Suivez-nous
Silent Seeds

Du dernier recours à la première intention : Israël annonce des réformes majeures pour le cannabis médical

Publié

le

Réformes majeures du cannabis médical en Israël

Lundi 7 août, le ministère de la santé a publié ses propositions de réforme du cannabis médical en Israël. Ces réformes, qui devraient commencer à être mises en œuvre à partir de décembre de cette année, sont “une excellente nouvelle pour des dizaines de milliers de citoyens israéliens et pour l’économie”, selon le ministre de la santé Moshe Arbel.

PUBLICITE

Si certains estiment que les changements ne vont pas assez loin pour garantir un accès rapide à de nombreux patients, tout le monde s’accorde à dire qu’il s’agit d’une avancée positive et significative pour le secteur.

Traitement de première intention

Le changement à venir le plus important selon le gouvernement est la transition du cannabis médical d’un “traitement de dernier recours” à un “traitement de première ligne”.

Dès décembre de cette année, les médecins pourront délivrer des ordonnances aux patients sans qu’ils aient besoin de prouver qu’ils ont essayé d’autres médicaments pendant un an.

Si ce changement devrait permettre à la population israélienne de 125 000 patients d’augmenter de manière significative après un déclin continu depuis 2021, certains ont fait valoir qu’il n’apportait que peu de solutions au goulot d’étranglement causé par le manque de médecins capables de prescrire du cannabis médical et de délivrer des licences.

PUBLICITE

Modèle basé sur la prescription

Un autre changement majeur qui devrait faciliter l’accès des patients et voir le nombre de patients augmenter de manière significative est la suppression de la nécessité pour de nombreux patients d’obtenir des licences gouvernementales encombrantes et chronophages.

Business of Cannabis a rapporté en mars que, dans le cadre des nouvelles réformes, cette structure de licence problématique serait remplacée par un nouveau modèle de prescription, géré par les quatre organismes officiels d’assurance maladie du pays.

La participation à un plan d’assurance médicale auprès de l’une de ces quatre “caisses de maladie” est obligatoire.

À l’époque, Avihu Tamir, directeur général de Kanabo, avait laissé entendre que ces mesures pourraient faire doubler le nombre de patients.

PUBLICITE

Cette transition devrait avoir lieu en janvier 2024, mais n’affectera dans un premier temps qu’environ 10% des patients.

Les patients souffrant de cancer, de la maladie de Crohn, de démence, d’autisme, de sclérose en plaques, du VIH et ceux à qui l’on a donné moins de six mois à vivre pourront désormais obtenir des prescriptions de leur médecin sans avoir besoin d’une licence.

Les critiques ont fait valoir que cette mesure ne répondait pas aux besoins des personnes souffrant de stress post-traumatique, de douleurs chroniques, de fibromyalgie et d’autres affections, qui risquaient de se tourner vers des alternatives aux opioïdes.

S’adressant au journal local Maariv, le Dr Ofir Levon, président de la Société israélienne de toxicologie au sein de l’Association médicale, a déclaré : “Cela devrait conduire à une situation où le dialogue entre le patient et le médecin sera plus efficace, ce qui leur permettra d’essayer de donner le traitement sans poser trop de conditions.

“Nous allons procéder par étapes, cela ne peut pas se faire d’un seul coup, il y a un fort désir que cela se fasse rapidement. Les HMO s’organisent pour cela, mais cela prend aussi du temps. Les premières étapes auront lieu vers la fin de l’année.

Le CBD pourrait être légalisé

Les réformes s’attaqueront également à la zone d’ombre qui entoure la réglementation du CBD, en déclarant que le gouvernement “étudie la possibilité” d’une légalisation définitive.

Actuellement, le CBD fait partie de la loi sur les substances contrôlées et est considéré comme une “drogue dangereuse”.

À partir de février 2024, Israël “examinera la possibilité” de retirer le CBD et les autres cannabinoïdes qui ne font pas partie de la famille du THC (comme le HHC et le THCV) de la loi sur les substances contrôlées.

Cet “affinement de la définition” pourrait limiter “uniquement le cannabis et les composants psychoactifs dont la concentration en THC est supérieure à 0,3 %” à la loi sur les substances réglementées.

Bien qu’il s’agisse d’une avancée significative pour l’industrie du CBD du pays, qui est bien plus stricte que de nombreux pays européens malgré sa position progressiste sur le cannabis médical, certains ont exprimé leur déception quant au fait que l’engagement du gouvernement n’était pas plus concret.

Recherche

Les nouvelles lignes directrices visent également à encourager la recherche sur le cannabis, en introduisant un certain nombre de mesures destinées à faciliter l’approbation de nouvelles recherches.

Le document suggère qu’un “allègement considérable des mécanismes d’approbation de la recherche” sera introduit en fournissant une “procédure claire” pour lancer des essais cliniques afin de prouver l’innocuité et l’efficacité de la substance.

Les contrôles stricts sur l’importation de matières premières seront assouplis à des fins de recherche, ce qui permettra d’accroître la diversité génétique à la disposition des chercheurs, même si les limites sur l’importation de produits finis devraient rester en place.

Restrictions en matière d’emballage et de publicité

Outre la libéralisation d’un grand nombre de règles actuelles, les réformes imposeront également un certain nombre de nouvelles restrictions en matière de publicité et d’emballage.

Dans l’ensemble, on observe une évolution significative vers la “médicalisation” de l’industrie. Les produits seront présentés comme des médicaments et non plus comme des biens de consommation. Ainsi, les emballages colorés qui attirent l’attention ne seront plus autorisés, une nouvelle “norme d’emballage définie” exigeant que les produits soient principalement d’une couleur uniforme ayant été introduite.

Selon le media israélien Cannabis Magazine, les nouvelles réglementations qui n’ont pas encore été officiellement publiées pourraient également interdire les noms de variétés “tentants”.

Le ministère de la santé a déclaré : “La situation actuelle, où il n’y a pas de norme d’emballage définie, a conduit à une grande variété d’emballages de couleurs, d’écritures et de graphismes différents.”

“Cette situation a donné lieu à des caractéristiques commerciales très marquées et inacceptables dans le domaine médical. Non seulement elle ne favorise pas une meilleure médecine, mais elle détourne l’activité professionnelle des pharmacies et augmente les coûts pour les praticiens, ce qui peut en fin de compte affecter le prix du produit pour le patient”.

Ces restrictions en matière d’emballage imposeront également des limites aux informations relatives aux composants actifs des variétés.

Les pourcentages précis de THC et de CBD, par exemple, ne seront plus exigés et pourraient même être interdits.

Cette disposition controversée, qui, selon les critiques, pourrait empêcher les patients de choisir les produits les plus appropriés, est considérée comme une tentative de saper la préférence croissante des patients pour les variétés à forte teneur en THC.

Le ministère de la santé affirme qu’il n’existe aucune preuve scientifique permettant d’affirmer qu’un taux de THC plus élevé améliore l’efficacité du traitement, et que certaines données suggèrent que des doses plus faibles de THC améliorent le soulagement de la douleur.

Business of Cannabis diffuse des nouvelles, des articles, des commentaires et des analyses sur les personnes et les entreprises qui forment les communautés européennes du cannabis médical, du chanvre et du CBD.

Sweet Seeds
Silent Seeds

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Si vous êtes au Royaume-Uni et avez besoin d’étonnantes Cali Weed Strain Seeds, Barney’s Farm a la meilleure sélection.


Achetez les meilleures graines de cannabis féminisées de Original Sensible Seeds, y compris leur variété phare Bruce Banner #3.


Découvrez les fleurs de CBD avec Le Chanvrier Français


Mon-Cbd-Francais.com est le grossiste CBD en ligne pour les professionnels. Bénéficiez de prix de gros, livraison (sous 24h), marques reconnues, des produits analysés et contrôlés.


Weecl est fournisseur H4CBD, avec une gamme étendue de cannabinoïdes mineurs dont le CBN en plus du CBD.


Deli Hemp Pro, grossiste CBD de qualité pour assurer le succès de votre magasin !


Retrouvez les meilleurs produits H4CBD sur le premier site spécialisé h4cbd-store.fr


Découvrez les bienfaits des huiles CBD de qualité supérieure sur Cannamed.fr


Découvrez les produits au CBD de Lord Of CBD : Fleurs, Huiles, H4CBD.


Trouvez votre bonheur avec du CBD pas cher sur CBD.fr. Qualité exceptionnelle, prix accessibles et promotions toute l’année


Découvrez la puissance extraordinaire du THCP et ses effets révolutionnaires sur THCP.FR le 1er site 100% dédié au THCP !


Silent Seeds propose les graines de cannabis féminisées de Dinafem, marque historique, banque de graines de cannabis depuis 2005.

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à la newsletter de Newsweed !

1 newsletter par semaine, pas de pub !