Saviez-vous qu’une version de « La Cucaracha » fait référence au cannabis ?

Cucaracha et cannabis

Vous connaissez certainement la chanson La Cucaracha (à ne pas confondre avec La Carioca de la Cité de la peur), interprétée par de nombreux musiciens, dont Louis Armstrong, lui-même stoner notoire.

PUBLICITE

A l’origine, La Cucaracha est une balade sur un cafard, traduction espagnole de cucaracha, qui perd une de ses jambes, ce qui complique le déplacement de la petite bête. Les couplets de la chanson ont évolué à travers le temps et ont servi à plusieurs reprises à dépeindre les conditions politiques et sociales par la satire. Une des plus célèbres versions de La Cucaracha parle (forcément) de cannabis.

La Cucaracha est souvent évoquée dans les cours d’histoire ou de langue, au moment d’étudier la révolution mexicaine. L’origine de la chanson est assez floue, mais son utilisation pendant la révolution mexicaine est attribuée à un homme : Pancho Villa.

Pancho Villa a été une des figures les plus importantes de la révolution mexicaine. Sa version de La Cucaracha est une des plus connues et évoque la marihuana :

La cucaracha, la cucaracha
Ya no puede caminar
Porque no tiene
porque le falta
Marihuana que fumar

Traduction :

Le cafard, le cafard
Ne peut plus marcher
Car il n’a plus
Car il lui manque
De la marijuana à fumer

Plusieurs légendes existent autour de cette version, notamment que le « cafard » désignait le dictateur mexicain de l’époque, Victoriano Huerta, qui était connu pour sa grande consommation d’alcool et d’herbe.

Le terme de roach, un cul de joint, viendrait également de la chanson La Cucaracha (cockroach en anglais). La chanson parlerait alors d’un stoner qui n’aurait plus sa beuher et qui n’arriverait plus à se mettre bien, comme le cafard n’arrive plus à avancer car il lui manque une patte.

Quelle que soit son origine et son interprétation, cette version a dépassé la culture espagnole. On a notamment pu la retrouver dans certains épisodes de Speedy Gonzalez, avec son cousin Nonchalanté Rodriguez (Slowpoke Rodriguez en VO), ou dans des chants d’église.

 

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Musique

Articles liés

Derniers articles

Australie : deux licences accordées à Leafcann
Australie : les démarches pour obtenir une licence vont être facilitées
Canopy Growth pris dans des turbulences
Canopy Growth pris dans des turbulences boursières
Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d'entrainement
Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d’entrainement
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis pourrait freiner le MRSA
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis
Canada : une étude s'intéresse aux méthodes de consommation du cannabis
Canada : l’augmentation de la consommation de cannabis ne concerne que les 65 ans et plus
Californie l'ouverture du premier Cannabis Café est prévue pour septembre 2019
Californie : le premier Cannabis Café ouvrira en septembre 2019

Laisser un commentaire