Suivez-nous
Seedsman

Luxembourg : La légalisation du cannabis à nouveau devant le Parlement

Publié

le

Un petit tour, et puis revient. Le projet de loi prévoyant la légalisation du cannabis dans le Grand-Duché est de retour, ce jeudi, devant la Chambre des députés, à l’initiative du Parti populaire chrétien-social (CSV, en luxembourgeois). Les 21 députés de ce parti centriste, dans l’opposition, ont inscrit le texte à l’ordre du jour.

PUBLICITE

« Nous souhaitons un débat dans le calme sur le sujet avant qu’un projet de loi émerge, et ce que nous voulons avant tout, ce sont des réponses aux questions que nous nous posons », avance le député et président du CSV, Claude Wiseler, dans les colonnes du quotidien libéral Paperjam. L’élu demandait déjà des précisions au gouvernement, en janvier 2020.

Il sera donc intéressant de suivre les débat aujourd’hui dans la Krautmaart, le Parlement de ce pays de 600 000 habitants frontalier de la Moselle. Le gouvernement libéral, dirigé par le Premier ministre Xavier Bettel en coalition avec les socialistes et les Verts, devrait donc préciser les contours de son projet de légalisation. Surtout que le sujet est tendu. Le Luxembourg est situé au cœur du continent. Et il deviendrait le premier État de l’Union européenne à légaliser le cannabis sur son territoire.

Une légalisation pour les habitants, pas les touristes

Cette importante réforme était une promesse de campagne, lors des élections législatives de 2018. Le Grand-Duché va légaliser le cannabis récréatif à l’automne 2021, promettait le Premier ministre. « Les objectifs principaux seront de dépénaliser, voire de légaliser sous des conditions à définir, la production sur le territoire national de même que l’achat, la possession et la consommation de cannabis récréatif pour les besoins personnels des résidents majeurs », précise même l’accord de coalition. 

Entre temps, l’épidémie de covid-19 est passé par là, poussant le gouvernement à retarder la légalisation. Aujourd’hui, le pire semble passé. La preuve : la vaccination est ouverte à tous les Luxembourgeois de plus de 16 ans. Désormais, le personnel politique du Grand-Duché se tourne vers l’avenir.

PUBLICITE

Surtout qu’il ne faut pas traîner, le mandat de Xavier Bettel s’achèvant à la fin de l’année 2023. Sachant que la légalisation du cannabis a déjà pris du retard, puisqu’elle devait entrer en vigueur à l’automne 2021, il ne reste plus que deux ans au gouvernement pour voter le texte.

La France devrait avoir un œil avisé sur l’avancée du projet. Selon les premiers contours de la loi, l’achat de cannabis sera « réservé exclusivement aux résidents luxembourgeois », déclarait l’ancien vice-Premier ministre au quotidien français Le Républicain Lorrain. « Nous ne voulons pas que Luxembourg soit le nouvel Amsterdam », poursuivait-il. Une envie partagée par la France, l’Allemagne et la Belgique.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !