Suivez-nous
The Greenstore

Amsterdam Cannabis Expo 2022 ou la dernière escroquerie en date

Publié

le

Amsterdam Cannabis Expo

L’Amsterdam Cannabis Expo, qui devait se tenir du 24 au 26 novembre 2022, n’était finalement qu’un vieux scam. Un certain nombre d’exposants, qui avaient payé pour exposer, ont vu leur argent tout simplement disparaître.

PUBLICITE

La conférence

L’Amsterdam Cannabis Expo 2022 a commencé à se faire connaître dès 2020, en lançant un site Web et des profils sur les réseaux sociaux, et en proposant des offres de parrainage à un certain nombre d’organisations.

Son site web, qui n’a été retiré que la semaine dernière, présentait l’événement comme une conférence annuelle accueillant des « milliers de professionnels du secteur » venus de « plus de 100 pays ».

Peu après, une myriade de sites web tiers, dont beaucoup continuent à faire de la publicité pour l’événement, ont également ajouté l’événement à leurs listes.

L’événement de trois jours était annoncé comme comprenant une « remise de prix prestigieuse » et un programme complet d’intervenants discutant des « dernières tendances », et comme offrant aux exposants « l’occasion idéale de présenter votre marque au secteur ».

PUBLICITE

À première vue, son site Web semblait tout à fait légitime, encourageant des marques telles que Orange County CBD à se manifester.

Melanie Hatjigiannakis, d’Orange County CBD, a déclaré à BusinessCann qu’elle avait découvert l’événement en mai de cette année, alors qu’elle dressait une liste des événements industriels auxquels elle souhaitait participer en 2022.

« Il n’y avait pas de red flag immédiat à ce stade, parce que le site Web était très bien rempli avec des informations que vous vous attendiez à voir », a-t-elle déclaré.

En y regardant de plus près néanmoins, les sponsors principaux de l’événement n’existaient même pas.

PUBLICITE

D’autres entreprises ont été contactées directement par l’événement pour proposer des offres de parrainage, mais aucune information n’a été donnée sur le contenu de ces packages. Une entreprise a indiqué que dès le début de ses conversations avec l’événement, les billets d’une journée étaient déjà tous vendus et que seuls les billets de trois jours étaient disponibles par virement bancaire.

Signaux d’alerte

À mesure que l’événement se rapprochait, des signaux d’alerte plus flagrants ont commencé à apparaître. Non seulement la société n’a publié aucune information sur son programme jusqu’à ce que son site web soit retiré, deux semaines seulement avant le lancement de l’événement, mais ses organisateurs anonymes ont été incapables de répondre aux questions posées par les exposants.

Mme Hatjigiannakis a expliqué : « Nous demandons toujours un plan de l’espace d’exposition disponible avant de prendre un quelconque engagement. C’est à l’arrivée de ce plan que nous avons tiré la sonnette d’alarme. »

« En effet, tous les blocs de même taille (espaces d’exposition) étaient dessinés sur le plan, ce qui n’est pas possible. Vous le sauriez si vous aviez déjà exposé lors d’événements précédents. Nous avons également remarqué qu’aucun autre nom d’entreprise n’était indiqué sur le plan d’étage. »

Toutes les entreprises auxquelles BusinessCann a parlé au sujet de l’escroquerie ont déclaré que leur seul contact avec l’organisation s’est fait via une adresse e-mail générique (contact@amsterdamcannabisexpo.nl) et qu’aucun nom n’a jamais été donné.

S’il n’est pas inhabituel qu’une adresse e-mail générique soit utilisée au départ, Mme Hatjigiannakis a déclaré que sa « deuxième alarme » était que ces e-mails n’étaient jamais signés par un membre de l’équipe de vente.

« En général, la personne avec laquelle vous traitez veut toucher la commission pour la vente de l’espace, c’est pourquoi elle s’assure que vous connaissez son nom et ses coordonnées directes après la communication initiale », a-t-elle ajouté.

« La communication a cessé lorsqu’ils ont continué à nous demander de payer la facture et que nous avons continué à poser des questions sur l’événement auxquelles ils ne pouvaient clairement pas répondre. »

Si Orange Country CBD a cessé tout contact avant d’envoyer de l’argent, d’autres exposants n’ont pas eu cette chance.

Une entreprise de technologie du cannabis, qui a souhaité rester anonyme, a déclaré qu’elle était en contact avec les organisateurs de l’événement pas plus tard qu’en octobre, mais que la communication s’est entièrement arrêtée dès qu’ils ont envoyé leur facture.

Ils ont depuis travaillé avec leur banque pour obtenir le remboursement de leur argent ; cependant, ils ont été informés la semaine dernière que le compte bancaire sur lequel l’argent avait été envoyé était désormais vide, ce qui leur laisse peu de recours.

Un « événement inexistant annoncé »

De nombreuses entreprises concernées auraient probablement poursuivi leur association avec l’événement inexistant pendant bien plus longtemps s’il n’y avait pas eu l’intervention de la RAI Amsterdam, le centre d’exposition où l’événement devait avoir lieu.

Presque toutes les entreprises auxquelles nous avons parlé ont déclaré que leurs soupçons concernant l’événement frauduleux ont été confirmés lorsqu’elles ont contacté le RAI Amsterdam.

Chacune d’entre elles a déclaré avoir contacté le lieu, qui figure toujours sur de nombreux sites Web et sur Google comme l’hôte de l’événement, dans le but d’obtenir des informations qui n’étaient pas fournies par ses organisateurs, pour finalement être informée qu’aucun événement n’existait.

Suite à un nombre croissant d’appels, le site a été contraint de publier une déclaration le 7 octobre pour avertir le public que cet événement n’existait pas.

Le RAI a déclaré à BusinessCann : « Nous avons reçu quelques appels d’exposants désireux de participer à cet événement. – La plupart avec une demande d’informations supplémentaires, et certains après avoir reçu zéro réaction de l »organisateur’ après le prépaiement.

« C’est ainsi que nous avons appris l’existence de ce soi-disant événement et que nous avons publié une déclaration d’avertissement. »

« Le RAI n’est pas le seul lieu mentionné comme emplacement. L' »organisateur » de cet événement semble avoir envoyé plusieurs articles (ou publié des articles) pour attirer l’attention.

« Nous regrettons que quelqu’un soit capable de fabriquer et de faire la publicité d’un faux événement dans les médias. C’est particulièrement pénible pour les entreprises qui ont effectué un paiement, s’attendant à participer et/ou à exposer à un événement. Les exposants à qui nous avons parlé ont trouvé le chemin des autorités. D’après ce que j’ai compris, ils entreprennent des démarches juridiques pour récupérer leur argent. »

BusinessCann a contacté les organisateurs pour obtenir des commentaires, mais n’a reçu aucune réponse au moment de la rédaction.

BusinessCann diffuse des nouvelles, des articles, des commentaires et des analyses sur les personnes et les entreprises qui forment les communautés européennes du cannabis médical, du chanvre et du CBD.

Sweet Seeds
Silent Seeds

Sites partenaires

Suivez toute l’actualité des vaporisateurs sur LesVapos, tests et conseils d’achats pour vaporisateurs à herbes séchées et concentrés.


Acheter des graines de cannabis féminisées et autoflorissantes en direct de la Barney’s Farm d’Amsterdam, graines gratuites avec chaque commande.

Si vous êtes au Royaume-Uni et avez besoin d’étonnantes Cali Weed Strain Seeds, Barney’s Farm a la meilleure sélection.


Découvrez les fleurs de CBD avec Le Chanvrier Français


CBD Shop France est le réseau n°1 en France du CBD avec + de 100 boutiques

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !