Le cannabidiol (CBD), anti-inflammatoire pour les animaux

Cbd pour les animaux

Alors que le cannabis médical reçoit de plus en plus d’attention, les propriétaires d’animaux commencent à se demander si leurs petits protégés pourraient également bénéficier des bienfaits du cannabis, en particulier du cannabidiol (ou CBD). Certains vétérinaires américains prescrivent d’ailleurs déjà des traitements au CBD pour les animaux de compagnies.

Nos petits animaux pourraient représenter une niche de marché non-négligeable du cannabis médical. Aux Etats Unis, un tiers des ménages aurait un chien ou un chat. L’industrie animalière propose donc aujourd’hui des produits à base de CBD issu du chanvre en toute légalité.

Des symptômes identiques à ceux des hommes

Les médecins vétérinaires ne connaissent pas encore l’effet à long terme du THC sur les chiens. En revanche, les utilisations du CBD sur les canidés seraient relativement similaires à celles de l’homme. Suite au succès des traitements contre l’épilepsie et la douleur articulaire sur l’homme, des innovations apparaissent sur le Net. On estime qu’entre 1 et 5 % des chiens américains souffriraient d’une forme d’épilepsie.

Canna-pet, société américaine, a choisi cette niche de marché pour se développer. Approuvé par une étude du Département de la Santé du Colorado, Canna-pet propose des compléments alimentaires au CBD. Sous forme de capsules ou d’huiles, les compléments alimentaires ne font pas la différence entre chien et chat. Si votre cheval traîne la patte, l’entreprise vous propose une maxi-dose pour aider votre animal.

Un vétérinaire français le commercialise

La clinique vétérinaire de Acti-sud de La Roche sur Yon dans le département de la Vendée propose ce médicament. Par téléphone, le vétérinaire nous explique qu’il prescrit ces compléments pour les animaux de compagnie souffrant d’arthrose ou des animaux en fin de vie atteint de cancer. Distribuant le canna-pet que depuis mars 2016, le vétérinaire ne l’a prescrit que 5 ou 6 fois, il affirme qu’il n’y a pas eu de miracle ni de retour totalement positif sur ce produit.

Le dosage de ces produits doit bien sûr se faire selon les recommandations des personnes habilitées, comme chez l’homme finalement.

Théo Caillart

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !