Qu’est-ce que la « terp sauce » ?

Terp sauce

La terp sauce, aussi connue sous le nom de weed sauce, est une nouvelle forme de concentrés de cannabis. Dépassant les prouesses de la live resin, une extraction réalisée à partir de plantes juste récoltées et aux arômes incroyables, la sauce parvient à capter encore davantage de terpènes.

PUBLICITE

Au début était la live resin

Il est assez facile de confondre la live resin avec la sauce, et les marques n’aident pas à faire le distinguo. L’aspect des deux est similaire : comme des cristaux plongés dans du sirop. Mais la différence réside dans son contenu : la live resin n’est pas une extraction à spectre complet, mais plutôt du HTE (High Terpene Extract).

La première entreprise à avoir publié ses résultats de labo prouvant que son extraction contenait un spectre complet de cannabinoïdes et de terpènes est Extractioneering, qui a également inventé le terme de « Full Spectrum Extracts ». La recette exacte de leurs extractions n’est pas connue, mais la live resin n’est pas une étape de leur procédé selon leurs déclarations.

Full Spectrum Extracts

Les extractions à spectre complet contiennent la plus grande gamme de biomolécules potentiellement thérapeutiques, obtenues à partir des trichomes de la plante, qui contiennent les cannabinoïdes et les terpènes, et sans les molécules non-thérapeutiques (graisses et autres lipides).

Bien souvent, les fabricants d’extraction se concentrent sur un cannabinoïde en particulier, le THC ou le CBD par exemple. Cependant, les recherches ont montré que les cannabinoïdes interagissent avec les terpènes, dans une combinaison appelée effet d’entourage, et produisent davantage d’effets thérapeutiques lorsqu’ils sont réunis. D’où un intérêt accru pour les extractions à spectre complet de l’autre côté de l’Atlantique.

Il existe également deux formes d’extractions à spectre complet : le HTFSE et le HCFSE. Le premier est davantage chargé en terpènes, le second en cannabinoïdes, et les deux ont un aspect différent.

HTFSE : High Terpene Full Spectrum Extract

Selon les inventeurs du HTFSE, il ne peut être obtenu qu’à partir de matière sèche ou curée. D’autres entreprises prétendent en faire à partir de plantes fraîches et tout juste glacées, et donc de live resin, mais cette dernière ne contient bien souvent qu’un ou deux monoterpènes, et pas un spectre complet.

Le HTFSE doit contenir au moins 13% de terpènes et pas plus de 30% pour des questions de goût, et entre 45 à 70% de cannabinoïdes. Sa texture ressemble à de l’or liquide.

View this post on Instagram

BERY HAZE This selection, a cross of a female J1 and a Blue Dream x Sour Diesel Male, was pheno-hunted down to two cultivars. The ever popular people's champion in both Flower and Extract Blue Fuel. But also a thin leaved sparse, larfy companion known affectionately around the farm as 'Ugly Sister'. Looks aside, her taste is ever so sweet so when the pre-run turns to post-run we find it brings out the bery best of Blue Dream and that subtle but energetic hazy feel from the J1. This ones called Bery Haze now. Enjoy! #HTFSE #HighTerpeneFullSpectrumExtract #CuredMaterial #MasterCrafted #RoomTemp #NOTSaice #TheLiquid #LiquidTHCa #extractioneering #LearnTheDifference #BetweenHCFSEandHTFSE #SayNoToLiveResin #LeaveTheSaladAtTheBar #GreensAreForPooping

A post shared by Extractioneering (@extractioneering) on

HCFSE : High cannabinoid Full Spectrum Extract

Le HCFSE ressemble également à de l’or liquide, mais avec des petits diamants blancs et jaunes à l’intérieur, qui sont en fait des cristaux de THCa. Il contient au moins 90% de THC + THCa.

Pourquoi cette hype autour des extractions ?

Alors que certains pays peinent toujours à voir le cannabis comme un produit de consommation courante, les Etats-Unis ont pris le pas sur une consommation plus qualitative que quantitative (l’un n’empêchant pas l’autre).

Les consommateurs habitués aux produits, et souvent avec des moyens, s’orientent aujourd’hui vers des méthodes de consommation plus saines. Cette course à l’extract de qualité en est le résultat, avec de nouvelles méthodes d’extraction ou de maturation qui donnent des textures et des arômes tous plus fous les uns que les autres. Ils sont alors consommés en dab ou en pen, deux méthodes de vaporisation, ou intégrés à des edibles, où les cuisiniers peuvent jouer avec les textures, les couleurs et les goûts des sauce, fiers successeurs d’Escoffier.

Suivez-nous sur Facebook !

Catégories liées : Lifestyle

Articles liés

Derniers articles

Australie : deux licences accordées à Leafcann
Australie : les démarches pour obtenir une licence vont être facilitées
Canopy Growth pris dans des turbulences
Canopy Growth pris dans des turbulences boursières
Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d'entrainement
Nate Diaz allume un joint lors de sa séance d’entrainement
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis pourrait freiner le MRSA
Etude : les propriétés antibactériennes des feuilles de cannabis
Canada : une étude s'intéresse aux méthodes de consommation du cannabis
Canada : l’augmentation de la consommation de cannabis ne concerne que les 65 ans et plus
Californie l'ouverture du premier Cannabis Café est prévue pour septembre 2019
Californie : le premier Cannabis Café ouvrira en septembre 2019

Laisser un commentaire