Etude : les légalisations du cannabis n’ont pas augmenté le nombre d’accidents de la route aux USA

cannabis et conduite automobile

Selon une nouvelle étude publiée ce mois-ci, la légalisation du cannabis à visée thérapeutique ou récréative n’est pas associée à une augmentation du nombre de victimes de la route

PUBLICITE

Andrew Young, étudiant diplômé de la Kansas State University, a examiné les données relatives au nombre moyen de victimes de la route sur 23 ans et a utilisé deux modèles pour évaluer l’impact de la réforme du cannabis sur la sécurité routière.

« La légalisation du cannabis ne s’avère pas être un facteur statistiquement significatif de prédiction des taux de mortalité », a-t-il conclu. « Cette conclusion signifie que la légalisation du cannabis médical ou à usage adulte n’est pas associée à une réduction ni à une augmentation du nombre de décès pour 100 000 kilomètres parcourus.»

Après avoir effectué une analyse de régression ne révélant aucune preuve que la légalisation du cannabis entraînait une augmentation ou une diminution du nombre de décès, Andrew Young a utilisé la méthode des doubles différences pour comparer les taux de mortalité dans les Etats américains où le cannabis est légal et dans des Etats témoins. L’analyse couvrait huit années de données et commençant cinq ans avant la légalisation du cannabis dans chaque Etat où il a été légalisé.

« Les résultats de l’analyse suggèrent qu’il n’y a pas de relation statistique significative entre la légalisation du cannabis et les accidents mortels », a écrit Young. « Ces résultats suggèrent que les préoccupations des décideurs politiques et du public selon lesquelles la légalisation du cannabis aggraverait la sécurité routière ne sont pas entièrement fondées. »

« Selon le modèle de différences dans les différences, la tendance à la hausse récente des taux de mortalité sur la route à l’échelle nationale ne résulte pas de la légalisation du cannabis à des fins médicales. En fait, la légalisation du cannabis ne permet pas de prédire les accidents de la route », a-t-il écrit.

La principale limite de l’étude, qui n’a pas été publiée dans un journal à comité de lecture, concerne les États où le cannabis a été légalisé pour l’usage adulte. La petite taille de l’échantillon, du moins comparée à celle du cannabis à usage médical, rend possible qu’il n’ait pas été en mesure « d’estimer pleinement l’impact du cannabis récréatif sur la sécurité routière ».

D’autres études n’ont pas non plus permis d’identifier une relation statistiquement significative entre la légalisation du cannabis et la sécurité routière.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Etudes

Articles liés

Derniers articles

Les ventes de cannabis au Outside Land Festival ont dépassé 1 million de dollars de recette
Les ventes de cannabis au Outside Land Festival ont dépassé les 1 million de $
CBD en Slovaquie
La Slovaquie déclassifie le CBD de la liste des substances psychotropes
Magasin de cannabis en Ontario
L’Ontario : deuxième tirage au sort des licences de vente de cannabis
Aurora Cannabis achète l'entreprise de chanvre Hempco Food and Fibre
Aurora Cannabis achète l’entreprise chanvrière Hempco Food and Fiber
Mike Tyson dit qu'il dépense chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch
Mike Tyson fumerait chaque mois 40 000 dollars de cannabis dans son ranch
Australie : deux licences accordées à Leafcann
Australie : les démarches pour obtenir une licence vont être facilitées

Laisser un commentaire