Suivez-nous
Seedsman

Les talibans annoncent un accord pour cultiver du cannabis en Afghanistan

Publié

le

Cannabis en Afghanistan

Le régime taliban en Afghanistan a annoncé mardi qu’il avait passé un contrat avec une entreprise appelée Cpharm pour cultiver et fabriquer des produits à base de cannabis.

PUBLICITE

Des messages diffusés sur les médias sociaux par le ministère afghan des Affaires intérieures indiquent que l’entreprise, Cpharm, avait accepté de réaliser un investissement de plus de 400 millions de dollars pour mettre en place une usine de production de cannabis dans le pays.

Le projet « sera bientôt officiellement lancé et des centaines de personnes auront des opportunités d’emploi », a déclaré le ministère dans un tweet.

Plus tôt, Qari Saeed Khosty, un porte-parole des talibans, qui ont pris le pouvoir du gouvernement afghan cet été après le retrait de l’armée américaine, avait fourni des détails dans un fil Twitter sur le supposé accord.

« Hier, des responsables du département de lutte contre les stupéfiants du ministère de l’Intérieur ont rencontré un représentant de la société (Cpharm) », a-t-il déclaré, selon une traduction. « La société veut construire une usine de traitement du cannabis en Afghanistan, qui créera tous les produits du cannabis ».

« En Afghanistan, seule cette société sera légalement sous contrat », a-t-il déclaré. « En créant cette usine, la société Cpharm utilisera le cannabis produit en Afghanistan pour fabriquer des épices et une sorte de crème. »

Le porte-parole des talibans a ajouté que ce contrat « créera des emplois pour de nombreux citoyens. »

Conséquence inattendue : une entreprise australienne du même nom a dû démentir être impliquée dans le projet après que de nombreux articles de presse aient, faussement, fait le lien entre l’annonce talibane et Cpharm Australie.

« Nous avons pris connaissance cette nuit de nombreux articles de presse affirmant que Cpharm en Australie a été impliqué dans un accord avec les Talibans pour être impliqué dans la fourniture de cannabis dans une crème », a déclaré un communiqué de presse.

« Nous ne fabriquons ni ne fournissons rien. Nous fournissons un service de conseil médical à l’industrie pharmaceutique en Australie. Nous n’avons aucun produit référencé sur l’Australian Register of Therapeutic Goods. Nous n’avons aucun lien avec le cannabis ou les Talibans. Nous n’avons aucune idée de l’origine du communiqué de presse des talibans et nous tenons à assurer à tous qu’il ne doit pas être lié à Cpharm Pty Ltd Australia. »

Après quelques recherches néanmoins, il s’avèrerait que la Cpharm en question soit plutôt allemande (http://www.cpharm.de/de/index.html). L’entreprise n’a pas encore répondu à nos questions. Nous actualiserons l’article au besoin.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !