Etude : l’exposition au cannabis améliorait la mémoire de travail chez les rats

rat de laboratoire

La plupart des études conduites sur le cannabis et la mémoire montrent que celle-ci est négativement affectée par la prise de cannabinoïdes et notamment par le THC. Contre toute attente, une récente étude conduite par l’Université de Florida et publiée dans le journal Neurobiology of Learning Memory a conclu à des résultats différents : le cannabis aurait dans certaines conditions un effet positif sur les performances mémorielles. L’étude s’est déroulée sur des rats et contrairement à la plupart des études du genre qui procèdent par injection, le mode d’administration choisi était par inhalation, la voie d’administration la plus commune chez les humains.

PUBLICITE

L’étude

Les rats ont été soumis à des tâches mémorielles avec à la clé des récompenses en nourriture. Les premières sessions d’examens se sont déroulées alors que les rats étaient sobres, ensuite, certains rats mâles (15) et femelles (16) ont été exposés à de la fumée de cannabis et d’autres à de la fumée sans cannabis (placebo). Étonnamment, l’exposition au cannabis n’a pas eu d’effets sur la mémoire de travail des rats mâles mais a amélioré la précision mémorielle des rats femelles. Les chercheurs n’en ont pas pour autant conclu à une différence de genre et précisent que les femelles avaient déjà eu une performance plus médiocre en étant sobres.

L’exposition à la fumée de cannabis a eu les mêmes effets sur un sous-groupe de mâle qui avaient eu des performances plus faibles et similaires à celles des femelles sobres. Il semble donc que c’est quand les performances ne sont pas à la base optimales que le cannabis agit et aurait la capacité de les rendre meilleures. Ces résultats sont corroborés par certaines études qui montrent que le cannabis a des effets positifs sur la mémoire des personnes âgées et que certains cannabinoïdes auraient des vertus neuroprotectrices. En revanche, de nombreuses études montrent aussi que chez les jeunes la prise régulière de cannabis entraine de moindres performances cognitives. Une récente étude a trouvé que ces effets s’estompaient après une semaine et plus d’abstinence.

La prise du placebo n’a pas résulté en une altération des performances suggérant ainsi que les cannabinoïdes avaient réellement un effet sur la mémoire de travail. Des expérimentations en suivi ont en revanche montré que l’administration de THC ou de molécule au mode opératoire similaire, en dose importante et par une voie d’administration autre que la fumée, entrainait en effet une détérioration des performances mémorielles. Selon les chercheurs, cela suggère que les différences dans le mode d’administration, le temps d’exposition ou la dose causent des effets différents sur la cognition, et recommandent d’étudier plus profondément ces différences.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Italie Aurora remporte la production de 400 kilos de cannabis médical
Italie : Aurora remporte l’approvisionnement de 400 kilos de cannabis médical
Assemblée Nationale et Chanvre Bien-être
Que s’est-il dit au colloque de l’Assemblée Nationale sur le chanvre bien-être ?
Sur l'ile de la Réunion, du zamal en vente libre interdit par la police
La Réunion : le zamal CBD rattrapé par la patrouille
Le Canada n'est pas prêt pour la commercialisation des edibles
Canada : La Colombie-Britannique n’est pas prête pour la commercialisation des edibles
Canada la production de chanvre devrait doubler en 2019
Canada : la production de chanvre devrait doubler en 2019
CannTrust sous le coup d'une enquête de Santé Canada pour production illégale de cannabis
CannTrust sous le coup d’une enquête de Santé Canada pour production illégale de cannabis

Laisser un commentaire