Suivez-nous

Green House Namaste

Publié

le

Coffeeshop Green House Namaste à Amsterdam

Le coffeeshop Green House Namaste est une petite pépite sur l’Amstel, très confortable et discrète, parfaite pour chiller en toute tranquillité. Situé au coeur d’Amsterdam, sur Waterlooplein, le Green House Namaste est le plus petit des 4 coffees Green House d’Amsterdam. Il propose un intérieur douillet aux influences bouddhistes et psyché, et de bons produits, avec un staff accueillant et sympathique.

PUBLICITE

Une fois que vous aurez franchi le tourniquet d’entrée, vous trouverez le comptoir à votre droite. Devant vous, un grand canapé d’angle pourra accueillir une vingtaine de personnes. Lorsqu’il fait beau, une petite terrasse est installée devant le coffee, avec une belle vue sur la rivière Amstel. La musique varie de hip-hop à jazzy.

Menu du coffeeshop Green House Namaste

Les tarifs des enseignes Green House sont légèrement supérieurs à ceux des autres coffeeshops d’Amsterdam, mais vous en aurez pour votre argent. DE nombreux gagnants des Cannabis Cups sont proposés, et bien sûr aussi les variétés vendues par la banque de graines Green House.

Côté weed, vous aurez du mal à trouver des variétés à moins de 12€, hors promo. La carte propose une gamme de beuh bios (Cheese, Super Critical, Pure Kush, etc…), de Haze et de spécialités de la Green House (Diamond Girl, appelée ainsi pour ses cristaux de THC qui perlent sur les têtes, Jack Herer, etc..).

Pour les haschisch, de 8 à 18€ le gramme, vous trouverez du « polm » (du kief pressé et chauffé, façon marocaine) et de la « crème de cannabis ». Plus cher, des temple balls et du ice water hash à 60€ le gramme, ainsi que de la crème de Malana (20€ le gramme).

PUBLICITE

Le Green House Namaste a parfois des prix un peu inférieurs aux autres magasins de la chaîne. C’est pourquoi on vous recommanderait plutôt d’aller dans celui-là, en plus de pouvoir profiter de l’intérieur agréable ou de la terrasse par beau temps.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

L’action de Canopy Growth plonge après les alertes de certains analystes

Publié

le

Actions Canopy Growth

L’action Canopy Growth a perdu 10% la semaine dernière après que Rupesh Parikh, analyste chez Oppenheimer, une banque d’investissement, a prévenu que les investisseurs devraient se préparer à de lourdes pertes dans les années à venir.

PUBLICITE

Rupesh Parikh s’attend à ce que Canopy Growth génère des pertes de plus de 500 millions de dollars sur les deux ans à venir, avec une rentabilité de l’entreprise plus éloignée que ne l’espèrent de nombreux investisseurs.

Canopy Growth est aujourd’hui la plus grosse capitalisation du cannabis, et une action populaire parmi les investisseurs du cannabis, en partie à cause des importantes réserves de trésorerie de l’entreprise. La solidité de Canopy vient majoritairement de l’investissement de 4 milliards de dollars réalisé par Constellation Brands, qui a permis au géant de la bière de détenir près de 40% du producteur de cannabis.

Les pertes d’exploitation de Canopy réduisent néanmoins sa trésorerie. Canopy a généré un cash-flow opérationnel négatif de 158 millions de dollars canadiens et un free cash-flow négatif de 372 millions $ CA au dernier trimestre. L’entreprise a lutté à la fois contre des pénuries d’approvisionnement sur certains marchés et des problèmes d’offre excédentaire sur d’autres. Cela a entraîné des pertes de revenus et une réduction des marges. Elle rachète aussi des entreprises à tour de bras, une stratégie d’investissement qui viendra consolider ses résultats sur le moyen terme voire le long terme.

Ces problèmes ont également provoqué des bouleversements dans les rangs des dirigeants de Canopy. Le cofondateur et codirecteur général, Bruce Linton, a été évincé en juillet, en partie à cause de la frustration de Constellation Brands face aux pertes croissantes de Canopy. Un nouveau PDG n’a toujours pas été nommé

PUBLICITE

En dépit de cette situation incertaine quant à la rentabilité de Canopy, Rupesh Parikh prévoit que les actions de la société soient toujours vendues sept fois plus haut que son chiffre d’affaires estimé pour 2021. Pour ces raisons, l’analyste recommande aux investisseurs de différer l’achat des actions jusqu’à ce que leur valorisation s’améliore, mais a refusé d’établir pour l’instant un prix cible.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0