Suivez-nous

Une nouvelle étude indique que le CBD semblerait protéger du Covid

Publié

le

CBD et coronavirus

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université de Waterloo en Ontario montre que le cannabidiol (CBD) offre une certaine protection contre le COVID-19. A la différence de la précédente étude qui indiquait que le CBDa et le CBGa protégaient du Covid, menée en laboratoire, cette étude a été menée sur des cellules rénales humaines et des cellules témoins saines, avec et sans CBD.

PUBLICITE

L’Université de Waterloo indique que l’étude, intitulée Effect of cannabidiol on apoptosis and cellular interferon and interferon-stimulated gene responses to the SARS-CoV-2 genes ORF8, ORF10 and M protein, montre que le CBD « semble amorcer le système immunitaire inné des cellules, offrant potentiellement une protection contre les agents pathogènes tels que le SRAS-CoV-2 ».

L’école indique que ses chercheurs ont découvert que le CBD augmente la réponse des cellules à plusieurs protéines clés produites par le génome du coronavirus. Elle précise que cet effet n’avait pas été découvert avant l’étude.

« Lorsque les cellules des poumons ou du tube digestif sont infectées par un virus, elles ont la capacité de le détecter et de réagir, avant même que le système immunitaire ne s’aperçoive de la présence d’un virus », a déclaré Robin Duncan, chercheuse principale et professeure au département de kinésiologie et des sciences de la santé de l’université de Waterloo. « Ils le font en activant des réponses innées à l’intérieur des cellules, qui constituent la première ligne de défense. Dans le cas du COVID-19, cependant, cette réponse n’est pas très bonne, ce qui a contribué à des taux d’infection élevés. »

« Avec un virus de type ARN, comme le SRAS-CoV-2, les cellules devraient activer un système inné qui découpe le génome viral, ce qui fait également subir aux cellules infectées un processus appelé apoptose – une sorte de mort cellulaire contrôlée qui élimine rapidement les cellules infectées. Cela pourrait stopper une infection ou ralentir sa propagation dans l’organisme ou à d’autres personnes. Lorsque nous avons combiné du CBD avec ces protéines virales, elles avaient une bien meilleure capacité à activer ce système et à activer l’apoptose. »

PUBLICITE

« Cela pourrait arrêter une infection, ou ralentir sa propagation dans le corps ou à d’autres personnes », explique Duncan.

Duncan a déclaré que ce qui était potentiellement encore plus excitant, c’est que dans les cellules qui n’avaient pas été exposées aux protéines du SRAS-CoV-2, le CBD en quantités thérapeutiques semblait amorcer le système antiviral inné des cellules, augmentant leur capacité à répondre à l’infection virale – et que cela se produisait sans activer l’apoptose dans les cellules saines.

Maria Fernandes, qui a réalisé les études cellulaires, a déclaré : « Cela suggère que le CBD, à la bonne dose, pourrait aider les cellules à être dans un meilleur état de préparation pour répondre à un virus, sans provoquer de réponse s’il n’y a pas besoin. »

Selon Robin Duncan, cette idée est étayée par les résultats obtenus auprès de gros consommateurs thérapeutiques de CBD aux États-Unis pour le traitement de types rares d’épilepsie. Dans cette étude, les patients prenant une forte dose de CBD sur ordonnance avaient un risque environ 10 fois plus faible d’être testés positifs pour le COVID-19.

PUBLICITE

L’étude, qui a fait l’objet d’une évaluation par des pairs, est actuellement en cours d’examen dans le Journal of Life Sciences.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !