Suivez-nous

Actualités

Hillary Clinton soutiendrait « l’idée d’une » dépénalisation du cannabis

Hillary Clinton en faveur d'une dépénalisation du cannabis

Hormis pour le candidat libertarien Gary Johnson, en faveur d’un marché légal du cannabis, le point de vue d’Hillary Clinton et de Donald Trump sur le cannabis est assez dur à suivre.

PUBLICITE

Trump a changé plusieurs fois d’avis. Autrefois pour la légalisation, qui semblait selon lui  être la seule solution pour gagner la guerre contre les drogues, il serait aujourd’hui plutôt pour laisser les Etats légiférer un à un, sans légaliser au niveau fédéral.

Côté Clinton, on sent plutôt une position d’attente. Dans un nouvel extrait du leak de ses mails, et plus précisément de la transcription d’une de ses réunions avec des activistes de Black Lives Matter, elle soutiendrait finalement le principe d’une dépénalisation, mais ne saurait pas comment l’implémenter.

« De mon point de vue, nous devons examiner de très près la décriminalisation des comportements qui ne sont pas nuisibles, qui ne conduisent pas à la violence, et essayer de trouver la meilleure façon de le faire » dit Clinton en réponse à un des organisateurs du mouvement Black Lives Matter à une question sur le devenir des charges pénales liées au cannabis et au travail du sexe qui ont été « historiquement utilisés pour opprimer » les communautés de couleur.

« Je soutiens cette idée » écrit Hillary. « Je ne suis pas sure exactement de la manière de la mettre en place, vous savez, parce que la majorité des lois dont vous parlez sont des lois locales ou d’Etat. Le gouvernement peut encourager, faire des suggestions, fournir des incitations, mais la plupart des lois criminelles, tous les problèmes dont nous avons discuté sont en réalité contrôlés à ces niveaux. »

PUBLICITE

Cette transcription, en pièce jointe d’un email piraté du compte de John Podesta, le responsable de la campagne d’Hillary, a été publié vendredi par Wikileaks. Il fait partie d’un échantillon de messages qui intéressent tout particulièrement les observateurs de la politique de régulation du cannabis.

La semaine dernière, le site marijuana.com a été l’un des premiers à publier un de ces mails dans lequel l’ancienne Sécrétaire d’Etat plaidait contre une légalisation lors d’un discours chez (et payé par) l’entreprise Xerox.

Un autre mail suggère également que certains de ses conseillers lui ont recommandé d’attaquer un de ses rivals, Martin O’Malley, ancien gouverneur du Maryland, pour avoir évolué trop longtemps en faveur d’une dépénalisation de la marijuana, alors même qu’Hillary ne s’était pas positionné sur ce sujet.

Un troisième email contenait une pièce jointe portant sur les points de discussion à utiliser en réponse à de possibles questions sur la politique du cannabis. Ce document a également révélé que Clinton était en faveur d’un accès des entreprises du cannabis à des services bancaires. Cet accès est aujourd’hui restreint du fait de l’interdiction fédérale du cannabis.

PUBLICITE

Finalement, que faut-il retenir ? Sans doute qu’Hillary est une bonne politicienne.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0