Suivez-nous
CBD Shop France

Santé France Cannabis préconise de « prévoir le report » de la légalisation du cannabis médical d’un an

Publié

le

Retard du cannabis médical en France

Dans une note courte envoyée aux députés et que nous nous sommes procurés, Santé France Cannabis, association qui rassemble plusieurs acteurs représentatifs de la future filière du cannabis à usage médical en France, préconise de « prévoir le report » d’une année de la légalisation du cannabis médical en France.

PUBLICITE

Pour rappel, l’expérimentation actuelle du cannabis thérapeutique finit en mars prochain. Trois options s’offrent ensuite : une légalisation du cannabis médical, une seconde expérimentation ou un arrêt pur et dur. Un rapport réalisé par une entité externe au ministère de la Santé doit être présenté au Parlement ce lundi 26 septembre pour évaluer le dispositif et alimenter le débat sur les suites à donner.

Comme couvert récemment, le prolongement de l’expérimentation du cannabis médical est largement étudié, ce qu’appuie Santé France Cannabis.

« Les acteurs nationaux réunis en “Santé France Cannabis” proposent – tout comme l’envisagent certains décideurs publics – de prévoir le report d’une année de la généralisation, prévue en mars 2023, afin de laisser le temps nécessaire à la filière de s’organiser » conclut la note.

Santé France Cannabis craint en effet que « la généralisation de l’usage de ces médicaments ou la prorogation de l’expérimentation ne soient, dans les conditions actuelles, favorables aux acteurs étrangers au détriment de la filière française ».

PUBLICITE

La culture de cannabis à usage thérapeutique et les opérations liées sont techniquement légales en France. Il reste néanmoins à définir les modalités de culture ou de transformation du cannabis à usage médical pour permettre aux entreprises du cannabis médical de travailler hors contexte de R&D.

Si le cannabis médical était légalisé en avril 2023, l’approvisionnement des patients ne reposerait toutefois pas que sur de l’import.

La production de fleurs de cannabis est effectivement réduite à de la R&D pour le moment, mais l’extraction est travaillée depuis 2021 par des entreprises françaises comme Alkion BioInnovations. Meryll Buet, CEO de Alkion, nous confirme être en mesure d’approvisionner les patients en extraits de cannabis et en API dès avril 2023. En cas de prolongement de l’expérimentation, Alkion pourra soit fournir des produits médicaux à base de cannabis si le schéma retenu le permet, soit produire pour l’export si elle se voyait décerner une autorisation de production hors-R&D.

Pour Franck Milone, président de LaFleur, entreprise française de cannabis médical, « il faut généraliser au plus vite et donner la possibilité aux entreprise françaises d’accélérer le développement et la commercialisation de leurs produits ». L’entreprise angevine serait elle aussi capable de fournir des produits médicaux à base de cannabis, non-fabriqués en France, dès avril 2023.

PUBLICITE

Interrogée par nos soins sur cette note, Santé France Cannabis n’a pas souhaité faire apparaître ses réponses dans Newsweed.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !