Qu’est-ce que l’anandamide ?

Anandamide

En raccourci, l’anandamide (ou arachidonoylethanolamine) est la version humaine du THC. Surnommée « molécule du plaisir », Willam Devane l’a découverte lors de ses travaux avec Raphaël Mechoulam, l’homme qui a, lui, découvert le THC. La racine Ananda vient du Sanskrit « plaisir ».

Cette molécule est un des deux principaux endocannabinoïdes produits par le corps humain, et qui interagissent avec le système endocannabinoïde. C’e neurotransmetteur est produit par le cerveau et se lie aux récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2. Sa structure est très proche de celle du THC.

Effets de l’anandamide

L’anandamide fait bien plus que produire un état de bonheur. Elle est synthétisée dans certaines zones du cerveau qui sont impliquées dans la gestion de la mémoire, la motivation, du contrôle des mouvements… Elle joue aussi des rôles importants sur la douleur, l’appétit ou la fertilité.

Quelques études ont tenté de décrypter le rôle de l’anandamide :

  • sur l’humeur (ici et ici) : des taux bas d’anandamide sont corrélés avec des niveaux de stress et d’anxiété
  • sur la douleur (ici) : l’anandamide régulerait la douleur et l’inflammation par des canaux spécifiques
  • sur la sensation d’après-sport (ici) : le « high du coureur » serait en partie dû à cette molécule
  • sur l’appétit (ici et ici) : elle déclencherait le besoin d’allaiter chez les nouveaux-nés, l’anandamide étant délivrée par le lait maternel, et favoriserait l’appétit
  • sur la mémoire : les études sont plus contradictoires. Certaines parlent de stimulation de la neurogénèse, alors que d’autres établissent le contraire.

L’anandamide est dégradée par l’enzyme naturelle FAAH (hydroase des amides d’acides gras). Les personnes souffrant d’un déficit en FAAH tendent à être moins anxieuses et moins enclines à consommer du cannabis.

Cannabis et anandamide

L’anandamide est connue comme le THC humain pour une raison. Le THC détourne l’un des sites de liaison traditionnels de l’anandamide, les récepteurs CB1 et CB2.

La différence est que le THC se lie parfaitement à ces récepteurs, et a une demi-vie plus importante que l’anandamide, qui disparait en 30 minutes.

Le CBD ne remplacerait pas l’anandamide mais améliorerait sa circulation en limitant sa dégradation.

Comment produire plus d’anandamide ?

Pour retrouver ce sentiment de bien-être, et profiter des vertus déstressantes de l’anandamide, plusieurs solutions existent :

  • faire du sport, pour aller chercher ces sensations de fin de match / de course
  • manger du chocolat : une de ses substances, la théobromine, aiderait à augmenter la production d’anandamide
  • manger des truffes : les truffes noires contiennent de l’anandamide


Suivez-nous sur Telegram

Articles liés

Derniers articles

Conférence 2018 de l'UFCM
1er juin 2018 : 7è conférence internationale de l’UFCM-I-Care
Vente de chanvre en France
A Castres, du Cannabis Sativa en jardinerie
Epidiolex
Etude : l’Epidiolex réduit de 42% les crises d’épilepsie
Dispensaire de cannabis en Afrique du Sud
Le premier dispensaire de cannabis d’Afrique ouvre à Durban North
Odeur de cannabis en Californie
Californie : une ville produit tellement de cannabis que les habitants se plaignent de l’odeur
Bilan de la Cannaparade 2018
Cannaparade 2018 : le bilan

Laisser un commentaire