Suivez-nous

Lifestyle

Top 10 des trucs que seuls les consommateurs de cannabis ont déjà vécus

Trucs de stoner

Consommer du cannabis peut avoir de bons côtés comme de mauvais. Le consommateur a généralement ses habitudes, ses plaisirs et ses galères au quotidien. Voici une liste non-exhaustive des choses que vous avez vécues si vous consommez du cannabis.

PUBLICITE

1 / Rigoler pour rien

Le rire facile rentre un peu dans le cliché, mais existe bel et bien. Vous rigolez pour rien, des choses insignifiantes devenant soudainement amusantes, ou tout simplement parce que vos potes racontent n’importe quoi lorsqu’ils ont fumé.

2/ Être défoncé en public (dans la rue, dans les transports en commun …)

Ah, la fameuse parano du cannabis. Être défoncé en public fait voir le monde différemment. Et on a bien souvent l’impression que le monde nous voit différemment aussi. Comme si toutes les personnes que l’on croise étaient au courant que l’on est ailleurs/higher.

PUBLICITE

3/ Oublier des choses

« J’ai envoyé un message mais j’ai oublié d’appuyer sur envoyer » « Qu’est que je viens de dire déjà? » « Elle est où ma tête? » Consommer du cannabis peut vous faire oublier certaines choses et ça, le stoner l’a forcément déjà vécu.

4/ Mal rouler un joint

Quel gâchis. #WrapPoulet

PUBLICITE

5/ Avoir les yeux rouges

« T’as les yeux rouges, t’es foncedé bro !  » Les lunettes de soleil sont tes amies.

A lire : Pourquoi les fumeurs de cannabis ont les yeux rouges ?

6/ Rester « sobre » devant ses parents

Une situation qui arrive à tous les stoners qui vivent chez leurs parents. S’ils ne sont pas déjà au courant que vous consommez du cannabis, sachez qu’ils finissent par l’apprendre tôt au tard.

7/ La première gorgée d’une boisson après avoir fumé

Cette sensation divine que seuls les fumeurs de cannabis peuvent comprendre.

8/ Avoir de la cendre partout

cendres joint

Sur les vêtements, sur le lit, sur le visage, dans les yeux. Quelle galère.

9/ Être trop défoncé

Quand on a trop fumé et que tu ne comprends plus que ce tu dis et ce qu’on te dit. Variante : Quand on tire sur un joint ou un bong vraiment très chargé, jusqu’à en avoir la tête qui tourne.

10/ Perdre ses affaires

« Mince, il est où mon téléphone? » alors qu’on le tient dans la main depuis dix minutes.

Mehdi Bautier

Mehdi est étudiant en journalisme à l'IEJ. Passionné d'écriture, de musique et de culture, il compte se spécialiser dans le domaine de la presse écrite et de la rédaction web.

Cliquez pour commenter

Vous devez être connectés pour poster un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Lifestyle

L’Institut Supérieur de Cannabiculture (ISC) ouvre en octobre 2019

Institut Supérieur de cannabiculture

Désireux de vous former à la culture du chanvre ou du cannabis légal ? L’Institut Supérieur de Cannabiculture est la première formation européenne et francophone dédiée à la culture professionnelle du cannabis.

PUBLICITE

La plateforme de e-learning, réservée aux personnes majeures, entend proposer une expérience unique et interactive pour les futurs étudiants, allant de cours d’horticulture appliquée, de biologie végétale, mais également de droit, d’histoire, d’éthique et de macroéconomie, tout au long des 14 semaines de formation.

Voir la brochure de la formation

Les étudiants pourront s’exercer sur des variétés de chanvre légales pour se faire la main avant d’intégrer des stages chez les partenaires européens de l’Institut. Leur engagement est d’accompagner chaque étudiant vers son projet professionnel ou entrepreneurial et de devenir incontournable dans l’industrie.

L’équipe pédagogique de l’ISC

L’équipe pédagogique de l’ISC sera, entre autres, composée de Johann Chaumont, Ingénieur Agronome, Maître Ingrid Metton, Avocate au barreau de Paris, Docteur Jean-Christophe Breitler, Docteur en Biologie végétale, Jouany Chatoux patron de la ferme bio de Pigerolles et ardent défenseur de l’expérimentation en Creuse d’une production de cannabis thérapeutique.

PUBLICITE

Au-delà du socle de compétences scientifiques et techniques enseignées, L’institut Supérieur de Cannabiculture veut construire un réseau d’avant-garde dans lequel s’insèrent les professionnels et entrepreneurs formés.

Plusieurs formations sont proposées, à des tarifs allant de 199€ à 3750€.

Vous pouvez retrouver plus d’infos sur l’ISC sur leur site Internet.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0