Suivez-nous
CBD Shop France

Thaïlande : un premier projet de légalisation échoue à passer

Publié

le

Echec de la légalisation en Thaïlande

Un nouveau projet de loi, le Cannabis and Hemp Bill, a été proposé lundi à la Chambre des représentants thaïlandaise afin de réglementer la dépénalisation du cannabis en Thaïlande.

PUBLICITE

Selon les règles proposées par ce nouveau projet de loi, les hôpitaux seront autorisés à cultiver du cannabis pour un usage thérapeutique, comme le prévoit la loi sur les produits à base de plantes. Les exploitations familiales pourront utiliser un maximum de 2,5 hectares dédiés à la culture du chanvre industriel pour utiliser la fibre, le tronc et les racines de la plante.

Et pour l’usage personnel, la nouvelle proposition de loi autoriserait les ménages à cultiver jusqu’à 15 plants de cannabis.

Les législateurs thaïlandais ont forcé le retrait d’un projet de loi visant à réglementer l’utilisation du cannabis, estimant que la législation proposée ne comportait pas suffisamment de dispositions pour empêcher son utilisation abusive à des fins récréatives.

Les législateurs de la Chambre des représentants ont toutefois voté mercredi par 198 voix contre 136 pour retirer le projet de loi et le renvoyer au comité de rédaction pour une nouvelle révision. Le projet de loi sur le cannabis et le chanvre, qui a été adopté en première lecture en juin et qui visait à donner au gouvernement un plus grand contrôle sur l’industrie, pourrait maintenant être réintroduit en novembre.

PUBLICITE

La résistance inattendue au projet de loi est venue du principal parti d’opposition, le Pheu Thai, et du parti démocrate, membre de la coalition au pouvoir. Ils font suite à l’inquiétude provoquée par la multiplication des points de vente et des cafés vendant des produits à base de cannabis à Bangkok et dans d’autres villes, trois mois après que le pays soit devenu le premier en Asie à dépénaliser le cannabis.

« Le projet de loi ne contrôle pas le cannabis, mais en fait la promotion, laissant la possibilité de faire passer son utilisation de médicale à extrêmement récréative », a déclaré Sutin Klangsang, un législateur du Pheu Thai, le plus grand parti de la Chambre basse. « Nous avons peur que les enfants et les gens en fument et deviennent dépendants ».

Depuis la dépénalisation historique de la Thaïlande, le gouvernement n’a cessé de répéter que cette mesure visait l’usage médical et commercial et qu’il désapprouvait son utilisation à des fins récréatives. Le projet de loi n’interdit pas directement de fumer à des fins récréatives mais stipule qu’il sera interdit de consommer en public.

Les partis opposés au projet de loi sur le cannabis dans sa forme actuelle ont menacé de voter contre la législation à moins que la version révisée n’interdise l’usage récréatif. Ils sont également contre la proposition qui permettrait aux ménages de cultiver jusqu’à 15 plants de cannabis.

PUBLICITE

L’opposition au projet de loi est également considérée comme un bras de fer politique à l’approche des élections générales qui doivent être convoquées d’ici mars 2023. L’adoption du projet de loi offrirait une nouvelle victoire au parti Bhumjaithai du ministre de la Santé Anutin Charnvirakul, qui a dirigé la rédaction du projet de loi et a été le fer de lance de la libéralisation du cannabis dans le cadre de ses promesses de campagne lors des élections générales de 2019.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sweetseeds corpo
PevGrow Dictionnaire
The Green Brand
Expogrow 2022

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.


Découvrez le CBD France avec Le Chanvrier Français

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !