Suivez-nous

CBD

Le CBD définitivement autorisé en cosmétique par l’Union Européenne

Il est officiellement reconnu comme un anti oxydant, anti sébum, hydratant et protecteur pour la peau. Le CBD – ou cannabidiol – extrait du Cannabis fait son entrée dans la liste des cosmétiques approuvés par l’Union Européenne. Jusqu’alors, Bruxelles autorisait seulement le CBD de synthèse dans ses produits de beauté ou des extraits de feuilles de chanvre. Désormais, le CBD « dérivé d’un extrait, teinture ou résine de cannabis » pourra se retrouver dans les salles de bains des 446 millions d’Européens.

PUBLICITE

« Ça, c’est le genre de nouvelle qui fait ma journée ! », se réjouit Lorenza Romanese, directrice de l’European Industrial Hemp Association, l’interprofession européenne du chanvre. Grâce à notre travail intense, le CBD pur, d’origine naturelle, et les extraits de feuilles contenant du CBD peuvent maintenant être utilisés dans l’Union Européenne dans des produits cosmétiques. »

L’EIHA s’était retrouvée en position de force, après que la Cour de Justice de l’Union Européenne a statué en faveur du CBD. Dans un arrêt de novembre 2020, elle considère que le CBD n’est pas un stupéfiant, et n’est donc pas soumis aux Conventions internationales. Il n’a par ailleurs « pas d’effet psychotrope ni d’effet nocif sur la santé humaine ». Conséquence : son commerce doit être libre.

« Marché inexploité »

Les produits de beauté à base de CBD sont en plein essor. Plusieurs marques se sont donc engouffrées dans la brèche, profitant d’un relatif vide juridique. Et les multinationales du luxe – L’Oréal, Kiehl’s, Estee Lauder – cherchent elles aussi à rentrer sur le terrain. Elles ont commandé un rapport qui évalue les perspectives du CBD dans les cosmétiques. « Les acteurs pourront utiliser ce rapport pour explorer le marché inexploité du CBD cosmétique, et cela pour étendre leur emprise et créer de nouvelles opportunités de vente », note l’introduction.

Mais cet essor ne plaît pas à tout le monde. En 2018, l’Autriche a interdit tous les cosmétiques à base de CBD. Désormais, avec cette nouvelle législation, les Autrichiens pourront utiliser du CBD dans leur crème de jour, sans aucun problème.

PUBLICITE

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !