Suivez-nous

Indica est un terme souvent utilisé pour décrire les variétés de cannabis et les produits ayant des effets sédatifs, relaxants et physiques puissants. En termes botaniques, les plantes de cannabis indica sont généralement de petite taille, avec des feuilles larges et des cycles de croissance plus courts que leurs homologues sativa. Les variétés indica sont bien adaptées à la croissance dans des climats plus frais en raison de leurs périodes de floraison plus courtes.

PUBLICITE

En savoir plus sur l’indica

Dans le monde de la weed, le cannabis indica et le cannabis sativa sont fortement associés à leurs effets perçus sur le corps humain. Selon la définition classique des variétés indica, qui s’avère être trop simpliste, les indicas ont tendance à produire un high physique fort par opposition à un high plus cérébral. Pour la plupart des consommateurs de cannabis, le terme indica évoque des souvenirs de brume, d’enfermement et de relaxation profonde.

L’industrie utilise ces définitions de la culture populaire pour l’aider à commercialiser les variétés de cannabis et des milliers d’autres produits du cannabis. Mais si les effets typiquement associés aux indicas sont peut-être issus de la plante, il n’y a pas de réelle corrélation entre ces effets et la structure physique des plantes de cannabis actuelles.

Les termes indica et sativa sont bien plus utiles pour les cultivateurs que pour les consommateurs. En culture, ces termes sont couramment utilisés pour décrire la morphologie de la plante, ou ses caractéristiques physiques, et son cycle de croissance.

Histoire taxonomique du cannabis indica

La taxonomie du cannabis que nous connaissons aujourd’hui commence avec le biologiste français Jean-Baptiste Lamarck, qui a identifié le Cannabis indica en 1785 comme une espèce distincte du Cannabis sativa, tel que classifié par le botaniste suédois Carl Linnaeus 32 ans plus tôt. Lamarck a principalement fondé sa classification sur les différences morphologiques de la plante C. sativa de Linnaeus. Il a toutefois noté que le C. indica était un alcool plus puissant que le C. sativa.

PUBLICITE

Le passage de la classification de Lamarck à la définition populaire actuelle de la plante de cannabis indica s’est produit en 1974 lorsque le biologiste américain Richard Evans Schultes a appliqué le terme de Lamarck à des plantes de cannabis en Afghanistan. Ces plantes étaient différentes des plantes indiennes de Lamarck, présentant une tige plus courte et des feuilles plus larges.

La classification du C. indica de Schultes a fini par avoir un impact énorme sur le développement de la taxonomie moderne du cannabis, en liant la variété indica à une origine géographique distincte. Cette classification sera plus tard imitée par le biologiste Loran C. Anderson de l’Université d’État de Floride, qui a désigné les plantes afghanes comme C. indica et les plantes indiennes comme C. sativa.

Aujourd’hui, nous réservons l’étiquette indica aux plantes courtes, larges et touffues d’origine afghane. La plupart des experts ne reconnaissent qu’une seule espèce de cannabis, et la question de savoir si l’indica est une sous-espèce de Cannabis sativa reste très controversée. En attendant, le marché de la consommation reconnaît toujours deux variétés – indica et sativa.

Quelle est la différence entre les plantes indica et les plantes sativa ?

Comme indiqué ci-dessus, bien que les définitions populaires des sous-espèces de cannabis posent un certain nombre de différences fondamentales entre les variétés indica et les variétés sativa, cette distinction est surtout utile dans le contexte de la culture. La différenciation des plantes en fonction de leurs caractéristiques de croissance et de leur constitution physique est une pratique de culture utile et efficace, même si elle n’est pas aussi utile pour les consommateurs.

PUBLICITE

La véritable différence entre les variétés indica et sativa réside dans leurs caractéristiques observables pendant le cycle de culture. Les variétés indica ont tendance à devenir des plantes courtes avec des tiges épaisses. De même, le plant de cannabis indica a tendance à produire des feuilles larges et de couleur vert foncé. Les plants de cannabis indica arrivent également à maturité beaucoup plus rapidement que les sativas, avec des temps de floraison de 35 à 65 jours, et poussent suffisamment bien dans les climats froids aux saisons courtes. Leurs bourgeons ont tendance à être plus denses et plus compacts que les bourgeons de sativa. Les variétés d’indica les plus populaires sont l’Hindu Kush, la Northern Lights et la Blueberry.

Les plantes sativa ont tendance à avoir des cycles de floraison plus longs, à mieux s’en sortir dans les climats chauds avec de longues saisons de culture, et à être plus grandes avec des feuilles vert clair et étroites. Les variétés sativa les plus populaires sont la Jack Herer, la Durban Poison, la Green Crack et la Sour Diesel.

La taxonomie traditionnelle a également tenté d’identifier les différences dans les composés chimiques produits par les variétés indica et sativa communes. Dans la nature, les plantes indica ont tendance à produire plus de THC que les souches sativa.

Les croisements ont dominé les 50 dernières années de culture du cannabis , éliminant pratiquement toute possibilité de rencontrer des variétés pures d’indica ou de sativa. Au contraire, la façon dont les plantes sont classées aujourd’hui signifie généralement que la plante est principalement l’une ou l’autre.

Quels sont les effets des variétés indica ?

Si la taxonomie indica/sativa est efficace pour les cultivateurs, elle n’aide pas les consommateurs à prévoir les effets d’un plant de cannabis donné. L’intervention humaine a radicalement modifié la composition chimique du cannabis. À l’époque de Linné et de Lamarck, les effets des plantes C. indica et C. sativa correspondaient probablement plus étroitement à leurs caractéristiques physiques. Aujourd’hui, l’apparence d’une plante ne donne aucune indication sur le type d’effet qu’elle produira.

Au sein de la communauté du cannabis, les plantes indica sont souvent caractérisées comme ayant des effets sédatifs, qui conduisent typiquement à un high corporel intense, tandis que les variétés sativa sont considérées comme stimulantes et produisent plutôt un high de tête.

Dans une interview publiée dans la revue Cannabis and Cannabinoid Research, le Dr Ethan Russo, chercheur en psychopharmacologie et neurologue certifié à la pointe de la recherche sur les cannabinoïdes, a expliqué que “la distinction sativa/indica telle qu’elle est couramment appliquée dans la littérature profane est un non-sens total et un exercice futile”. En réalité, les effets du cannabis sont basés sur les profils chimiques uniques de chaque variété plutôt que sur une lignée génétique.

Par exemple, un cultivar landrace de lignée indica cultivé dans un nouvel environnement pourrait potentiellement produire un profil chimique unique qui provoquerait des effets stimulants.

En outre, les effets du cannabis ont plus à voir avec la composition du système endocannabinoïde individuel d’un utilisateur qu’avec la lignée génétique d’une plante. Les individus peuvent avoir des expériences différentes en fonction de la façon dont leur système endocannabinoïde réagit à la consommation d’une plante de cannabis donnée. Un utilisateur peut signaler un effet de type indica pour une plante de lignée indica, tandis qu’un autre signalera un effet stimulant de type sativa pour la même plante.

Si vous vous rendez aujourd’hui dans votre dispensaire local, vous serez probablement confronté à des produits étiquetés soit indica, soit sativa, soit hybride. L’ajout des variétés hybrides au lexique du cannabis est un signe que le marketing du cannabis rattrape la réalité. Toutes les variétés modernes sont techniquement des variétés hybrides.

Hybrides et ruderalis – ce n’est pas seulement indica contre sativa

Pour conclure, il existe quelques facteurs supplémentaires qui compliquent encore la distinction standard entre indica et sativa. L’un de ces facteurs est la longue histoire de croisements et de manipulations génétiques de différents types de variétés. L’autre est l’existence d’un autre type de cannabis appelé C. ruderalis.

Comme mentionné ci-dessus, la longue histoire de la sélection du cannabis parmi les cultivateurs de cannabis qualifiés a pratiquement éliminé toute variété indica ou sativa pure. Au lieu de cela, nous avons un nombre rapidement croissant de nouvelles variétés qui sont plus précisément décrites comme des hybrides, parmi lesquelles il y a des souches à dominance sativa (sativa dom) et des souches à dominance indica (indica dom).

Lorsque les cultivateurs et les éleveurs créent des hybrides, ils sont en mesure de produire certaines variétés qui mettent en évidence des caractéristiques spécifiques, créent des effets variables et produisent des concentrations particulières de THC, de CBD et d’autres cannabinoïdes. Par exemple, certaines de ces nouvelles variétés uniques peuvent se concentrer sur la production d’un rapport CBD/THC particulier pour produire les effets médicinaux ou récréatifs souhaités.

L’idée clé ici est qu’une approche éduquée consiste moins à opposer indica et sativa qu’à comprendre ce que vous recherchez dans votre expérience et comment trouver la bonne variété hybride pour vous.

Le Cannabis ruderalis complique encore la distinction traditionnelle entre indica et sativa. Il est généralement admis parmi les institutions de recherche universitaires, ainsi que d’autres dans l’industrie, que les variétés ruderalis sont leur propre espèce de plante plutôt qu’une sous-espèce de C. sativa.

Les plantes ruderalis ont une très faible teneur en THC. Dépourvues de propriétés psychoactives, ces plantes ne sont pas utilisées à des fins récréatives. Cependant, malgré leur faible teneur en THC, les plantes ruderalis ont souvent des niveaux élevés de CBD. Cela les rend potentiellement appropriées pour les patients médicinaux et les consommateurs de bien-être qui recherchent du CBD sans THC.

Conclusion : cannabis indica vs. cannabis sativa

La recherche n’a pas encore rattrapé la richesse des variétés de cannabis en circulation aujourd’hui. Les profils des terpènes et des cannabinoïdes occupent une place de plus en plus importante dans le marketing des produits, à mesure que le consommateur moyen de cannabis est mieux informé de la nature complexe de la plante de cannabis.

Comme l’a expliqué le Dr Ethan Russo, la raison pour laquelle la plupart des variétés indica sont associées à des sentiments de sédation a plus à voir avec la concentration du terpène myrcène qu’avec le contenu en cannabinoïdes ou la structure de la plante.

En définitive, les termes indica et sativa ont beaucoup plus de valeur pour les cultivateurs que pour les consommateurs. Jusqu’à ce que nous développions collectivement une nouvelle taxonomie pour donner aux gens une meilleure idée des effets auxquels ils s’exposent, il est important de se rappeler que les plantes indica ne sont pas issues de lignées pures et qu’il n’est pas garanti qu’elles produisent des effets similaires à ceux de l’indica. De même, les variétés sativa d’aujourd’hui ne vont pas nécessairement toujours produire les effets sativa stéréotypés. En réalité, les distinctions entre indica et sativa se sont effacées au point que la plupart du cannabis est mieux décrit comme un hybride.

Dans la même rubrique


Aurélien a créé Newsweed en 2015. Particulièrement intéressé par les régulations internationales et les différents marchés du cannabis, il a également une connaissance extensive de la plante et de ses utilisations.

Sweet Seeds
Silent Seeds

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Si vous êtes au Royaume-Uni et avez besoin d’étonnantes Cali Weed Strain Seeds, Barney’s Farm a la meilleure sélection.


Achetez les meilleures graines de cannabis féminisées de Original Sensible Seeds, y compris leur variété phare Bruce Banner #3.


Découvrez les fleurs de CBD avec Le Chanvrier Français


Mon-Cbd-Francais.com est le grossiste CBD en ligne pour les professionnels. Bénéficiez de prix de gros, livraison (sous 24h), marques reconnues, des produits analysés et contrôlés.


Weecl est fournisseur H4CBD, avec une gamme étendue de cannabinoïdes mineurs dont le CBN en plus du CBD.


Deli Hemp Pro, grossiste CBD de qualité pour assurer le succès de votre magasin !


Retrouvez les meilleurs produits H4CBD sur le premier site spécialisé h4cbd-store.fr


Découvrez les bienfaits des huiles CBD de qualité supérieure sur Cannamed.fr


Découvrez les produits au CBD de Lord Of CBD : Fleurs, Huiles, H4CBD.


Trouvez votre bonheur avec du CBD pas cher sur CBD.fr. Qualité exceptionnelle, prix accessibles et promotions toute l’année


Découvrez la puissance extraordinaire du THCP et ses effets révolutionnaires sur THCP.FR le 1er site 100% dédié au THCP !


Silent Seeds propose les graines de cannabis féminisées de Dinafem, marque historique, banque de graines de cannabis depuis 2005.


Avec CBDOO, accédez à de nombreuses variétés CBD soigneusement sélectionnées à un prix juste.

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à la newsletter de Newsweed !

1 newsletter par semaine, pas de pub !