Suivez-nous

Amnesia

Publié

le

Coffeeshop Amnesia à Amsterdam

Le coffeeshop Amnesia est connu pour son menu « gastronomique » et son staff accueillant. Situé le long du joli canal Prinsengracht et non loin du Grey Area, vous le trouverez facilement à l’odeur qui se dégage dans les rues alentours. Il s’appelait avant le Whootsie Tootsie.

PUBLICITE

L’Amnesia est souvent calme et tranquille, même s’il peut occasionnellement se remplir de touristes et de locaux. Notons ici que vous pouvez juste y aller pour leurs milk shakes, qui sont encore meilleurs avec une petite foncedalle.

L’intérieur lounge vous accueillera sur de grandes banquettes, chose assez rare dans les coffees pour être dite. La carte du restaurant est moins garnie que celle des produits au cannabis et propose des plats pour satisfaire les petites et grosses faims.

Menu du coffeeshop Amnesia

Côté weed, pas mal de gagnantes de la Cannabis Cup de chez Barney’s Farm. Le palmarès des produits influe sur les prix, où on ne trouvera rien à moins de 13€ le gramme. On privilégiera la LSD (une vieille skunk), la Real Amnesia Haze (bonne claque) et la Dr. Grinspoon, idéale pour les connaisseurs. Cette dernière passe 13 à 14 semaines à fleurir, avec des petites récoltes. Ses arômes de miel prodiguent un high puissant et démultiplient les sensations. Quelques variétés bios sont aussi proposées.

Côté hash, autant de lauréats, avec un Triple X à 30€ le gramme, du Caramelo ou du Nepali Pollen (16€ le gramme).

PUBLICITE

L’Amnesia fera peur aux bourses les plus légères, mais la qualité de ses produits vaut finalement le détour. Et en plus, vous pourrez découvrir le quartier du Jordaan en sortant, et voguer parmi les nombreux restaurants, bars et boutiques qui emplissent le quartier.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Le Maroc sur la piste de la légalisation du cannabis

Publié

le

Légalisation du cannabis au Maroc

Le conseil de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, la région du Nord du Maroc, a approuvé début juillet la réalisation d’une étude sur les opportunités de cultiver du cannabis dans la région.

PUBLICITE

Le rapport sera confié à l’Institut scientifique de l’Université Mohammed V à Rabat, pour un coût avoisinant le million de dirhams (90 000€). Le ministère de l’Intérieur doit encore donner son feu vert avant le lancement de l’étude, qui s’attardera notamment sur les propriétés thérapeutiques et pharmacologiques du cannabis.

Selon les estimations de Prohibition Partners, le Maroc pourrait drainer 9 milliards d’euros de revenus de la culture du cannabis en cas de légalisation et de régulation du secteur. Le Maroc n’est bien sûr par le seul pays du continent africain intéressé par le cannabis : le Lesotho a commencé à produire du cannabis médical, tout comme le Zimbabwe. Et l’Afrique du Sud est en train de légaliser le cannabis pour les adultes.

80% de la production du cannabis au Maroc est actuellement destinée à l’export selon les chiffres de 2017. Les 20% restants sont réservés à la consommation locale. Entre 90000 et 140000 familles vivent de la culture et de la commercialisation du cannabis dans le nord du Maroc. La filière emploierait environ 800.000 personnes et représenterait 23% du PIB marocain.

Le chanvre connaît bien sûr d’autres utilisations qui intéressent également le Maroc : dans la construction, notamment l’isolation, pour les cosmétiques, la fabrication d’huiles, de litières, l’utilisation sous forme de combustibles, en papeterie, pour l’alimentation humaine et animale, les biocarburants ou encore comme matériaux composites en association avec des matières plastiques.

PUBLICITE

En 2015, des élus du Parti Authenticité et Modernité (PAM), parti de l’opposition, avaient déposé une proposition de loi pour légaliser le cannabis à usage industriel et thérapeutique. La proposition de loi n’a jamais été mise à l’ordre du jour du Parlement.

Continuer la lecture

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0