Le haschisch représenterait 23% du PIB marocain

Le Haschich représenterait 23% du PIB marocain

Selon le Département d’Etat américain, la production de haschisch au Maroc représenterait 23% du Produit intérieur brut du pays. Un chiffre choc mais dont les méthodes de collecte peuvent être discutées.

PUBLICITE

Tous les ans, le Département d’Etat américain publie un rapport sur la situation des drogues dans le monde. De nombreux pays sont concernés dans ce rapport, du Laos aux Pays-Bas en passant par la Bolivie. Cependant, le Maroc a le droit à une estimations chiffrée très précise. Les autorités américaines rapportent donc que la production de haschisch du pays a atteint 700 tonnes entre 2015 et 2016. Selon les Américains, en collaboration avec les Nations Unies, ces 700 tonnes représenteraient 23% du PIB marocain s’élevant à 100 milliards de Dollars US. Le PIB qu’apporte le trafic de drogue n’est pas précisé pour les autres pays.

Un traitement des données assez vagues

Pour collecter des données sur tous les pays, Big Brother America utilise des images satellites. Sur ces images, les Américains repèrent les plantations de cannabis, de pavot et de coca. Via cet échantillon, et les images des années passées, les américains établissent une estimation de la production. En plus de ces images, les données des saisies de drogues, les chiffres communiqués par les Etats, l’ONU et  les ONG sont compilés. Eux-mêmes reconnaissent que les données sont difficilement vérifiables n’étant pas sur le terrain.

Chakib El Khayari, président de l’Association Rif des droits humain, explique au site Yabiladi que le Maroc n’est plus surveillé par satellite depuis 2005.  » Dès lors, comment peut-on procéder à des calculs fiables ? »

La journaliste du site Yadibaldi souligne aussi l’incohérence en termes de prix du cannabis. Selon elle, le haschisch au Maroc est touché a environ 1500 dollars US le kilo. Si on suit les 700 tonnes pour 23 milliards, le coût moyen du kilo serait de 32 000 euros. Ca fait cher la barette !

Dans ce rapport, les Américains portent une attention toute particulière aux drogues dures. Ils s’inquiètent du nouveau chemin emprunté par les narcos. Les trafiquants se servent désormais du Maroc pour exporter de la cocaïne à destination de l’Europe. Ces chiffres et deux saisies record de cocaïne au Maroc concordent avec l’implantation d’un bureau de la DEA au Maroc.

On estime qu’aujourd’hui encore, 80% du hash vendu en France vient du Maroc.

Théo Caillart

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Sondages

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Laisser un commentaire