Massachusetts : certains entrepreneurs malins vendent déjà du cannabis

Vente de cannabis au Massachusetts

En attendant le début des ventes légales de cannabis en juillet 2018, certains entrepreneurs du Massachusetts ont trouvé une faille juridique pour écouler leur stock de weed : le don de cannabis.

PUBLICITE

Un jus de fruit option love s’il vous plaît

Au Massachusetts et à Washington DC, les ventes de cannabis récréatif ne sont pas encore autorisées. Cependant le don de weed d’un majeur à un autre est parfaitement légal. Des entrepreneurs astucieux comme David Umeh distribuent de l’herbe en package avec d’autres produits. Petit descriptif de la méthode Highspeed.

Celui qui ne connait pas l’astuce pourrait vite monter dans les tours : « 55$ pour une bouteille de jus de fruit ! Quelle arnaque. Mais c’est quoi cette option love ? ». L’option love, cher potentiel client, c’est la livraison de 6 bouteilles de jus de fruit et d’une pochette d’herbe de 3,5 grammes chez vous le lendemain. L’option « Just juice » est à 11$, soit 44$ (35€) pour 3,5 grammes de weed.

Livraison de cannabis au Massachusetts

Si vous trouvez que ça fait un peu long, Highspeed s’est adapté à sa clientèle impatiente et assoiffé. Les options «On Demand»  assurent aux clients une livraison dans les deux heures. Contacté par Newsweed, le gérant nous explique comment il informe ses clients des variétés disponibles.

«Il n’y a pas de variété attitrée pour chaque boisson. Nous nous réapprovisionnons en herbe tous les jours. Une fois la weed obtenue, nous envoyons une Newsletter à nos clients et ils font leurs choix » nous déclare David Umeh par mail.

Le flou juridique

Accusés par certains d’être des dealers maquillés, David Umeh se défend dans un journal local « Nous ne sommes pas dans le cannabusiness, nous sommes une start-up qui fait des livraison de jus. De plus nous nous assurons que les personnes livrées ont toujours plus de 21 ans. »

Le créateur de l’entreprise joue sur la limite légale de weed que l’on peut donner dans le District de Columbia et au Massachusetts. Dans la loi, le don ou le transfert « sans rémunération » jusqu’à 1 once (28g) est légal du moment que cet échange se fait sans publicité pour le produit stupéfiant.

Highspeed respecte strictement la loi : leur site internet ne mentionne jamais le cannabis ou une substance qui s’en rapproche.

L’entreprise prévoit de se développer à New York où la régulation pourrait évoluer rapidement.

Théo Caillart.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Lifestyle

Articles liés

Derniers articles

Pourquoi le leader du cannabis israélien Tikun Olam cherche à revendre ses activités
Pourquoi le leader du cannabis israélien Tikun Olam cherche à revendre ses activités
Les ventes de cannabis au Outside Land Festival ont dépassé 1 million de dollars de recette
Les ventes de cannabis au Outside Land Festival ont dépassé les 1 million de $
CBD en Slovaquie
La Slovaquie déclassifie le CBD de la liste des substances psychotropes
Magasin de cannabis en Ontario
L’Ontario : deuxième tirage au sort des licences de vente de cannabis
Aurora Cannabis achète l'entreprise de chanvre Hempco Food and Fibre
Aurora Cannabis achète l’entreprise chanvrière Hempco Food and Fiber
Mike Tyson dit qu'il dépense chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch
Mike Tyson fumerait chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch

Laisser un commentaire