un candidat-vaccin final. Mais avec chaque essai de vaccin, la communauté scientifique en apprend plus sur le virus et sur les façons dont il peut être contrecarré.

D’autres initiatives étudient également les possibilités du cannabis comme traitement à la COVID-19. Dans l’étude la plus relayée, mais pas encore revue par des pairs, certains extraits de cannabis ont considérablement réduit l’activité des récepteurs viraux dans les tissus humains artificiels. Des chercheurs israéliens étudient également comment les composés du cannabis pourraient aider à réparer les tissus endommagés par la COVID-19, notamment grâce aux propriétés anti-inflammatoires du CBD.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !