Suivez-nous

6 bienfaits du CBD prouvés par la science

Publié

le

Huile CBD par la science

L’intérêt marchand pour le CBD est relativement récent et s’appuie sur de nombreuses allégations autour de la molécule de cannabidiol. Et si le CBD seul n’a été approuvé, en tant que médicament, que pour une seule indication, son terrain d’action autour de la santé et du bien-être s’avérerait plus large, d’où le fort développement de boutique de CBD.

PUBLICITE

Voici les 6 domaines les plus avancés de la recherche sur le CBD.

  1. Le CBD peut améliorer les symptômes de l’épilepsie

Les preuves les plus solides dont nous disposons pour l’utilisation du CBD en clinique concernent le traitement de formes rares d’épilepsie. En 2019, l’Epidiolex, une solution orale de CBD (99% CBD, 0,1% THC), a été autorisée pour le traitement du syndrome de Dravet et du syndrome de Lennox-Gastaut – deux syndromes épileptiques infantiles particulièrement résistants aux traitements actuels.

Plusieurs essais randomisés, en double aveugle, contrôlés par placebo ont montré que le CBD réduit de manière significative la fréquence des crises chez les enfants et les jeunes adultes atteints du syndrome de Dravet et du syndrome de Lennox-Gastaut, certains patients ne présentant plus aucune crise grâce au traitement au CBD. Les scientifiques ne sont pas tout à fait sûrs de la façon dont les cannabinoïdes fonctionnent si bien pour réduire les crises, mais le CBD et le cannabis changent déjà la vie de nombreux jeunes vivant avec l’épilepsie.

  1. Le CBD est anti-inflammatoire

Bien que le CBD ne soit pas un traitement reconnu pour les troubles inflammatoires, il existe des preuves solides de ses puissantes propriétés anti-inflammatoires. Il a été démontré que le CBD modulait l’activité des cellules immunitaires et inhibait ensuite la libération de cytokines inflammatoires, qui sont les molécules médiatrices et exacerbatrices de la réponse inflammatoire du corps.

PUBLICITE

Par conséquent, le CBD est extrêmement prometteur dans le traitement de la douleur inflammatoire et, à son tour, il peut aider à soulager les symptômes de nombreuses maladies associées à l’inflammation, notamment l’arthrite, la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer et les maladies inflammatoires de l’intestin.

  1. Le CBD peut soulager l’anxiété

Il est bien connu que le système endocannabinoïde est impliqué dans la signalisation de la sérotonine (notre « hormone du bonheur »). Plus récemment, il a été établi que le CBD peut contribuer à améliorer la signalisation de la sérotonine dans le cerveau et, par conséquent, à réduire les symptômes de l’anxiété et de la dépression.

  1. Le CBD peut réduire les effets négatifs du THC

Chez certaines personnes, le cannabis peut provoquer des effets désagréables. À fortes doses, le THC peut provoquer de l’anxiété, de la panique et de la paranoïa. Bien qu’il puisse sembler contre-intuitif de combattre les cannabinoïdes par d’autres cannabinoïdes, des preuves solides suggèrent que des huiles CBD de bonne qualité peuvent être utilisées pour annuler les effets négatifs du THC.

  1. Le CBD protège de la dépendance

Dans le prolongement du point précédent, le CBD semble être extrêmement efficace pour traiter de nombreuses formes de dépendance, y compris celles liées à une dépendance psychologique au cannabis. Comme le CBD ne présente pratiquement aucun risque d’abus, il constitue un candidat idéal pour la gestion de l’addiction et de la dépendance.

PUBLICITE

Les preuves les plus solides de l’efficacité du CBD contre la dépendance proviennent de personnes souffrant de troubles de la consommation d’opioïdes. Il a été démontré que le CBD réduisait les envies d’héroïne chez les personnes récemment abstinentes et il est actuellement testé comme traitement de la dépendance aux opioïdes aux États-Unis.

  1. Le CBD peut agir comme un antipsychotique

Diverses études ont démontré que le CBD peut réduire les symptômes de la psychose chez les personnes atteintes de schizophrénie lorsqu’il est administré en même temps que les médicaments antipsychotiques existants. Les chercheurs ont noté que « le CBD pourrait être une option thérapeutique future dans la psychose, en général, et dans la schizophrénie, en particulier ».

Trending

Ne manquez aucune news, abonnez-vous à notre newsletter !

1 newsletter par semaine, pas de pub !