Liban : une première étude sur la « potentielle valeur médicale » du cannabis

Etudes sur le cannabis médical au Liban

L’Université Libanaise Américaine (LAU) va lancer un centre de recherche indépendant dédié à l’étude des effets sur la santé et des gains économiques potentiels du cannabis médical au Liban.

La LAU a annoncé son intention de créer un Centre de Recherche sur le Cannabis Médical, qui serait le premier projet de recherche du genre au Moyen-Orient.

Les recherches comprendront des études sur les applications thérapeutiques potentielles du cannabis et la valeur climatique et économique du Liban, a annoncé l’université.

« Nous attendons la création d’un cadre juridique dans lequel nous pourrons procéder, avec l’entier soutien du ministère de la Santé publique », a déclaré Mohammad Mroueh, professeur de pharmacie à LAU, qui dirige le projet.

Dans un communiqué, l’université a déclaré que les conditions de croissance au Liban n’avaient pas été complètement étudiées et qu’une évaluation des bienfaits médicaux du cannabis peut être une opportunité pour le pays.

Les opportunités peuvent inclure des gains économiques, une réduction du chômage et un renversement de la fuite des cerveaux, a ajouté l’université.

Le président de la LAU, Joseph Jabbra, a reconnu le potentiel polémique de l’étude du cannabis, mais considère davantage ces recherches comme une chance de « briser la stigmatisation sociale entourant la question ».

Le Liban est connu pour sa production de certains des meilleurs hashs du monde. Le pays serait même la cinquième plus grosse place de marché pour le commerce du cannabis. Le cannabis est toutefois toujours illégal au Liban.

Articles liés

Derniers articles

ladies of paradise
Ladies of Paradise : un savant mélange de mode, de féminisme et de cannabis
OECCC
Espagne : l’OECCC dénonce un processus d’attribution de licences de culture de cannabis complètement opaque
parlement européen
Le Parlement européen approuve la résolution sur l’usage médical du cannabis
Sébastien et Jagger Cotte
Sébastien Cotte se bat pour légaliser le cannabis médical pour son fils, Jagger, 8 ans
Quand le cannabis devient un produit de luxe
cannabis et musique
Le cannabis améliore-t-il l’expérience musicale ?
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire