Suivez-nous
Seedsman

Malaisie : Le ministère de la santé autorise le cannabis médical

Publié

le

Cannabis médical en Malaisie

Le ministère de la Santé malaisien a reconnu la possibilité d’utiliser du cannabis à des fins médicales en Malaisie.

PUBLICITE

Les lois existantes qui réglementent le cannabis et ses sous-produits en Malaisie, notamment la Loi sur les drogues dangereuses de 1952, la Loi sur les poisons de 1952 et la Loi sur la vente de drogues de 1952, n’interdisent pas l’utilisation du cannabis à des fins médicales. Un produit contenant du cannabis et utilisé à des fins médicinales humaines peut ainsi être importé et consommé en Malaisie si ce produit est conforme aux exigences de la loi.

Le 8 novembre, le député de Muar Syed Saddiq Abdul Rahman a demandé au ministère de la Santé de préciser la position de la Malaisie sur l’utilisation du cannabis médical comme alternative pouvant être proposé aux patients. Syed Saddiq a mentionné que le cannabis est utilisé dans de nombreux pays étrangers et reconnu par la communauté médicale internationale.

Selon le ministère de la santé malaisien, les produits contenant du cannabis doivent être enregistrés auprès de l’autorité de contrôle des médicaments (DCA), comme le prévoit le règlement de 1984 sur le contrôle des médicaments et des cosmétiques, en vertu de la loi sur la vente de médicaments.

L’importation du produit doit être effectuée par des importateurs qui possèdent une licence et un permis d’importation en vertu du règlement sur le contrôle des drogues et des cosmétiques, de la loi sur les poisons et de la loi sur les drogues dangereuses.

PUBLICITE

De même, le commerce de gros de produits contenant du cannabis doit être effectué par des revendeurs qui possèdent une licence en vertu des mêmes règlements et lois.

La vente ou la fourniture au détail de produits contenant du cannabis pour le traitement médical d’un patient doit être effectuée par un médecin agréé en vertu de la loi médicale de 1971.

Les pharmaciens agréés qui possèdent une licence de type A peuvent également vendre ou fournir des produits à base de cannabis à certaines personnes sur la base d’ordonnances délivrées par des médecins agréés.

« Par conséquent, si certaines parties disposent de preuves scientifiques suffisantes pour utiliser le cannabis à des fins médicales en tenant compte des aspects de qualité, de sécurité et d’efficacité, la demande d’enregistrement des produits du cannabis à des fins thérapeutiques peut être soumise au DCA pour être évaluée et enregistrée en vertu du règlement de 1984 sur le contrôle des médicaments et des cosmétiques afin d’être commercialisée en Malaisie », a indiqué le ministre de la Santé Khairy Jamaluddin dans une réponse écrite du Parlement à Syed Saddiq le 8 novembre.

PUBLICITE

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !