Suivez-nous
CBD Shop France

Les 3 choses à retenir du Rapport mondial sur les drogues 2022 de l’ONU

Publié

le

Rapport 2022 de l'ONU sur les drogues

L’ Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a publié son Rapport mondial sur les drogues 2022 qui fournit une analyse approfondie des différents marchés mondiaux légaux et illégaux de la drogue et dresse un tableau complet des effets mesurables et de l’impact de la crise du COVID-19 et des différentes légalisations.

PUBLICITE

Il examine également cette année les liens entre les drogues et les objectifs de développement durable, du changement climatique et de la durabilité environnementale. Le rapport couvre toutes les drogues, mais nous nous concentrerons ici sur le cannabis.

Les grandes lignes du rapport

Concernant le cannabis, voici les grandes lignes de ce rapport.

La consommation de cannabis globale augmente

Le cannabis reste la drogue la plus consommée dans le monde. En 2020, plus de 4 % de la population mondiale âgée de 15 à 64 ans (209 millions de personnes) avait consommé du cannabis au cours de l’année écoulée. La prévalence de la consommation de cannabis au cours de l’année écoulée a augmenté de 8 %, contre 3,8 % en 2010, tandis que le nombre de personnes ayant consommé du cannabis au cours de l’année écoulée a augmenté de 23 %, contre 170 millions en 2010, en partie en raison de l’augmentation de la population mondiale.

Aux Etats-Unis, que ce soit dans les Etats qui ont légalisé ou non, la tendance est à la hausse, tout comme au Canada ou en Uruguay.

PUBLICITE

Le rapport note que « la légalisation en elle-même n’explique pas l’augmentation plus importante de la consommation de cannabis dans les États où le cannabis a été légalisé. Dans les États qui ont légalisé l’usage non médical du cannabis, comme le Colorado, la consommation de cannabis est traditionnellement supérieure à la moyenne nationale. »

La consommation de cannabis chez les adolescents a augmenté en Uruguay alors qu’elle est soit en baisse soit restée stable dans les différents Etats des Etats-Unis et au Canada.

La pandémie a profité au cannabis

Aucune surprise ici, la pandémie de Covid et les différents confinements ont fait augmenter tous les usages de drogues, légales et illégales. Le trafic de cannabis a par ailleurs bien vécu la crise et les saisies n’ont jamais été aussi importantes en 2020, signe d’une activité policière accrue et possiblement d’une production renforcée.

En 2019 et 2020, la croissance déclarée de la culture du cannabis en intérieur semble avoir à nouveau dépassé la croissance de la culture en extérieur au niveau mondial, avec le nombre net de pays déclarant une augmentation de la culture en intérieur trois fois supérieur au nombre net de pays déclarant une diminution de la culture en extérieur.

PUBLICITE

Le cannabis saisi est fort en THC et faible en CBD, confirmant une tendance des marchés illégaux ces dernières années, forcés à des productions rapides et des variétés puissantes pour échapper le plus possible à d’éventuelles interpellations ou diminuer les espaces de production tout en conservant une production de THC pur semblable.

Le marché noir recule face à la légalisation

L’UNODC reconnaît que les différentes légalisations ont des effets sur le marché noir.

« Les marchés illégaux du cannabis existent toujours après la légalisation, mais à des degrés divers, dans les différents pays et juridictions qui ont légalisé le cannabis. Sur certains pays, la taille du marché illégal a diminué depuis la mise en place de la nouvelle réglementation » explique le rapport.

Par ailleurs, « les recettes fiscales provenant du marché légalisé du cannabis ont continué à augmenter. Une partie variable de ces revenus a été investie dans la prévention de la toxicomanie et le traitement des troubles liés à la consommation de drogues. »

Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !