L’Oregon va momentanément stopper sa production de cannabis

oregon cannabis

L’Oregon a été un des premiers Etats américains à légaliser le cannabis récréatif en 2014. Pourtant, son marché intérieur n’est toujours pas stable. Malgré ses cinq années de légalisation, l’Etat connait une surproduction énorme : « Il faudrait 7 ans à l’Oregon pour consommer tout le cannabis produit cette année » pouvait-on lire dans la presse en début d’année. Pour trouver une solution, l’Etat envisage de geler temporairement sa production de cannabis.

PUBLICITE

Trop de cannabis en Oregon

« Un bon régime réglementaire garantit que l’offre peut suivre le rythme de la demande » expliquait il y a quelques jours des représentants canadiens de l’Agence pour le choix du consommateur en déplacement au Luxembourg qui prépare actuellement sa légalisation du cannabis récréatif.

Des régulations trop faibles ont en effet causé un déséquilibre de l’offre et de la demande en Oregon. La production est beaucoup trop importante ce qui fait baisser les prix de vente et pousse les producteurs à écouler leurs marchandises via des canaux illicites. L’Oregon s’est d’ailleurs fait rappeler à l’ordre plusieurs fois par ses voisins car sa surproduction alimente le marché noir des Etats frontaliers.

Pour remédier à cette situation, l’Oregon a émis l’idée d’exporter sa production vers d’autres Etats de cannabis légal mais les lois fédérales actuelles l’en empêchent. Les législateurs ont tout de même préparé une loi à cet effet. Elle est destinée à entrer en vigueur avec la fin de la prohibition fédérale.

Dans l’incapacité pour l’instant d’exporter sa production en dehors de ses frontières, l’Etat a tout simplement décidé d’arrêter la production de cannabis. La semaine dernière, les Sénateurs ont voté à 18 voix contre 10 pour un gel temporaire de la production de cannabis. Le texte doit maintenant passer devant la Chambre des Représentants.

Ce gel doit maintenir la production de cannabis à son niveau actuel pendant deux ans en suspendant l’accord de nouvelles licences de culture. Seuls les producteurs actuellement licenciés pourront renouveler leur licence durant la période de gel. Cela devrait permettre à l’Oregon de déterminer le niveau de production nécessaire ou idéal pour répondre à la demande en fleurs et en produits dérivés.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Luxembourg légalisation cannabis
Luxembourg : les premiers détails du plan de légalisation du cannabis récréatif
ukraine cannabis médical
L’Ukraine : la commission des droits de l’homme confirme son projet de légaliser le cannabis médical
parc de gorlitz deal cannabis
Un parc de Berlin définit des zones où les dealers peuvent vendre du cannabis
Brésil cannabis autoculture
Brésil : multiplication des recours en justice pour obtenir le droit à l’auto-culture de cannabis médical
cannabis
Plante ou médicaments : quel choix pour le cannabis thérapeutique ?
danemark cannabis médical
Danemark : le projet pilote de cannabis médical compte déjà plus de 2000 patients

Laisser un commentaire