Suivez-nous
Origine du mot OG Origine du mot OG

Histoire du cannabis

Que signifie « OG » dans les noms de weed ?

Plante millénaire, utilisée depuis le début pour ses propriétés médicinales et récréatives, le cannabis a participé à la création d’un vocabulaire riche pour décrire à la fois la complexité de cette plante et l’ensemble des expériences qu’elle permet. Mais avec une telle étendue de savoir, que d’aucuns ne pourraient prétendre connaître entièrement, l’origine de certains vocables s’est perdue dans les couloirs du temps, ou a muté en plusieurs explications.

PUBLICITE

Il en va ainsi du terme « kief« , qui désignait à l’origine sous la forme « kif » le mélange de tabac et de hash fumé par les Marocains. Il est aujourd’hui couramment synonyme du « pollen », les trichomes composent la base du haschisch ou qui restent sous le tamis du grinder. L’erreur viendrait selon Frenchy Cannoli, d’Ed Rosenthal et d’autre jeunes Américains qui, de retour d’un voyage « hippie » au Maroc dans les années 1970, utilisèrent incorrectement le terme à Amsterdam. L’erreur persiste jusqu’à aujourd’hui, mais c’est aussi comme ça qu’une langue évolue.

Donc, d’où vient OG et que veut-il dire ?

Ocean Grown

La théorie la plus solide est que OG tient pour Ocean Grown. Selon la légende californienne, un grower du nord de l’Etat spécialisé dans l’Afghani Kush rencontre un jour un de ses amis fumeurs qui lui sort un pochon de beuh. Le grower reconnaît à l’odeur immédiatement sa propre weed.

Le propriétaire du pochon, ne sachant pas à qui il avait à faire, assure qu’elle avait été cultivée en montagne (« mountain grown« ). Le grower le corrige et lui dit que c’était davantage une weed « ocean grown« . Le terme serait ainsi resté parmi les cultivateurs californiens et les consommateurs.

PUBLICITE

Original Gangster

Une autre origine très populaire a ses racines en Californie : Original Gangster. Dans le milieu hip-hop des années 80-90, le terme OG désignait chez les rappeurs originaires des hoods une personne qui avait fait son chemin parmi toutes les guerres de gangs et les différents trafics.

Le terme a été popularisé en 1991 par Ice-T avec son album Original Gangster. Il a ensuite été accolé spécifiquement à la variété Kush cultivée par les fermiers de la Vallée de San Fernando par le groupe Cypress Hill, version corroborée par DNA Genetics qui a été la première à commercialiser des graines de l’OG Kush qui n’était disponible qu’en clone auparavant.

« Le terme OG a été étiqueté sur la LA Kush dans les années 90 par Cypress Hill et signifie « Gangsta Original », expliquait DNA à un journal de San Diego en 2011. « Il y a aussi des histoires de OG qui signifierait « Ocean Grown », mais étant originaire de Los Angeles, nous aimons à penser que OG vient de la famille Cypress. »

Origines de l’OG Kush

Si l’origine du terme OG reste partagée, il en va de même pour celle de l’OG Kush.

PUBLICITE

Certains fermiers du sud de la Californie prétendent qu’elle est un croisement de Chemdawg, de Lemon Thai et d’une landrace Kush pakistanaise, et popularisée par les growers indoor de la Vallée de San Fernando. Les fermiers du nord de la Californie y voient plutôt une descendante de graines afghanes cultivées sur les côtes perdues du comté de Humboldt.

Une troisième version estime qu’elle a d’abord été cultivée en Floride au début des années 90 et était un mélange d’une variété californienne et d’une Hindu Kush d’Amsterdam.

Le résultat est en tout cas une variété aux arômes complexes, mélanges de diesel, de skunk et d’épices.

Quel thème vous intéresse ?

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0temp5