Suivez-nous

Légalisation du cannabis

La Colombie et les défis de la légalisation du cannabis

Défis de la légalisation du cannabis en Colombie

Depuis le mois de mai, la Colombie a légalisé le cannabis médical. Adopté a 84 voix pour et 4 voix contre, la régulation du cannabis médical est entrée en vigueur au mois de juillet. Dans ce pays où la plante pousse quasi-naturellement, l’apparition de normes et règles se heurte aux savoirs artisanaux et ancestraux des petits producteurs.

PUBLICITE

Une production de cannabis tolérée depuis 30 ans

La Colombie s’est axée sur la guerre contre la cocaïne dans les années 80 et a délaissé le cannabis. Poussant en masse sur le flanc des montagnes colombiennes, l’usage du cannabis pouvait alors difficilement être endigué. Des décoctions, crèmes et huiles à base de cannabis sont produits par les petits producteurs depuis des décennies.

Une bataille commence désormais entre les petits producteurs qui veulent entrer sur le marché légal et les grandes entreprise possédant déjà tout l’arsenal industriel nécessaire. Le problème principal des producteurs locaux  se situe dans la production de leur remède. Ils mélangent souvent le cannabis avec de la feuille de coca, du romarin et d’autres plantes médicinales.

Or, la régulation colombienne du cannabis médical induit une normalisation de la production. Les artisans devront se plier au cahier des charges exigeant mis en place par le gouvernement. Interrogé par RFI, le ministre de la Santé colombien Alejandro Gaviria déclare : « Nous avons pris une résolution permettant d’accompagner les petits producteurs pour avoir une licence plus facilement. En même temps, ils doivent comprendre que cette étape implique une standardisation. Pour cela ils doivent changer leur méthode de production. Je crois que nous continuerons à soutenir les petits producteurs. »

Une première licence controversée

Les licences sont distribuées après examen d’un dossier de 300 pages par les ministères de la Santé, de la Justice et de l’Agriculture.

PUBLICITE

La première licence autorisant la production et la commercialisation du cannabis médical a été attribué a Pharmaciello, une entreprise colombienne spécialisée dans la production de fleurs, mais dont le siège est situé au Canada. La deuxième a été confiée au laboratoire pharmaceutique colombien Ecomedics et une troisième à un autre laboratoire. Pharmaciello possède un avantage conséquent puisqu’elle a déjà les technologies nécessaires à la production de plante.

Suite à ces choix, le député Armando Benetteti demande une priorité pour les Colombiens sur le marché du cannabis. « Encore une fois nous sommes prisonniers des gringos (américains) et de leur business, nous comptons les morts alors qu’ils gagnent de l’argent ». »Ils ont déjà donné des licences à trois multinationales. Nous produisons un pied pour 5 cents quand il coûte 1.75 dollars chez eux ». La Colombie pourrait alors profiter de son faible coût de production pour exporter son cannabis médical et ainsi faire rentrer des devises 100% légales dans les caisses du pays.

Le cannabis thérapeutique colombien sera distribué sur ordonnance. Les patients souffrant de douleurs musculaires, arthrite, nausées, déficit d’appétit, anorexie,épilepsie, VIH, cancer et de troubles du système nerveux pourront se soigner avec ce cannabis.

Théo Caillart

PUBLICITE

Théo est diplômé en journalisme de l'IICP. Passionné par l'économie et l'industrie du cannabis, il s'est spécialisé sur ces sujets, avec un peu de thérapeutique à l'intérieur.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0