Suivez-nous

Non, le cannabis n’est pas plus dangereux que le tabac

Publié

le

Etude cannabis et tabac

La semaine dernière, une étude canadienne s’est vue reprendre dans les médias à grand coups de « le cannabis serait plus nocif pour les poumons que le tabac ».

PUBLICITE

Pourtant, l’étude ne dit pas ça. Voici ce que cette étude a réellement révélé.

Aucun fumeur de cannabis seul n’a été inclus

Règle numéro un concernant les études récemment publiées : Lisez vous-même les résultats. À moins que la source d’information ne soit clairement indiquée, soyez sceptique quant aux conclusions tirées des nouvelles recherches jusqu’à ce que vous les examiniez vous-même.

Dans ce cas, un simple coup d’œil à l’étude en question – « Chest CT Findings in Marijuana Smokers« , publiée le 15 novembre dans la revue Radiology – révèle un problème majeur.

Les résultats des radios du thorax ne provenaient pas de fumeurs de cannabis. Ils provenaient de fumeurs de tabac qui fumaient également du cannabis. Aucun fumeur de cannabis uniquement n’a été inclus dans l’étude.

PUBLICITE

L’étude conclut par ailleurs que la manière dont elle a été mise en place « limite notre capacité à tirer des conclusions solides ».

Comment l’étude a été réalisée

L’auteur principal de l’étude, un radiologue diagnosticien de l’hôpital d’Ottawa en Ontario, au Canada, a écrit : « L’objectif de cette étude était d’utiliser la tomodensitométrie thoracique pour étudier les effets de la consommation de cannabis sur les poumons. Nous avons cherché à déterminer s’il y avait des séquelles identifiables sur les images de tomodensitométrie thoracique, notamment l’emphysème et les signes d’inflammation des voies respiratoires. »

Pour créer des groupes tests, les chercheurs ont examiné les dossiers médicaux des patients vus entre 2005 et 2020. L’étude précise : « Trente-trois fumeurs exclusivement tabagiques ont été identifiés avec un scanner thoracique réalisé entre avril et juin 2019. »

« Si la consommation de cannabis était identifiée, le patient était exclu » du groupe des fumeurs de tabac, « ajouté au groupe des fumeurs de cannabis, et un nouveau patient était sélectionné. »

PUBLICITE

En d’autres termes, l’étude n’a pas comparé les fumeurs de tabac aux fumeurs de cannabis. Les chercheurs ont plutôt comparé les fumeurs de tabac uniquement aux fumeurs de tabac qui fumaient également du cannabis. Il n’y avait pas de groupe qui fumaient du cannabis mais pas de tabac.

Probablement pas une bonne idée de fumer des cigarettes et du cannabis

L’étude n’a donc pas révélé que « le cannabis peut faire plus de mal aux fumeurs que la cigarette seule ». Mais c’est la conclusion qui a été reprise par plusieurs sites.

Reprise presse de l'étude

En fait, les auteurs de l’étude ont découvert qu’il n’est pas sain de fumer à la fois du tabac et du cannabis. « Les auteurs de l’étude ont constaté un épaississement des bronches chez 64 % des fumeurs de cannabis contre 42 % des fumeurs de tabac uniquement, ainsi qu’une affection entraînant une accumulation excessive de mucus chez 23 % des fumeurs de cannabis contre 6 % des fumeurs de tabac uniquement ».

On ne sait pas si cela s’applique davantage à ceux qui fument des cigarettes et du cannabis séparément, ou à ceux qui mélangent le tabac à leur cannabis.

Quelles sont les conclusions des études précédentes ?

Une étude de 2007 a établi un lien entre l’emphysème et d’autres problèmes pulmonaires chez les fumeurs de cannabis et les non-fumeurs, mais le tabac ou les cigarettes ne faisaient pas partie de la recherche.

Une autre étude réalisée en 2012 par l’Université d’Alabama à Birmingham (UAB) a conclu que « la fumée de marijuana (n’est) pas aussi nocive pour les poumons que la fumée de cigarette », avec un échantillon beaucoup plus important et une méthodologie plus rigoureuse.

« Les données ont montré que même jusqu’à des niveaux d’utilisation modérément élevés – un joint par jour pendant sept ans – il n’y a aucune preuve de diminution des débits d’air ou des volumes pulmonaires. »

L’étude de l’UAB a trouvé : « Aux niveaux d’exposition au cannabis couramment observés chez les Américains, la consommation occasionnelle de cannabis était associée à une augmentation du débit d’air dans les poumons et de la capacité pulmonaire », a déclaré le chercheur principal de l’étude. Néanmoins, « ces augmentations n’étaient pas importantes, mais elles étaient statistiquement significatives », selon l’étude publiée.

Cette étude reconnaît que l’exposition à la fumée pendant toute la durée de la vie peut encore être nocive, mais aussi que les gros consommateurs de cannabis de longue date ne sont pas faciles à trouver pour les études, étant donné le statut juridique incertain de cette plante.

L’étude de l’UAB était financée par le National Heart, Lung and Blood Institute. Il s’agissait d’un projet de recherche à long terme impliquant plus de 5 000 hommes et femmes noirs et blancs de Birmingham, Chicago, Minneapolis et Oakland, conçu pour examiner le développement et les déterminants des maladies cardiovasculaires et de leurs facteurs de risque. Les participants ont été recrutés lorsqu’ils avaient entre 18 et 30 ans et ont été suivis de 1985 à 2006.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Green Friday
Silent Seeds

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Si vous êtes au Royaume-Uni et avez besoin d’étonnantes Cali Weed Strain Seeds, Barney’s Farm a la meilleure sélection.


Découvrez les fleurs de CBD avec Le Chanvrier Français

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !