Suivez-nous
CBD Shop France

Le cannabis devrait rester sur la liste des interdictions de l’Agence mondiale antidopage

Publié

le

Cannabis et liste antidopage

Selon un rapport du Wall Street Journal, l’Agence mondiale antidopage (AMA) devrait maintenir le cannabis sur sa liste de substances interdites pour 2023.

PUBLICITE

Un groupe consultatif a examiné son inclusion dans la liste au cours de l’année écoulée, après que la disqualification de la championne américaine de sprint Sha’Carri Richardson aux Jeux olympiques de Tokyo a ouvert le débat sur la nécessité d’interdire cette substance pour les sportifs.

Un projet de liste, qui sera finalisé avec le Comité exécutif de l’AMA lors de sa réunion du 23 septembre, inclut toujours le cannabis, selon le WSJ. Les cannabinoïdes sont classés parmi les substances d’abus, au même titre que la cocaïne, l’héroïne et l’ecstasy. Un contrôle positif hors compétition est passible d’une suspension de trois mois, qui peut être ramenée à un mois si le sportif suit un programme de traitement. La peine précédente, qui a été réduite par l’AMA l’année dernière, était assortie d’une suspension de deux à quatre ans de la compétition.

Richardson a été la star des essais olympiques américains l’été dernier lorsqu’elle a remporté la finale du 100 mètres en 10.86, révélant après course qu’elle avait récemment perdu sa mère.

Après la course, elle a été contrôlée positive au THC. Elle a déclaré par la suite qu’elle avait consommé du cannabis pour faire face à la nouvelle du décès de sa mère. La suspension d’un mois signifiait alors qu’elle ne pourra pas participer aux Jeux olympiques de Tokyo. Sa suspension a attiré l’attention de nombreux athlètes professionnels, de célébrités et de politiciens. Les représentants américains Jamie Raskin et Alexandra Ocasio-Cortez ont écrit une lettre aux dirigeants de l’AMA et de l’USADA pour leur demander de reconsidérer les sanctions pour l’usage récréatif du cannabis.

PUBLICITE

Le cannabis est par ailleurs légal dans l’Oregon, où se sont déroulés les essais olympiques américains.

Le comité antidopage néerlandais a plaidé pour le retrait du cannabis de la liste des substances interdites. L’Agence antidopage américaine (USADA) a fait pression pour que le cannabis fasse l’objet d’un examen scientifique, mais selon l’AMA, l’agence n’a pas demandé son retrait pur et simple.

« Pendant près de dix ans, l’USADA a plaidé pour que l’AMA modifie son approche du cannabis afin qu’un contrôle positif ne constitue pas une violation, à moins qu’elle n’ait été utilisée intentionnellement pour améliorer les performances ou mettre en danger la santé ou la sécurité des concurrents », a déclaré Travis Tygart, directeur général de l’Agence américaine antidopage (USADA), au WSJ.

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !