The Exit Drug : comment le cannabis pourrait aider les Etats-Unis à sortir de la crise des opiacés

The Exit Drug

Les Américains ne comptent que pour 5% de la population mondiale mais consomment 80% des opiacés légaux au monde, qui causent aujourd’hui la mort de 115 personnes par jour aux Etats-Unis.

PUBLICITE

Le documentaire The Exit Drug, créé par Weedmaps, étudie le rôle que pourrait jouer le cannabis pour mettre fin à cette crise des opiacés.

Selon la neuroscientifique Adie Wilson-Poe, qui témoigne dans le documentaire, le cannabis a le potentiel pour améliorer significativement la santé publique en diminuant l’utilisation des opiacés.

The Exit Drug explore le parcours de l’addiction aux opiacés, de la consommation de départ (typiquement après une blessure) à la rechute, et la manière dont le cannabis pourrait réduire les dégâts et promouvoir la santé. Pour ces patients, le cannabis pourrait être la « drogue de sortie » des opiacés qui les aiderait à sortir de l’addiction.

Nous vous proposons de visionner la version complète du documentaire ci-dessous (sous-titres anglais disponibles). Un site dédié est aussi disponible avec de la documentation à destination des malades et des praticiens de santé.

 

 

Articles liés

Derniers articles

ukraine cannabis medical
Ukraine : le Parlement travaille sur une proposition de loi pour légaliser le cannabis médical
conseil constitutionnel cannabis amende
Le Conseil Constitutionnel rejette la demande de censure de l’amende forfaitaire pour le délit d’usage de stupéfiants
budget fédéral cannabis canada
Canada : une nouvelle taxe sur les edibles et les concentrés mais toujours pas de révision des taxes du cannabis médical
onu cnd 62e session cannabis
La 62e session de la Commission des Stupéfiants de l’ONU consacre une nouvelle décennie de répression
finlande cannabis decriminalisation
La Finlande en plein débat sur la décriminalisation du cannabis
super green lab grow box connectée
Super Green Lab ou comment transformer ses meubles en growbox connectée
Suivez-nous sur Telegram

Laisser un commentaire