Suivez-nous

L’ONU veut interdire la publicité pour le cannabis

Publié

le

L’Organisation des Nations Unies s’inquiète, dans son dernier rapport, de la baisse de la vigilance des jeunes par rapport aux dangers du cannabis. Pour trouver une solution, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime propose d’interdire la publicité pour le cannabis. Selon elle, ces annonces sont « agressives », et pourraient même « aggraver le problème ».

PUBLICITE

« Une interdiction globale de la publicité, de la promotion et du parrainage du cannabis permettrait de faire prévaloir les intérêts de santé publique sur les intérêts commerciaux. Cette interdiction devrait s’appliquer dans tous les pays et territoires », demandent les auteurs. Selon eux, une interdiction de la publicité pour le cannabis fonctionnerait de la même manière que les « dispositions de la Convention-cadre de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour la lutte antitabac ».

Pour justifier cette position, l’agence de l’ONU située à Vienne, en Autriche, affirme que « le pourcentage d’adolescentes et d’adolescents percevant le cannabis comme dangereux a diminué de pas moins de 40 % entre 2002 et 2019, comme le confirment des enquêtes menées auprès d’écoliers et de jeunes adultes aux États-Unis et en Europe ».

L’Uruguay interdit déjà toute publicité

L’ONU n’a pas le pouvoir d’imposer un arrêt de la publicité aux États. Mais elle a une voix qui porte et elle compte bien s’en servir. « Selon moi, c’est la première fois que l’ONU s’engage dans la voie de la régulation, plutôt que de simplement décrire ou condamner le phénomène. C’est une vraie rupture », apprécie Steve Rolles, analyste de la Fondation pour la transformation des politiques publiques liées aux drogues, cité dans Marijuana Moment.

Pour autant, la publicité envers le cannabis n’est pas une jungle. Dans beaucoup d’États ayant légalisé le cannabis, il y a « un certain degré d’encadrement », note le rapport. Par exemple, en Californie, la publicité ne peut pas mettre en avant des « effets positifs sur la santé ». Aussi, elle peut uniquement s’adresser aux personnes ayant plus de 21 ans. Dans l’État de Washington, les annonces ne peuvent utiliser des personnages de dessins animés, ou d’autres images appréciées des enfants.

PUBLICITE

D’autres, comme l’Uruguay ont tout simplement interdit la publicité liée au cannabis. L’ONU voudrait que d’autres pays suivent l’exemple du premier pays au monde à avoir légalisé le cannabis, dès 2013. Dans ce pays d’Amérique latine, une campagne gouvernementale était même diffusée à la télévision pour prévenir les usages problématiques du cannabis.

Journaliste indépendant, je considère le cannabis comme une culture, une économie et un sujet de société à part entière, qui mérite qu'on s'y intéresse avec la plus grande rigueur journalistique.

Newsweed sur Facebook

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !