Suivez-nous

Méthodes de consommation

Fumer du cannabis

Depuis le temps que le cannabis est consommé, les Hommes ont développé plusieurs manières de le faire. Ce phénomène vient bien sûr avec des conséquences positives et négatives. Du côté positif, le cannabis peut avoir des effets thérapeutiques pour toute une variété de pathologies, et certaines méthodes de consommation sont davantage indiquées que d’autres pour un usage médical. Du côté négatif, mal renseigné, un consommateur médical peut avoir du mal à obtenir les effets voulus, ce qui peut créer de la confusion.

Lorsque les gens parlent de cannabis, la première idée qui vient en tête est qu’il est fumé, en joints, blunts, pipes et autres bangs. Et même si c’est la méthode de consommation la plus courante, ce n’est pas la plus saine, en raison de la combustion qui libère des carcinogènes et autres goudrons. L’inhalation permet en revanche un effet très rapide. Les cannabinoïdes arrivent en effet dans le corps humain à travers les poumons, puis directement dans le sang.

La vaporisation

En plus d’être fumé, le cannabis peut également être inhalé par de la vaporisation et de nombreux accessoires sont destinés à cet effet, dont les vaporisateurs portables, ceux de bureau, et même les accessoires à dab.

D’un point de vue de la santé, plusieurs études comparant les différences entre fumer et vaporiser révèlent qu’il y a des avantages associés à la vaporisation qui incluent une extraction plus efficace des cannabinoïdes et une exposition amoindrie aux éléments toxiques comme le monoxyde de carbone et le goudron, tous deux dérivés de la combustion.

La vaporisation peut se faire à partir d’herbes séchées, mais aussi avec des extractions de cannabis, avec des concentrations en principes actifs supérieures.

Aliments infusés

Il n’y a pas vraiment de termes français pour désigner la nourriture infusée au cannabis. Entre space food et edible, cette appellation désigne plus largement le cannabis consommé de manière orale. En l’ingérant, le cannabis entre dans le sang après être digéré. Cela s’accomplit généralement en infusant une matière grasse ou en décarboxylant de la matière pure. Les edibles les plus courants sont les brownies, les bonbons, les barres chocolatées, les cookies, les boissons ou les sprays.

Les patients qui consomment d’habitude du cannabis oralement ressentent des effets dans les 30 minutes, avec les effets maximum dans l’heure. Les effets peuvent durer jusqu’à 6h, et dépendent de toute une variété de facteurs dont le niveau de tolérance de la personne, la quantité de cannabinoïdes consommés, le concentration en cannabis du produit.

La raison pour laquelle les edibles font effet plus longtemps revient au processus de digestion, dont le temps d’action ralenti l’absorption des principes actifs du cannabis.

Le jus

Hormis le fait que le cannabis est une plante qui partage de nombreux nutriments avec ses congénères, c’est en jus que les cannabinoides uniques au cannabis se révèlent vraiment. En tant que tel, le jus de cannabis est très nutritif, et prodigue ses effets thérapeutiques sans la contrepartie psychoactive.

La forte concentration de cannabinoïdes acides dans le jus couplée à la balance parfaite d’acides gras pourrait aider à améliorer l’activité cellulaire et réduire les dégâts causés par les radicaux libres. Outre les bienfaits du cru, le jus de cannabis aide à réduire les inflammations en facilite la communication cellulaire bidirectionnelle. Beaucoup de cannabinoïdes ont des propriétés antitumorales qui peuvent être délivrées par la consommation de cannabis cru.

Comme les autres végétaux, le cannabis perd une grande partie de sa valeur nutritive lorsqu’il est chauffé.

Les crèmes

Les cannabinoïdes, comme la plupart des principes actifs des médicaments, peuvent aussi être absorbés par la peu. Les produits destinés à cet usage peuvent être appelés topiques (de l’anglais topicals), mais sont généralement désignés simplement par le nom de crème.

La peau permet un processus d’absorption complexe qui implique majoritairement une capacité chimique à se dissoudre dans l’eau. Les topiques comprennent donc les crèmes, les baumes ou même les patchs transdermiques.

Bien que peu étudiée, les chercheurs ont trouvé que l’application de crème contenant des cannabinoïdes avait une action locale rapide, quelques minutes, avec des effets qui peuvent durer jusqu’à 2h.

Les patchs transdermiques sont conçus pour délivrer des cannabinoïdes en continu à travers la peau. Les patchs sont vendus aux Etats-Unis en dispensaires.

Absorption sulinguales

La voie sublinguale est une des méthodes préférées par les consommateurs médicaux de cannabis qui se traitent avec des huiles de cannabis full spectrum (aussi appelée parfois Rick Simpson Oil). L’absorption sublinguale nécessite de placer un liquide décarboxylé sous la langue, permettant ainsi aux cannabinoïdes d’entrer directement dans le sang à travers les muqueuses riches en vaisseaux de la cavité sublinguale.

L’absorption sublinguale est notamment un moyen de se soigner socialement accepté et pratique, mais est aussi un moyen très efficace d’ingérer des cannabinoïdes. Cette méthode permet aussi une absorption rapide dans le circuit sanguin.

Questions fréquemment posées

En savoir plus

Voir aussi : E-liquide CBD
Plus d’articles

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !

0