Découverte : certaines espèces de mousse contiennent une molécule aux effets semblables au THC

radula marginata

Une équipe de chercheurs de l’Université de Berne en Suisse a récemment découvert qu’une espèce de mousse végétale dite hépatique, la Radula Marginata, possédait des composants ayant des propriétés similaires au THC. La molécule en question, la perrottétinène (PET), a été découverte en 1994 par le japonais Yoshinori Asakawa. Il remarqua tout d’abord qu’elle avait la même structure que le THC. Aujourd’hui, l’équipe de chercheurs a montré que le PET est similaire au THC non seulement en structure mais aussi en effets. Ils ont publié leurs résultats dans le journal Scientific Advances

Des effets similaires

Pour conduire leur recherche, les chercheurs ont simplement acheté la plante via internet où celle-ci est vendue comme un substitut légal du cannabis. L’espèce en question, la Radula Marginata, est originaire de Nouvelle Zélande et de Tasmanie où elle pousse dans la nature avant d’être ramassée et séchée pour être vendue sur internet. Comme le PET n’est présent qu’en petite quantité dans la plante, les scientifiques ont dû le synthétiser. Ils ont ensuite testé ses effets sur des souris et des cellules pour les comparer aux effets du THC. Bien que le PET soit moins puissant que le THC, les deux molécules agissent sur les même récepteurs cérébraux (CB1) et provoquent les même effets somatiques : ralentissement des mouvements et abaissement de la température corporelle.

Cependant, les chercheurs ont également noté des différences entre les deux molécules : le PET fait baisser les niveaux de prostaglandines (des molécules associées à l’inflammation) alors que le THC non. Ceci dit le cannabis a des vertus anti-inflammatoires à travers d’autres cannabinoïdes comme le CBD.

Michael Schafroth, doctorant à l’Institut de Recherche de Scripps et co-auteur de l’étude, explique que les prostaglandines sont impliquées dans de nombreux processus comme la perte de mémoire, la neuroinflammation, la perte des cheveux et la vasoconstriction. Cela fait du PET une molécule « très intéressante pour des applications thérapeutiques car on peut s’attendre à moins d’effets secondaires tout en ayant des effets pharmacologiques importants » déclare-t-il.

Les bryophytes (ou mousses) pour remplacer le cannabis médical ?

Selon Gertsch, le directeur de l’étude: « les bryophytes ont jusqu’ici été quelque peu négligés en termes de bio-prospection ». « Je pense que [l’étude] prouve que les bryophytes peuvent servir à créer des produits naturels utiles à l’homme » ajoute-t-il. Les bryophytes sont les plantes qui ont gardé le plus de caractéristiques en commun avec les premières plantes. Il est fort probable que la recherche découvre de nouvelles potentialités thérapeutiques à ces plantes. Cette variété semble en tout cas abriter un traitement prometteur contre les inflammations et donc les maladies inflammatoires comme la sclérose en plaques.

Puisque le PET a le même effet que le THC, il pourrait aussi, à l’image du Dronabinol qui contient du THC synthétique, servir à la création de médicaments qui aident à combattre les nausées, vomissements, perte d’appétit et de poids associés à des maladies comme le cancer et le SIDA. Cependant, la rareté des bryophytes de l’espèce indiquée, leur faible teneur en PET et le fait que ces plantes ne se reproduisent pas à partir de graines n’en font pas une alternative très convaincante au cannabis médical. Gertsch explique que : « la culture et la reproduction de l’espèce des radula contenant des cannabinoïdes serait un défi ».

Dr. Karen Wright, professeure en sciences biomédicales à l’Université de Lancaster affirme quant à elle: « On est loin de voir les mousses remplacer le cannabis médical. Celles-ci devraient plutôt entrer dans une phase préclinique d’étude sur des modèles de maladies ». Elle avertit également que tout composant se fixant sur les récepteurs CB1, comme le THC et le PET, entraîne « des risques autour de l’impact sur la santé mentale et le développement cérébral ».

Catégories liées : Cannabinoïdes - THC

Articles liés

Derniers articles

les weed les plus fortes
Les variétés de cannabis les plus fortes de 2018
colombie
La Colombie en pleine contradiction entre retour à la prohibition et boom du cannabis médical
la france insoumise
La France Insoumise s’oppose à l’amende forfaitaire et propose de légaliser le cannabis à la place
dominique
La Dominique lance une consultation nationale sur la dépénalisation du cannabis
CBD Corner
CBD Corner : Acheter du CBD et Livraison de CBD en France !
eaze
Etats-Unis : Eaze va livrer des produits au CBD dans 41 Etats
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire