Suivez-nous

CBD

L’huile CBD fonctionne-t-elle vraiment ?

Article sponsorisé
Huile CBD Corner

L’huile CBD Corner, une référence sur le marché

Le cannabidiol utilisé dans les produits CBD Corner vient d’Europe, avec un contrôle qualité qui garantit l’absence de métaux lourds ou de pesticides. Proposée en 4 dosages de 5 à 20%, l’huile CBD de CBDcorner.fr arbore un design soigné qui reprend les codes US des produits high-end à base de CBD.

Petite histoire récente de l’huile CBD

L’huile de cannabidiol (CBD) connaît une grande popularité depuis 2013, lorsqu’un reportage de CNN met en lumière l’histoire de Charlotte Figi. Les parents de cette enfant épileptique du Colorado ont traité sa maladie avec une huile fortement chargée en CBD et fait disparaître la quasi-totalité de ses crises d’épilepsie, lui redonnant une enfance et une vie à peu près normale.

La variété qui a servi à fabriquer la fameuse huile s’appelle la Charlotte’s Web, créée spécifiquement pour elle par les frères Stanley, à partir de variétés déjà existantes et dont la paternité a été « oubliée ». Le succès de la variété a été le marchepied à la création de la marque Charlotte’s Web, plus gros vendeur d’huile CBD aux Etats-Unis aujourd’hui.

Quelques années après, les produits à base de CBD sont partout, notamment en huile, et désormais aussi en fleurs. La Farm Bill américaine de 2018, qui a légalisé le chanvre sur le territoire fédéral, a lancé le boom de la culture du chanvre, pour ses propriétés industrielles, mais aussi à destination de l’extraction de CBD.

La réaction chinoise ne s’est pas faite attendre : le pays a triplé ses surfaces de culture.

L’Europe, bonne dernière, hésite aujourd’hui à prendre le virage du CBD, avec des réglementations complexes, sans parler des œillères françaises. Le business mène néanmoins la danse, et le choix en huiles de CBD est aussi opaque que pléthorique.

Qu’est-ce que l’huile CBD ?

L’huile CBD est généralement une huile alimentaire dans laquelle du cannabidiol, le plus souvent sous forme d’isolat, a été dissout. Si l’huile de chanvre paraît idéale pour faire de l’huile CBD, on peut tout aussi bien en faire avec de l’huile d’olive, de sésame ou de coco, auxquelles des arômes peuvent être ajoutés.

L’huile CBD, dont vous pouvez retrouver une définition sur le site CBDcorner.fr, ne cause aucun effet psychotrope, à la différence des produits chargés en tetrahydrocannabinol (THC).

Le CBD contenu dans l’huile vient agir sur les récepteurs endocannaboïdes du corps humain, qui forment un ensemble de récepteurs liés au système nerveux central et qu’on nomme système endocannabinoïde (SEC). Le SEC régule les principales fonctions du corps humaine et produit ses propres cannabinoïdes (les endocannabinnoïdes) pour gérer l’équilibre du corps, par exemple l’appétit, le sommeil ou la digestion. En cas de déficit, des cannabinoïdes externes peuvent venir rééquilibrer l’homéostasie du corps, par exemple ceux issus du chanvre. Les déséquilibres du SEC peuvent causer de nombreux symptômes, tout comme les différents cannabinoïdes ont des effets spécifiques et cumulatifs.

Que faut-il regarder lorsqu’on achète une huile CBD ?

Idéalement, il faut privilégier des huiles biologiques, pour éviter les résidus de pesticides et autres substances potentiellement néfastes.

Côté cannabidiol, le manque de régulation en Europe donne lieu à à peu près tout et n’importe quoi. Même pour les marques, il reste difficile de tracer complètement la chaîne de production du cannabidiol.

Dans tous les cas, le consommateur doit pouvoir être en mesure de demander (et de recevoir) un certificat d’analyse du cannabidiol et du produit fini, attestant de la sécurité sanitaire du produit et de ses composants ainsi que de sa légalité vis-à-vis de la présence de THC impérativement sous les 0,2% pour la France.

Comment l’huile CBD se consomme-t-elle ?

L’huile CBD peut se consommer soit en ingestion classique, soit en prise sublinguale. Dans le premier cas, elle peut remplacer une huile alimentaire classique et venir sublimer une tomate-mozzarella. Dans le second, le consommateur vient mettre quelques gouttes sous la langue, le nombre variant en fonction du dosage du produit et du besoin de la personne, pour les laisser une vingtaine de secondes agir avant d’avaler.

Quelques précautions néanmoins : l’huile de CBD peut interagir avec certains médicaments. Idéalement, le consommateur doit se renseigner auprès de son médecin s’il suit un quelconque traitement. Elle peut aussi causer de la somnolence, et dans de très rares cas des diarrhées ou un changement sur l’appétit.

Pourquoi les gens prennent de l’huile CBD ?

Les effets physiologiques de l’huile CBD dépendent grandement de chacun. Le manque de prédictibilité des effets est d’ailleurs ce qui rend complexe la mise en place d’une posologie dans un cadre médical, qui doit passer par une phase d’apprentissage longue.

De nombreuses études se sont penchées sur les effets du CBD, à qui on prête de nombreuses vertus. Les preuves les plus sérieuses d’un effet thérapeutique du CBD vont à la réduction des crises d’épilepsie des syndromes de Dravet et de Lennox-Gastaut, qui ne répondent généralement pas aux traitements médicamenteux. L’Europe a d’ailleurs récemment autorisé la mise sur le marché de l’Epidiolex, une huile CBD dosée à 100mg/mL et prescrite pour ces syndromes épileptiques.

L’huile CBD est ensuite couramment utilisée pour traiter l’anxiété. Pour les patients qui souffrent d’insomnie, des études suggèrent aussi que le CBD peut aider à s’endormir et à rester endormi. Plusieurs études sur des animaux ont aussi montré des effets positifs sur le diabète, sur les addictions ou sur l’acné.

L’huile pourrait aussi s’avérer être une solution pour traiter différents types de douleur chronique. Une étude de l’European Journal of Pain a montré sur un modèle animal que le CBD en application sur la peau pouvait aider à réduire la douleur et l’inflammation dues à l’arthrite. Une autre étude a démontré le mécanisme par lequel le CBD inhibe la douleur inflammatoire et neuropathique, deux des types de douleur chronique les plus difficiles à traiter. Des études supplémentaires sur les humains sont nécessaires dans ce domaine pour corroborer les effets du CBD sur la douleur.

Dans tous les cas, les produits vendus en magasin ou sur Internet ne peuvent se prévaloir d’un effet thérapeutique. Leur dosage, le plus souvent très inférieur à l’Epidiolex par exemple, leur confère davantage un rôle préventif ou de complément alimentaire.

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0global