Qu’est-ce que le kief ?

Kief

Vous vous êtes toujours demandé ce qu’était la poudre au fond de votre grinder ?

Et bien, nous avons une réponse pour vous : c’est du kief. Le kief (ou keef, ou pollen, ou popo) est issu des glandes résineuses qui couvrent la plante de cannabis (les trichomes) et contiennent les terpènes et les cannabinoïdes qui rendent le cannabis si unique. Même si une plante de cannabis sans trichome contient toujours des cannabinoïdes, les glandes résineuses en rassemblent la majeure partie.

Beaucoup de plantes et d’algues disposent de trichomes externes pour des raisons spécifiques à leur évolution. Par exemple, certaines plantes carnivores s’aident de leurs trichomes collants pour attraper leurs proies. D’autres plantes, comme le cannabis, les utilisent comme un répulsif pour les herbivores. Les trichomes du cannabis, en produisant une substance psychoactive, vont désorienter les animaux qui en mangeraient et donc l’empêcher de se faire déguster. La forte odeur de résine et son parfum distinct attirent par ailleurs les insectes pollinisateurs.

Extraire le kief

L’extraction de kief se fait très simplement. Alors que les professionnels récoltent le kief avec d’énormes tamis, ou en battant les plants de cannabis avec une sorte de fléau comme c’est la tradition au Maroc, un grinder à quatre étages suffit lorsqu’il s’agit de petites quantités. Ces grinders disposent d’un tamis qui laissent passer les cristaux de kief et le collectent au « rez-de-chaussée ». Plus sa couleur est claire, plus le kief est pur.

Quel est le rapport avec le haschisch ?

L’extraction de kief est la première étape dans la fabrication du hash. Pour résumer, le shit est simplement du kief chauffé et pressé pour former une plaquette. La pression et la chaleur rompent les glandes résineuses et changent la structure du cannabis. On obtient alors une matière plus sombre, et un goût et des effets différents que le kief d’origine.

Pourquoi le kief est plus fort que de l’herbe ?

Le kief étant une extraction des trichomes qui contiennent l’essentiel du THC de la plante, c’est globalement un concentré de THC. Les patients médicaux ou les consommateurs récréatifs qui l’utilisent ont besoin d’une plus petite dose que du cannabis « normal » pour ressentir les mêmes effets.

Bonus : Pour vous, amis linguistes, le kief a donné le verbe kieffen en allemand, qui veut dire « fumer du cannabis », et le verbe kiffer en français.

Vous avez aimé cet article ? Suivez-nous sur Facebook !