Suivez-nous
Puffy

Cannabis et psychose : une nouvelle étude n’établit pas de lien significatif

Publié

le

Cannabis et psychose

Une nouvelle étude conclut à l’absence de lien significatif entre la consommation de cannabis et l’apparition d’une psychose, ce qui contraste avec certaines données antérieures et autres affirmations péremptoires.

PUBLICITE

Les auteurs d’une nouvelle étude affirment que leurs résultats “contrastent avec les données épidémiologiques” qui suggèrent que la consommation de cannabis augmente le risque de développer un trouble psychotique.

Détails de l’étude

Les chercheurs ont examiné l’association entre la consommation de cannabis et l’incidence des troubles psychotiques chez les personnes présentant un risque clinique élevé de psychose.

La consommation actuelle et antérieure de cannabis a été évaluée chez plus de 300 personnes considérées comme présentant un “risque clinique élevé de psychose” et 67 participants en bonne santé.

Tous les participants ont été suivis pendant deux ans à partir du début de l’étude, au cours desquels ils ont été évalués à l’aide de l’échelle d’invalidité Global Assessment of Functioning. Le passage à la psychose et la persistance des symptômes psychotiques ont été évalués à l’aide des critères de l’évaluation globale des états mentaux à risque (Comprehensive Assessment of At-Risk Mental States).

PUBLICITE

Selon les résultats, 16,2 % de l’échantillon clinique à haut risque ont développé une psychose au cours du suivi. Parmi ceux qui ne sont pas devenus psychotiques, 51,4 % présentaient des symptômes persistants et 48,6 % étaient en rémission.

Les auteurs affirment : “Il n’y a pas eu d’association significative entre une mesure de la consommation de cannabis au départ et le passage à la psychose, la persistance des symptômes ou le résultat fonctionnel.”

“Ces résultats contrastent avec les données épidémiologiques qui suggèrent que la consommation de cannabis augmente le risque de troubles psychotiques.”

Recherches antérieures sur le cannabis et la psychose

Des facteurs tels que la puissance du THC, la fréquence de la consommation, l’âge, la solitude ou le patrimoine génétique du consommateur peuvent tous contribuer au risque de développer une psychose. Les experts conseillent généralement la prudence en matière de consommation de cannabis à toute personne ayant des antécédents familiaux de psychose ou pouvant être prédisposée à développer des symptômes.

PUBLICITE

Cependant, malgré l’absence de preuves concluantes, les inquiétudes concernant les risques de psychose sont souvent utilisées par les détracteurs comme argument contre la réforme des politiques des drogues et en particulier du cannabis.

Dans un article publié en début d’année, des chercheurs de l’hôpital de l’université de Pennsylvanie à Philadelphie ont examiné les données de réclamations commerciales et Medicare Advantage de plus de 63 millions de personnes entre 2003 et 2017.

Ils n’ont pas trouvé de “différence statistiquement significative” dans les taux de diagnostics liés à la psychose ou d’antipsychotiques prescrits dans les États dotés de politiques en matière de cannabis médical ou récréatif par rapport à ceux où la plante est toujours interdite.

Par ailleurs, une étude réalisée en 2021 a examiné la relation entre la consommation de cannabis chez les adolescents et les psychoses apparues à l’âge adulte dans le cadre d’une analyse longitudinale de contrôle des jumeaux.

Ils n’ont identifié aucune relation dose-réponse dans les modèles qui comparaient le jumeau qui consommait le plus de cannabis à l’autre qui en consommait moins, en relation avec la prédisposition à la psychose à l’âge adulte.

Les chercheurs ont également indiqué qu’il n’y avait pas d’effets potentiellement différents sur les niveaux d’exposition au cannabis des jumeaux et sur le risque de développer une schizophrénie plus tard dans la vie.

NE MANQUEZ AUCUNE NEWS, ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE NEWSWEED !

1 newsletter par semaine,

tous les mercredis !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Sweet Seeds
Silent Seeds

Visitez RQS Thaîlande avec nous !

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Si vous êtes au Royaume-Uni et avez besoin d’étonnantes Cali Weed Strain Seeds, Barney’s Farm a la meilleure sélection.


Achetez les meilleures graines de cannabis féminisées de Original Sensible Seeds, y compris leur variété phare Bruce Banner #3.


Découvrez les fleurs de CBD avec Le Chanvrier Français


Mon-Cbd-Francais.com est le grossiste CBD en ligne pour les professionnels. Bénéficiez de prix de gros, livraison (sous 24h), marques reconnues, des produits analysés et contrôlés.


Weecl est fournisseur, avec une gamme étendue de cannabinoïdes mineurs dont le CBN en plus du CBD.


Deli Hemp Pro, grossiste CBD de qualité pour assurer le succès de votre magasin !


Découvrez les bienfaits des huiles CBD de qualité supérieure sur Cannamed.fr


Découvrez les produits au CBD de Lord Of CBD : Fleurs, Huiles…


Trouvez votre bonheur avec du CBD pas cher sur CBD.fr. Qualité exceptionnelle, prix accessibles et promotions toute l’année


Silent Seeds propose les graines de cannabis féminisées de Dinafem, marque historique, banque de graines de cannabis depuis 2005.


Avec CBDOO, accédez à de nombreuses variétés CBD soigneusement sélectionnées à un prix juste.

Trending