Les effets secondaires du cannabis

Effets secondaires

Comme toutes les drogues, le cannabis possède des effets secondaires. Ils dépendent en grande partie de chacun et des quantités consommées, avec des conséquences variables. Aucun décès lié à une importante consommation de cannabis n’a en revanche été rapporté. Certains effets secondaires peuvent être recherchés par certaines patients (la sensation de faim par exemple) et n’apparaîtront alors pas comme dommageable. Voici une liste des principaux effets secondaires liés à la consommation de cannabis.

Paranoïa et anxiété

Un des principaux effets secondaires problématiques du cannabis : la paranoïa, due à la modification des messages transmis par le système nerveux. Alors que de petites quantités de cannabis sont susceptibles d’induire seulement une légère paranoïa et une anxiété sociale, de fortes doses ou de la space food peuvent exagérer cet effet secondaire.

L’environnement du fumeur peut influencer sur ce sentiment désagréable, à la hausse comme à la baisse. Lorsqu’il est consommé illégalement, la transgression pourra induire une petite peur de « se faire choper ».

Pour l’anxiété, les doses contenues dans les joints combinées aux sentiments qui dominent sur le moment en sont la cause. Si le consommateur est déjà anxieux et reclu sur lui-même, une trop grosse dose de cannabis peut accentuer cet effet. Il peut également avoir l’effet inverse, surtout à petite dose, sur ce point chacun réagit différemment.

Si l’un de ces deux symptômes apparaît après la digestion d’un space cake, il était simplement trop dosé. Dites-vous que le prochain sera meilleur.  Si vous êtes dans un lieu où le cannabis est légal, demandez une variété avec un fort taux de CBD pour tenter de contrer ces effets indésirables.

La seule solution à la paranoïa et l’anxiété (outre arrêter de fumer,ou y aller plus mollo), est de tenter de se rassurer. Une consommation mature passe aussi par le fait de savoir maîtriser les effets de la plante, ou tout du moins savoir attendre qu’ils passent 🙂 Isolez-vous au besoin, ou au contraire allez parler avec vos amis, tout dépend de votre caractère.

Bouche pâteuse et sensation de faim

De loin, les deux effets secondaires communs à quasiment tous les fumeurs de cannabis, en fonction des variétés consommées.

Le cannabis affecte les zones responsables de la production de salive. Ainsi votre bouche asséchée comme le désert de Gobi demande de l’eau.  Un simple verre d’eau coupe court à cette sensation, mais la pâteuse est toujours là.  Seule solution, boire souvent.

Nous vous avions déjà expliqué pourquoi le fumeur a toujours faim.  Les scientifiques américains ont d’ailleurs trouvé qu’en dépit de cette foncedalle, les consommateurs de cannabis ne grossissaient pas pour autant. Ce n’est toutefois pas une raison pour se mettre deux paquets de Pringles après chaque latte. Et jetez-vous en priorité sur des fruits ! Les variétés de cannabis à fort taux de THCV provoquent peu de foncedalle. Encore faut-il pouvoir choisir sa conso.

Les yeux rouges

La dilatation des vaisseaux sanguins provoquée par le THC conduit aux yeux rouges. Là encore pas grand-chose à faire : il faut éviter les changements de température rapide (extérieur/ intérieur). Et pour ceux qui ont les yeux vraiment secs, une crème de vitamine A est disponible, en pharmacie, pour réhydrater l’œil. A mettre durant la nuit car la texture n’est vraiment pas top.

Perte de mémoire

Autre effet secondaire du cannabis : les pertes de mémoire immédiate. Aucun remède de ce côté.  Où sont les clefs ? Cherchez. Les symptômes diffèrent selon les personnes mais c’est bel et bien le cannabis qui cause ces petits oublis.

La léthargie chronique

Chaque personne réagit différemment au cannabis. Cependant un cannabis trop chargé peut vous plonger dans une sorte de léthargie. Pour en sortir, l’activité physique est une bonne solution. Les tâches ménagères peuvent être un remède efficace, l’énervement que procure une vaisselle incrustée peut faire passer l’effet soporifique 😉

Si d’autres effets secondaires, comme des maux de tètes, des crises de panique ou des hallucinations apparaissent, c’est que le cannabis agit beaucoup sur vous. Les conseils des spécialistes dans ces cas-là sont d’arrêter ou de ralentir sa consommation, voire de changer de dealer / vendeur et chercher des produits de meilleure qualité.

Articles liés

Derniers articles

Dr GreenRoger
Dr. GreenRoger, le youtubeur canna qui plairait à Arnaud Montebourg
Cannabis médical en Suisse
Suisse : l’accès au cannabis médical facilité par le Conseil national
Trump et la guerre aux drogues
Donald Trump prévoit d’encourager la guerre internationale à la drogue
La production du cannabis au Zimbabwe
Le Zimbabwe provisionne 10 millions de $ pour son usine de production de cannabis
Le haschisch de Frenchy Cannoli
Comment faire le meilleur hash du monde ? Frenchy Cannoli vous dit tout sur Youtube
Comparaison Firefly 2 et Pax 3
Comparaison du vaporisateur Pax 3 et du vaporisateur Firefly 2
Suivez-nous sur Telegram

6 réponses à “Les effets secondaires du cannabis

  1. Depuis que j’ai arrêté, je me sens déprimée, stressée et j’ai mal au dos. Le soir, je me bouffe les ongles… alors pour moi c’était un anti-dépresseur et un motivateur. Quand j’avais des trucs chiants à faire, je pensais au petit pet d’herbe que je m’autoriserais après et pour compenser pour ma santé je m’imposais d’aller nager…là, j’ai envie de rien, j’espère que ça va passer

    1. Pareil, je suis en sevrage depuis 1 semaine et demi (j’étais sur une période de 3 mois avec 10G/semaine) et certain soir je suis limite en dépression , je m’énerve pour tout et pour rien hyper rapidement. Même mon entourage trouve cela étrange, je suis obligé d’être hyper actif pour palier a ce manque et me changer les idées..

Laisser un commentaire