Suivez-nous
Cannabis et système immunitaire Cannabis et système immunitaire

Le cannabis aide-t-il ou nuit-il au système immunitaire ?

Le cannabis est aujourd’hui reconnu pour les avantages qu’il offre dans la gestion de certaines conditions médicales. A mesure que la recherche sur le cannabis se développe, les consommateurs sont de mieux en mieux informés du potentiel thérapeutique des cannabinoïdes dans le traitement de maladies spécifiques.

PUBLICITE

Mais comment le cannabis affecte-t-il le système immunitaire dans son ensemble ? Le cannabis affaiblit-il ou renforce-t-il le système immunitaire. La consommation fréquente de cannabis peut-elle rendre plus vulnérable aux infections ou aux maladies contagieuses ?

Cette question n’a historiquement pas beaucoup suscité l’intérêt des scientifiques. Les recherches actuelles suggèrent que le cannabis peut diminuer l’efficacité du système immunitaire. Bien que cela puisse être utile pour les personnes atteintes de maladies auto-immunes, cela pourrait desservir les personnes qui ont un système immunitaire fonctionnel.

Qu’est-ce que le système immunitaire ?

Le système immunitaire est l’un des réseaux les plus sophistiqués du corps composé de cellules spécialisées et d’organes travaillant de concert pour lutter contre les agents pathogènes et les infections, protégeant ainsi la santé et l’homéostasie du corps.

Le système immunitaire est multiforme et ses principaux composants qui combattent activement l’infection comprennent les globules blancs, le système du complément, les anticorps, le système lymphatique, la rate, le thymus et la moelle osseuse, mais nous parlerons principalement des globules blancs.

PUBLICITE

Les souvenirs de chaque microbe précédemment vaincu par le système immunitaire sont enregistrés dans les globules blancs. Cette mémoire permet un suivi et une élimination rapides des infections déjà subies. Le système immunitaire est également responsable de la détection et de l’éradication des cellules défectueuses.

Les connaissances que nous avons de l’interaction du cannabis avec les éléments immunitaires spécifiques sont limitées. Bien que certaines recherches explorent les effets des cannabinoïdes sur la numération des globules blancs et le système lymphatique, nous en savons moins sur l’impact du cannabis sur le thymus ou le système du complément.

Le cannabis, le système endocannabinoïde et le système immunitaire

Il existe une connexion entre le système endocannabinoïde (SEC) et le système immunitaire. Le SEC est généralement considéré comme l’un des gardiens du système immunitaire, empêchant l’apparition de réponses inflammatoires écrasantes pouvant entraîner une maladie. Le SEC peut également influencer la fonction des cellules immunitaires.

Les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde modulent les effets du cannabis au sein du système immunitaire. Les deux principaux cannabinoïdes, le THC et le CBD, semblent avoir des effets distinctifs sur le système immunitaire en raison de leurs interactions uniques avec les récepteurs cannabinoïdes. Une littérature abondante suggère que les cannabinoïdes affectent les fonctions de la plupart des types de cellules immunitaires.

PUBLICITE

Une revue d’études de 2020 a montré que le CBD supprime certaines réponses inflammatoires dans le système immunitaire et peut induire la mort cellulaire dans les cellules immunitaires. La mort des cellules immunitaires n’est pas toujours une mauvaise chose. Elle fait partie du cycle de vie cellulaire et aide à protéger une personne en atténuant les réactions inflammatoires.

Comme le CBD, le THC supprime également l’activité immunitaire, atténuant les réponses inflammatoires. Il a également été démontré que le THC altère la fonction des cellules immunitaires responsables de l’activité antimicrobienne.

Comment le cannabis affecte-t-il le système immunitaire ?

Les études liant cannabis et système immunitaire reposent souvent sur les effets immunomodulateurs ou immunosuppresseurs du cannabis. L’immunomodulation fait référence à toute thérapie qui modifie la réponse du système immunitaire. Lorsque le cannabis supprime l’expression d’aspects du système immunitaire, cette forme de modulation est connue sous le nom d’immunosuppression, qui peut être utile si le système immunitaire est dérégulé.

Une étude publiée en 2017 indiquait que CBD et THC ont un effet immunomodulateur sur le système lymphatique intestinal humain, le principal hôte des cellules immunitaires. Le système lymphatique contient également plus de la moitié des lymphocytes du corps, des globules blancs qui jouent un rôle essentiel dans la recherche et la destruction de cellules étrangères ou de substances qui se sont infiltrées dans le corps.

Les auteurs de l’étude ont constaté que l’administration orale de CBD et de THC entraînait des niveaux de cannabinoïdes extrêmement élevés dans le système lymphatique intestinal : les concentrations de CBD dans les cellules lymphatiques étaient 250 fois plus élevées que dans le plasma, tandis que les concentrations de THC dans les cellules lymphatiques étaient 100 fois plus élevées que dans le plasma.

Pour les personnes atteintes de maladies auto-immunes, le cannabis peut ainsi atteindre des concentrations plus élevées dans le système lymphatique et supprimer plus efficacement les réponses immunitaires inflammatoires malsaines.

Les avantages et les inconvénients du cannabis comme immunosuppresseur

Bien que les propriétés immunosuppressives du cannabis puissent servir à certains patients auto-immunes, elles peuvent causer des problèmes aux autres consommateurs de cannabis.

Des recherches menées en 2003 sur des volontaires sains suggèrent que le cannabis peut atténuer la fonction immunitaire avec une diminution du nombre de cellules pro-inflammatoires et davantage de cellules anti-inflammatoires. Ces changements étaient associés à une réduction significative de la fonctionnalité des globules blancs et une altération des globules blancs peut signifier une capacité réduite à combattre les infections. Les consommateurs réguliers de cannabis avaient également une diminution des quantités de cellules tueuses naturelles, ce qui limite la propagation des tumeurs et des infections microbiennes.

L’étude a également indiqué qu’il peut y avoir une relation dose-réponse entre la consommation de cannabis au cours de la vie d’un individu et une diminution de certains marqueurs du système immunitaire, ce qui signifie que ceux qui consomment régulièrement du cannabis peuvent être plus sensibles à la progression d’une maladie infectieuse.

Qu’en est-il des effets du cannabis sur les personnes extrêmement immunodéprimées ? Malheureusement, le cannabis peut réduire considérablement les cellules anti-infectieuses chez les personnes subissant une chimiothérapie. Cette réponse suppressive peut encore ajouter aux effets néfastes de la chimiothérapie sur le système immunitaire des personnes atteintes de cancer.

La recherche sur les personnes séropositives et sidéennes, qui sont particulièrement vulnérables aux infections, indique cependant qu’il n’y a pas de preuves solides que le cannabis affecte négativement la fonction immunitaire.

Au lieu de cela, les résultats suggèrent que la consommation de cannabis chez les patients séropositifs peut améliorer le système immunitaire en produisant une diminution statistiquement significative de la charge virale et une augmentation des cellules CD4. Les cellules CD4 peuvent être considérées comme un marqueur indiquant la robustesse du système immunitaire.

Alors que les recherches existantes nous permettent de recueillir des informations sur le cannabis et le système immunitaire, nous avons besoin de données plus rigoureuses pour peindre de larges coups de pinceau. Selon le dernier rapport de 2017 des Académies nationales des sciences, de l’ingénierie et de la médecine (NASEM), les recherches sur les effets du cannabis ou des médicaments à base de cannabinoïdes sur le système immunitaire humain sont insuffisantes pour tirer des conclusions définitives.

Quel thème vous intéresse ?

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !