Vaporiser ou fumer : quel est le plus sain ?

Différences entre vaporiser et fumer

On voit tous à peu près la manière et les conséquences de fumer du cannabis avec du tabac, la méthode privilégiée en France pour la consommation de cannabis. Dans les pays où la prohibition est moins forte, et où la prévention peut se faire plus efficacement, la vaporisation gagne du terrain, en partie parce qu’elle est beaucoup plus saine que fumer du cannabis. Voici les principales différences entre fumer et vaporiser, et les avantages de la vaporisation.

PUBLICITE

Qu’est-ce que la vaporisation ?

La vaporisation est le fait de chauffer à une température contrôlée des fleurs ou de l’huile de cannabis, sans combustion, mais qui permet de libérer les cannabinoïdes et les terpènes de la plante.

Grosso modo, vous inhalez alors une vapeur légère plutôt qu’une grosse fumée issue de la combustion de tabac / weed. Il existe plusieurs manières de choisir son vaporisateur et plusieurs types sont proposés : stylos, portables ou de salon, en fonction de l’usage que vous prévoyez d’en faire.

La chimie de la fumée de cannabis

Les recherches ont montré que lorsque vous fumez un joint, une pipe ou un bang, 88% de la fumée inhalée contient des éléments non-cannabinoïdes, certains ayant plus d’impacts sur la santé que d’autre.

Bien que la fumée de cannabis a été démontrée plus saine que la fumée de tabac [EN], elle contient tout de même du monoxyde de carbone, des carcinogènes, du goudron… La fumée cause des petites déchirures visibles et microscopiques dans les poumons et peut entraîner à terme des symptômes ressemblant à la bronchite.

Les pipes à eau ont tendance à éliminer plus de goudron et de carcinogènes qu’un joint ou un bang, l’eau jouant rôle de filtre. L’eau va retenir également certains cannabinoïdes et n’élimine pas totalement les risques sur la santé.

6 bénéfices de la vaporisation

1/ Lorsque vous vaporisez du cannabis à la bonne température, vous inhalez approximativement 95% de cannabinoïdes, sans les effets négatifs provoqués en fumant.

2/ La vaporisation est plus efficace car vous inhalez plus de cannabinoïdes et de terpènes, au lieu de les brûler avec une combustion classique. Les patients consommeront ainsi moins de cannabis et économiseront par là-même de l’argent.

3/ La vapo requière une température moins élevée. La fumée est donc plus douce et moins rude pour la gorge et les poumons.

4/ Les vaporisateurs sont réutilisables, portables et discrets. Faciles à entretenir aussi.

5/ La vaporisation est plus discrète qu’un gros joint. Et ça n’imprègne pas vos vêtements, vos cheveux ou l’air de votre appart.

6/ Vous pourrez aussi peut-être remarquer que les goûts sont mieux préservés, on redécouvre presque certaines variétés.

Suivez-nous sur Facebook !

Articles liés

Derniers articles

Vacances Weed-Friendly
Les meilleurs lieux de vacances weed-friendly
Nevada pas de cannabis lounges, mais une progression sur le territoire américain
Nevada : pas de cannabis lounges, et une lente progression sur le territoire américain
Le Northern Nights, premier festival où l'on peut consommer du cannabis
Le Northern Nights, premier festival où l’on peut (officiellement) acheter du cannabis
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
Pénurie de cannabis médical au Luxembourg
cannabis
Chanvre industriel, bien-être, cannabis médical, récréatif : pourquoi ces distinctions ?
Députés et légalisation du cannabis en France
Députés et cannabis : Entre questions légitimes et clichés sur le cannabis

Une réponse à “Vaporiser ou fumer : quel est le plus sain ?

Laisser un commentaire